The Book of Mormon – Eugene O’Neill Theatre, New York (2019)

The Book of Mormon - Eugene O'Neill Theatre, New York (2019)

16 Janvier 2019 – The Book of Mormon – Eugene O’Neill Theatre, New York

Considéré comme l’un des chefs-d’œuvre de Broadway, « The Book of Mormon » est à l’affiche depuis bientôt 10 ans. Qui aurait parié sur le succès d’un musical qui raconte l’histoire de deux missionnaires mormons envoyés en Ouganda pour évangéliser la population locale ? 🤷‍♂️ C’est pourtant le pari fou qu’ont fait les créateurs de la série culte « South Park », Trey Parker et Matt Stone.

Élue « comédie musicale du siècle » par le New York Times, le show raconte l’histoire de deux jeunes Américains, Elder Price et Elder Cunningham, envoyés en Afrique par leur communauté pour convertir la population locale. Ils découvrent alors la misère d’un village ougandais, ravagé par la violence, la corruption et la maladie, où il sera difficile de prêcher la bonne parole. Leur mission prend un tournant majeur au moment où la jeune Nabulungi décide de les aider…

The Book Of Mormon

Le texte, c’est le premier point fort du spectacle 👍. On se marre du début à la fin ! Les auteurs marquent des points à tous les niveaux : il n’y a pas temps mort dans le déroulement de l’histoire, les blagues font mouche, les personnages sont attachants. C’est vulgaire, corrosif, indécent et tout le monde en prend pour son grade : « Imagine that your brain is made of tiny boxes, find the box that’s gay and CRUSH IT! » – j’ai adoré ça 😂

Et là où ils enfoncent le clou : c’est avec la musique, car la bande originale du spectacle est excellente. Vous aurez tous les airs en tête en sortant de la salle ! Impossible de choisir la chanson la plus marquante : l’ouverture, « Hello », est extraordinaire et donne le ton pour tout le show… Mais on peut également citer « I Believe » ou « Hasa Diga Eebowai » (dont je vous laisse découvrir la signification par vous-même), comme faisant partie des titres phares du spectacle. Un petit tour sur Deezer ou Spotify vous permettra de découvrir quelques-unes des pépites du show 🎧.

The Book Of Mormon

J’accorde toujours beaucoup d’importance à la mise en scène. J’aime quand il y a de beaux décors et beaucoup de choses à voir. Ici, le décor n’est pas grandiose, mais ça fonctionne. Ils laissent une grande part à l’imagination : le numéro d’ouverture, « Hello », en est un parfait exemple ! Allez vite découvrir la performance live donnée aux Tony Awards en 2012 : « Hello » 👈. On retrouve bien évidemment le côté excentrique de Broadway dans certaines séquences, comme « Turn It Off » ou « Spooky Mormon Hell Dream », où les principaux disciples du diable sont : Adolf Hitler, le tueur en série et cannibale Jeffrey Dahmer et des cafés Starbucks (les mormons ne peuvent pas en boire). Tout un programme 😂

Pour les costumes et les accessoires, la sobriété est également de mise. Quelques personnages saugrenus font également leur apparition durant le spectacle comme je vous le disais un peu plus haut. Vous croiserez ainsi Jésus, Dark Vador, Bono, et bien d’autres !

The Book Of Mormon

Je récapitule : on a un texte brillant, des chansons mémorables, un décor réussi mais on a aussi un casting en or ! On a A-DO-RÉ les comédiens ❤. Le duo de frères mormons, Kevin Clay et Cody Jamison Strand, était parfait, jusque dans les intonations de voix. Sans oublier les personnages secondaires comme Nabulungi ou Elder McKinley joué par un prodigieux Stephen Ashfield. J’ai vraiment été emballé par la troupe.

Et puis ce qui saute aux yeux, c’est le plaisir qu’ils ont à être sur scène : il semble y avoir une excellente ambiance entre eux. On peut capter tout au long du spectacle des regards et des grimaces entre les comédiens, ça veut tout dire.

The Book Of Mormon

Je n’ai pas besoin de vous faire un dessin, j’ai adoré : c’est l’une des meilleures comédies musicales que j’ai pu voir à New York depuis que j’y suis. Là où « Frozen » ou « Wicked » impressionnent par leur mise en scène et leur sens de la dramaturgie, « The Book Of Mormon » joue dans un tout autre domaine : celui de l’humour (trash), et c’est une réussite totale 👌.

On rit du début à la fin, on s’attache aux personnages, on sort de la salle avec les chansons en tête, que voulez-vous de plus ?! Je vous conseille malgré toute de vous renseigner un minimum sur les mormons avant d’aller voir le spectacle si comme moi vous n’y connaissez rien. C’est ce que j’ai fait la veille, et je ne regrette pas. De plus, le niveau de langue demande quand même de sérieuses bases alors si vous n’êtes pas sûrs de vous, n’hésitez pas à écouter la bande originale avant, voire… lire le script. Moi, c’est ce que je vais faire d’ici quelques jours pour comprendre les subtilités que je n’ai pas captées sur place. Je ne suis pas natif américain, alors forcément il y a des choses qui m’ont échappées !

Je suis ravi de démarrer 2019 sur un show comme celui-ci, j’ai vraiment passé une belle soirée, et je suis impatient de voir ce que me réserve le reste de l’année ! Pour terminer, je vous propose de me rejoindre sur FacebookTwitter et Instagram pour découvrir les autres musicals auxquels j’ai eu la chance d’assister ! Et si vous aimez Broadway, je vous invite à découvrir les articles que j’ai consacrés aux comédies musicales en cliquant juste ici : #Broadway

Bande-annonce « The Book of Mormon »

Partager cet article

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles en lien

À propos


Fan de musique et blogueur à mes heures perdues, je vis aujourd'hui aux États-Unis et partage avec vous mes sorties, mes voyages et mes coups de cœur ❤

Facebook

Twitter

YouTube