Archives

kekeLMB_BB_Brunes_Étoiles_Paris_2017_affiche

28 Septembre 2017 – BB Brunes – Les Étoiles, Paris

À la sortie de « Long Courrier » en 2012, je n’avais jamais entendu un seul titre des BB Brunes… J’ai donc laissé passer la tournée en le regrettant amèrement quelque temps après, une fois l’album en boucle dans ma playlist ! C’est un disque que j’écoute toujours avec autant de plaisir. J’ai d’ailleurs sauté de joie quand j’ai appris qu’ils donneraient trois concerts à Paris pour célébrer leurs 10 ans de carrière : un pour chaque album.

Lire la suite…

kekeLMB_Sylvie_Vartan_Forever_Sylvie_Olympia_Paris_2017_affiche

15 & 16 septembre 2017 – Sylvie Vartan : Forever Sylvie – Olympia, Paris

J’espère que vous êtes bien assis dans votre fauteuil, car l’aventure va être longue 😁 En cette rentrée, Sylvie Vartan a choisi l’Olympia pour retracer sa vie en musique. Nous n’avions pas prévu d’assister aux deux représentations des 15 & 16 septembre, mais lorsque l’occasion s’est présentée, nous n’avons pas hésité une seconde. J’étais impatient de découvrir le spectacle, mais une part de moi ne pouvait pas s’empêcher d’avoir peur à l’approche des dates… Le Châtelet 2011 me hante encore la nuit 😂 Blague à part, je vous rassure tout de suite, j’ai passé deux merveilleuses soirées. Sylvie a été incroyable, et j’attendais un concert comme celui-ci depuis longtemps.

Lire la suite…

kekelmb_Robbie_Williams_Heavy_Entertainment_Show_AccorHotelsArena_Paris_Affiche

1er Juillet 2017 – Robbie Williams : The Heavy Entertainment Show – AccorHotels Arena, Paris

Avant de commencer, je dois vous raconter une petite histoire… parce que ce concert est exceptionnel à plus d’un titre. Je veux tout d’abord vous présenter l’une de mes meilleures amies, Audrey. Audrey et moi on s’est rencontré au collège, ça va bientôt faire 20 ans, et on a une passion en commun : Robbie Williams. Robbie, ç’a longtemps été notre idole, au lycée lorsqu’il enchaînait les tubes (« Rock DJ », « Feel », « Angels », etc.), mais surtout à l’université, où on a commencé d’espérer le voir un jour en concert. La vie nous a ensuite envoyé chacun dans des villes et pays différents et Robbie ne nous a pas facilité la tâche avec ses tournées décousues. Mais cette année, pour la première fois, nous étions réunis au bon moment, au bon endroit. Il était temps 👏 Sache que je suis très heureux d’avoir partagé cette soirée avec toi.

Lire la suite…

kekeLMB_M_Lamomali_Pleyel_Paris_2017_Affiche

12 Juin 2017 – M (Matthieu Chedid) : Lamomali, L’aventure Malienne De M – Salle Pleyel, Paris

Ceux qui me suivent depuis un certain temps peuvent penser que je me suis lassé des grands shows à l’américaine. Ce n’est pas tout à fait faux 😅 Depuis quelques mois, je me découvre une passion pour des projets musicaux plus locaux : je pense notamment à Camille, que j’ai eu la chance de voir la semaine passée, mais également à Lamomali, l’aventure malienne de Matthieu Chedid, mon coup de cœur absolu de l’année ❤ Aimablement invité à découvrir le spectacle, j’ai assisté à la dernière des quatre représentations prévues à Paris, salle Pleyel.

Lire la suite…

kekeLMB_Camille_Cigale_Paris_2017

7 Juin 2017 – Camille – La Cigale, Paris

Camille est une artiste unique en son genre. Je l’ai découverte au Printemps de Bourges il y a cinq ans lorsqu’elle y présentait sa tournée « Ilo Veyou ». Je passais par hasard devant la salle et comme je n’avais rien de mieux à faire, je suis allé la voir ! Pendant deux heures, j’ai été happé par son univers fait de bric et de broc, mais surtout par sa voix capable de nous transporter ailleurs en un claquement de langue. « OUÏ », sa nouvelle pépite, est disponible depuis quelques jours et tourne en boucle dans mes oreilles. Je vous laisse imaginer mon impatience de la retrouver sur scène avec ce disque. J’espère faire honneur au spectacle.

Il est 19 heures lorsque j’arrive à la Cigale, dans le 18e arrondissement de Paris. Il y a déjà quelques personnes devant la salle. Je m’installe en fosse et j’attends patiemment le début du concert. C’est Matt Maltese qui assure la première partie. Je ne suis pas du tout emballé par ce que j’entends, c’est hyper barbant. Autour de lui, on peut deviner les instruments recouverts d’immenses draperies bleues, mais rien ne filtre avant l’extinction des feux…

kekeLMB_Camille_Cigale_Paris_2017_photo_1

Le silence se fait dans la salle. On aperçoit la silhouette agenouillée de Camille sous un drap bleu au centre de la scène. Elle entonne a cappella le titre « Blue » de Joni Mitchell sorti en 1971. Elle se relève doucement au rythme lancinant des percussions sur une version bilingue du chant traditionnel « Le Tourdion ». Même si j’imaginais une introduction singulière venant d’elle, je ne m’attendais pas à ce qu’elle soit aussi étonnante 😅 Camille se révèle et porte maintenant le morceau de tissu comme un voile. Elle est rejointe par ses trois choristes, vêtues de bleu également, alors que démarre le sublime « Sous Le Sable ». On découvre peu à peu les instruments, les deux percussionnistes tout d’abord sur la droite de la scène, puis le clavier tout à gauche. Ils enchaînent sur « Fontaine De Lait », extrait de « OUÏ », dont je suis fan absolu. On comprend rapidement que l’étoffe sera le fil rouge de la soirée… Portée en cape, en toge, sur la tête ou aux pieds, c’est l’élément central du concert 😙

Je ne dirais pas que l’atmosphère est pesante, mais je sens Camille assez tendue pour le moment. Je ne sais pas si c’est une posture qu’elle a choisi ou si elle est réellement stressée. En tout cas, elle n’a pas encore dit un mot et enchaîne sans transition sur « Lasso » et « Je Ne Mâche Pas Mes Mots », deux extraits de son dernier album. J’en profite pour saluer sa technique vocale et sa manière d’interpréter les chansons : elle nous entraîne avec une telle facilité dans son univers qu’on ne peut qu’être impressionné par ce qu’elle dégage. L’ambiance, plutôt douce jusque-là prend une tout autre tournure avec « Twix » dont le rythme endiablé réveille la salle en un clin d’œil ! L’album est absolument génial en live et j’espère vivement qu’il y aura une captation audio de cette tournée pour réentendre ces nouvelles orchestrations.

kekeLMB_Camille_Cigale_Paris_2017_photo_2

Le concert se poursuit avec « Home Is Where It Hurts » que je ne connais pas et qui me fait l’effet d’une claque ! Je tombe raide dingue du titre et de la façon dont elle le réinvente. C’est clairement l’un des moments forts de la soirée, il se clôture sur une séquence de hand clapping complètement folle ! Accompagnée par ses choristes, elle enchaîne sur « Ilo Veyou » et « My Man Is Married But Not To Me » qu’elle termine en ombre chinoise derrière le drap bleu avec un premier « Bonsoir ! ». Vient le morceau que j’attends le plus : « Les Loups », sorte de bourrée électro, et tube imparable de son dernier album. Je vous invite à découvrir l’extrait vidéo à la fin de l’article pour vous faire une idée de l’univers dans lequel elle nous embarque avec ce morceau. L’outro avec les percussions est démente, c’est exactement ce que j’espérais entendre 💙

Elle nous parle ensuite de « Paris », l’un de ses classiques… qui me fait réaliser à quel point la ville va manquer, puis de la « Rue De Ménilmontant » sous un filet lumière blanche. Elle s’assoit au piano pour « Pale Septembre » accompagnée de ses musiciens et choristes pour les chœurs et le rythme. Un beau moment. Les quatre filles se rejoignent sous le voile bleu, pour interpréter « Nuit Debout » comme sous une toile de tente. Camille installe ensuite la pièce de tissu à ses pieds pour « Piscine » afin de symboliser l’eau tout près d’elle. Selon ses mouvements, le drap s’enroule et se froisse autour de ses pieds pour rappeler les remous de la mer.

kekeLMB_Camille_Cigale_Paris_2017_photo_5

Couchée par terre au centre de la scène, elle se crée une robe de fortune pour « Fille À Papa », qu’elle accompagne d’une chorégraphie inspirée du tango. À la fin de la chanson, ses choristes la rejoignent avec une toge blanche avec laquelle elles l’habillent. La tenue m’évoque ce que porte Laura Ingalls pour dormir dans « La Petite Maison Dans La Prairie » 😂 Elle tournoie avec volupté dans sa tunique immaculée avant de saluer le public et quitter la salle. C’est la fin du set principal. Après quelques minutes de rappel, elle revient accompagnée de sa troupe pour « Seeds », tambours à la main. Pendant la chanson, ils se mêlent aux spectateurs dans la fosse avant de remonter sur scène pour interpréter « Ta Douleur ». L’ambiance est parfaitement décontractée et se poursuit avec l’excellent « Allez Allez Allez » que j’ai eu en tête toute la journée 😅. Elle nous remercie chaleureusement d’être là – ce sont les premiers véritables mots qu’elle nous accorde depuis le début du concert – et invite un certain nombre de spectateurs à la rejoindre pour une chorale improvisée.

Je ne sais pas si c’est tous les soirs la même chose, mais c’est près d’une vingtaine de personnes qui montent sur scène à ce moment-là. Deux filles grimpent également pour danser. Le résultat est franchement top et encore une fois, on ne peut être qu’impressionné par ce qu’elle réussit à créer en live. Elle demande ensuite aux spectateurs qui l’entourent de choisir une chanson qu’elle n’a pas encore interprétée ce soir. Elle opte pour « La Demeure D’un Ciel » que je ne connais pas et que je suis ravi de découvrir grâce à l’un ou l’une d’entre vous 😍 Elle quitte la scène pour revenir une dernière fois, comme elle a commencé d’ailleurs… a cappella, sur un morceau de l’album précédent : « Tout Dit ». La parfaite conclusion à cette soirée.

kekeLMB_Camille_Cigale_Paris_2017_photo_4

Vous l’avez compris, j’ai été transporté du début à la fin de la soirée. Aller voir Camille sur scène, c’est aller au-delà du simple concert : c’est un vrai travail de création artistique. Le gros point fort du spectacle c’est évidemment son inventivité. D’un côté, un décor minimaliste qui évolue tout au long de la soirée, avec une tenture au fond qui s’élève qui s’abaisse, des instruments qui se laissent découvrir au fur et à mesure ; et de l’autre, la pièce maîtresse : le drap bleu, dont elle se sert comme d’une cape, comme d’une robe, comme d’un accessoire, etc. Chaque titre à sa mise en scène, sa propre atmosphère. Et puis, on ne peut pas parler de Camille sans parler de sa voix. Parce qu’on va la voir avant tout pour sa capacité de nous embarquer dans toutes sortes de nuances grâce à ses gimmicks vocaux. Sa technique vocale est incroyable !

Les choristes qui l’accompagnent font un travail époustouflant, mais il y a aussi les percussions qui apportent un vrai relief aux morceaux, notamment ceux du dernier album. La setlist est variée, les titres réinventés, j’ai même pu découvrir deux belles surprises : « Home Is Where It Hurts » et « La Demeure D’un Ciel ». Je regrette seulement qu’elle n’ait pas fait « Langue », c’est un titre de son dernier album « OUÏ » que j’affectionne tout particulièrement. Une prochaine fois peut-être ? Je vous invite vivement à la découvrir sur scène, c’est un spectacle d’une poésie rare… L’atmosphère y est très particulière, même pendant les moments les plus joyeux, mais vous en sortirez avec l’impression d’avoir vu quelque chose d’exceptionnel et c’est ce que je peux vous souhaiter de mieux 👍

On se retrouve très vite pour de nouvelles aventures. Je vous préviens dès maintenant : la prochaine fois, on change totalement d’univers ! Rejoignez-moi sur les réseaux sociaux, FacebookTwitter et Instagram, je vous y attends de pied ferme et surtout n’hésitez pas à laisser un commentaire pour partager avec nous ce bonheur qu’est de voir Camille en concert.

Setlist : Blue / Le Tourdion / Sous Le Sable / Fontaine De Lait / Lasso / Je Ne Mâche Pas Mes Mots / Twix / Home Is Where It Hurts / Ilo Veyou / My Man Is Married But Not To Me / Les Loups / Paris / Rue De Ménilmontant / Pale Septembre / Nuit Debout / Piscine / Fille À Papa / Seeds / Ta Douleur / Allez Allez Allez / Impro / La Demeure D’un Ciel / Tout Dit

Également disponible en vidéo sur YouTube : Les LoupsSeedsAllez Allez Allez

kekeLMB_Disiz_La_Peste_Elysee_Montmartre_2017_Affiche

12 Mai 2017 – Disiz – Élysée Montmartre, Paris

Changement de registre ! Je laisse de côté la mélancolie de Julien Doré de la veille pour une tout autre ambiance : plus jeune, plus urbaine, plus sauvage 😉 Disiz est de retour avec un nouvel album intitulé « Pacifique » prévu pour le mois prochain, qu’il a choisi de nous présenter en exclusivité à l’Élysée Montmartre lors d’une soirée exceptionnelle.

Lire la suite…

kekeLMB_Julien_Dore_&Tour_Zenith_Paris_2017_Affiche

11 Mai 2017 – Julien Doré : & Tour – Zénith, Paris

S’il y a un artiste français dont je ne manque jamais la venue, c’est bien Julien Doré. C’est un mec que j’aime beaucoup et il ne m’a jamais déçu. Actuellement en tournée avec son album « & », il a choisi le Zénith de Paris pour présenter son nouveau spectacle. Il y a joué trois soirs de suite, à guichets fermés. Un succès amplement mérité !

Lire la suite…

Priscilla_Folle_Du_Désert_Casino_de_Paris_Paris_2017_Affiche

20 Avril 2017- Priscilla, Folle Du Désert – Casino de Paris, Paris

« Priscilla, Folle Du Désert », c’était un projet auquel je ne croyais pas du tout ! Une comédie musicale qui met en scène des drag-queens, des homos, des trans, dans une époque comme la nôtre, c’était clairement un pari risqué. Comme je travaille régulièrement avec la société qui produit le spectacle, j’ai pu être invité à l’une des représentations. Autant vous le dire tout de suite : j’ai adoré et je vais vous expliquer pourquoi 😍

Lire la suite…

kekeLMB_Saturday_Night_Fever_Palais_des_Sports_Paris_2017_Affiche

6 Avril 2017 – Saturday Night Fever – Palais des Sports, Paris

À l’occasion des 40 ans du film, un groupe de producteurs s’est associé pour recréer « Saturday Night Fever » sur scène. Le spectacle se joue actuellement au Palais des Sports de Paris, puis sera en tournée jusqu’à la fin de l’année. Vous vous rappelez sans doute de John Travolta dans son costume blanc à pattes d’éléphant et vous connaissez sûrement la plupart des tubes de la BO devenue mythique : « Staying Alive », « You Should Be Dancing », « If I Can’t Have You », etc. Ce serait mentir que de vous dire qu’on écoutait les Bee Gees en boucle à la maison… Nous, c’était plutôt « Grease » le film culte de la famille 🙏 Mais quand on m’a proposé d’aller voir le spectacle, je n’ai pas hésité une seconde à me laisser gagner par la fièvre… du samedi soir 🕺

Lire la suite…

kekeLMB_Tinie_Tempah_Les_Étoiles_Paris_2017_Affiche

30 Mars 2017 – Tinie Tempah – Les Étoiles, Paris

Après avoir repoussé sa venue et changé deux fois de salle, Tinie Tempah s’est finalement produit à Paris le 30 mars 2017 aux Étoiles, quelques jours avant la sortie de son album « Youth ». J’avais gardé une bonne impression de sa première partie au concert d’Usher en 2011 (cf. Usher : OMG Tour – Halle Tony-Garnier, Lyon (2011)) et j’étais vraiment enchanté à l’idée de le revoir cette année.

Lire la suite…

À propos


Fan de musique et blogueur à mes heures perdues, je vis aujourd'hui aux États-Unis et partage avec vous mes sorties, mes voyages et mes coups de cœur ❤

Facebook

Twitter

Youtube