Global Citizen Festival – Central Park, New York (2018)

Global Citizen Festival - Central Park, New York (2018)

29 Septembre 2018 – Global Citizen Festival – Central Park, New York

Je n’avais pas prévu de sortir l’artillerie lourde pour ce compte rendu, mais suite aux événements qui se sont produits samedi soir lors du Global Citizen Festival, je me sens un peu obligé. Vous ne l’avez sûrement pas su, car les médias n’en ont pas parlé, mais à quelques minutes de la performance de Janet Jackson, un bruit semblable à un coup de feu a provoqué une panique sans commune mesure chez les 60 000 spectateurs présents.

J’ai donc décidé de revenir sur cette folle journée en intégralité, avec en prime les comptes rendus des concerts de Janet Jackson et The Weeknd. J’ai fait quelques photos et quelques vidéos, mais je préfère utiliser le contenu officiel qui est beaucoup plus réussi que le mien pour illustrer la chronique 😁. Vous trouverez les miennes à la fin de l’article comme habituellement.

Global Citizen Festival - Central Park, New York (2018)

L’ouverture des portes doit avoir lieu à 14 heures. Le programme de la journée est connu : Janelle Monáe, John Legend, Shawn Mendes, Carbi B, Janet Jackson et The Weeknd. Que de grosses pointures ! La première performance est prévue à 16 heures. L’expérience Afropunk nous a appris qu’il fallait compter au moins une heure pour rentrer sur le lieu du festival, on arrive donc aux abords de Central Park aux alentours de 15 heures.

Les consignes de sécurité n’ayant pas été respectées par les spectateurs, il faut compter 2 à 3 fois plus de temps pour passer les contrôles. C’est un peu moins de 2 heures qu’il nous faut pour atteindre les points d’accès ! Sur le billet, on pouvait lire que les sacs étaient formellement interdits. Pourtant, la majorité des spectateurs en ont et les agents, contraints de faire avancer la file, se retrouvent à en vérifier sommairement le contenu et laissez passer des gens avec des objets qu’ils ne devraient pas avoir sur eux. Ça, c’est pour vous remettre dans le contexte. N’oubliez pas qu’on est aux États-Unis 🙄.

Global Citizen Festival - Central Park, New York (2018)

Une fois sur la grande pelouse de Central Park, on est entassé dans des zones cloisonnées. Vu notre heure d’arrivée, on est assez loin dans le parc : on essaie donc de se faufiler au plus proche de la barrière pour voir un peu mieux ce qui se passe sur scène. C’est immense. Heureusement, il y a des écrans géants ! On vient de rater John Legend qu’on entendu chanter « All Of Me » depuis la file d’attente. C’est Hugh Jackman qui joue au maître de cérémonie. Je suis ravi de le voir en vrai : je l’adore et encore plus depuis « The Greatest Showman » ❤. Si vous n’avez pas vu ce film, je vous le conseille, car la bande originale est géniale.

On comprend qu’il y a un grand nombre d’intervenants entre chaque prestation : des personnalités politiques, des entrepreneurs, des activistes, etc. Car oui, le Global Citizen Festival est un évènement citoyen qui lutte contre l’extrême pauvreté dans le monde. Et qui, plutôt que de demander de l’argent comme le font beaucoup d’autres organisations, incite les gens à participer à des actions collectives ou individuelles (comme la signature d’une pétition, l’envoi d’un tweet, etc.) Tous ceux qui contribuent à ces actions reçoivent des compensations, comme une invitation à ce festival…

Global Citizen Festival - Central Park, New York (2018)

Maintenant qu’on est en place, les choses sérieuses peuvent commencer. C’est Shawn Mendes qui est annoncé sur scène. Je ne ferais pas de revue détaillée de son set, mais j’ai apprécié sa prestation. Je vous avoue que j’étais quand même un peu en mode « C’est lui qui chante ça ? » quand j’ai entendu « There’s Nothing Holdin’ Me Back » et « In My Blood », deux titres que j’aime beaucoup. Je suis content, car ça nous donne l’opportunité de voir John Legend qui vient chanter « Youth » en duo avec Shawn.

Il reste sur scène à peu près une demi-heure. Avant l’arrivée de Cardi B. Hugh Jackman invite Keala Settle et le chœur gay de New York pour interpréter « This Is Me », une chanson de la bande originale de « The Greatest Showman » dont je vous parlais un peu plus tôt. C’est une vraie bonne surprise pour moi ! Je suis évidemment ravi de pouvoir entendre le titre en live. J’adorerais qu’ils adaptent le film à Broadway ❤. Arrive ensuite Carbi B, une copie conforme de Nicki Minaj… modèle de chic et d’élégance. Malgré tout, j’ai quand même bien aimé sa prestation. Ce n’est pas très fin, mais ça s’écoute 😂.

Global Citizen Festival - Central Park, New York (2018)

Entre-temps, la nuit est tombée… c’est la dernière ligne droite : l’arrivée de Janet est proche ! Les interventions s’enchaînent, et là c’est le drame. On commence à distinguer un mouvement de foule devant la scène. Les gens courent droit vers nous en criant… Et en quelques secondes c’est la panique. On ne comprend pas ce qui se passe, mais on ne réfléchit pas : on fait comme tout le monde et on se sauve en courant ! Le parc est immense et j’ai l’impression qu’il faut une éternité pour en sortir, pour se mettre à l’abri. Autour de nous, les spectateurs continuent d’évacuer le festival dans la panique, les policiers nous disent de partir au plus vite, on entend déjà les sirènes et les hélicoptères. On imagine le pire 😨.

Une fois dans la rue, les gens sont dans tous leurs états : certains pleurent, d’autres sont au téléphone avec leurs proches, on entend même certains dire qu’ils ont entendu des coups de feu … c’est juste insensé ! J’essaie d’avoir plus d’informations sur Twitter. Un petit quart d’heure plus tard : la police publie une déclaration pour expliquer qu’il n’y a pas de danger, que le bruit provenait de la chute d’une barrière. Soit. Je ne dirais pas dire le contraire, car je n’ai rien entendu… Mais vu l’ampleur de la panique, je me demande s’il n’a eu que ça… certains spectateurs expliquent que le bruit des gens écrasant des bouteilles en plastique dans leur fuite a également pu participer à l’effet de terreur. Je vous propose de découvrir un extrait vidéo pour que vous vous rendiez compte de ce qu’on a vécu :

Images du mouvement de panique au Global Citizen Festival 2018

Comme il s’agit d’une fausse alerte, je propose qu’on y retourne. Je suis venu pour voir Janet et The Weeknd… je serai déçu de ne pas pouvoir le faire. On se retrouve bloqués au point de contrôle : la police fait barrage en nous expliquant que toute sortie est définitive. LOLILOL. En même temps, si l’organisation du festival avait réagi plus vite : le mouvement de foule n’aurait pas été aussi chaotique et peut-être qu’on ne serait pas sorti en fuyant pour notre vie. Il aura quand même fallu plus d’un quart d’heure avant qu’ils disent quoi que ce soit. Avant ça, toute la flicaille sur place nous sommait de partir, car le festival était terminé ⛔. BREF.

Je vous passe les détails et les échauffements des spectateurs à qui on interdit le lieu… On tente plusieurs entrées et miracle, on réussit à se faufiler à l’intérieur. C’est simple, les 2/3 de la pelouse sont vides. Il reste peut-être 10 000 personnes sur les 60 000 qui étaient là quelques minutes avant. Malheureusement, on ne peut pas s’approcher plus près, on est toujours bloqué dans notre enclos, mais c’est  mieux que d’être rentré à la maison sans avoir vu Miss Janet, qui fait enfin son entrée sur scène 👍.

Global Citizen Festival - Central Park, New York (2018)

Je vais être succinct. J’ai déjà parlé du show à l’occasion du Panorama Festival, vous pouvez bien évidemment aller lire le compte rendu correspondant en cliquant juste ici : Janet Jackson : State Of The World Tour 2018 – Panorama NYC Music Festival, New York (2018). Le déroulement est très semblable au concert auquel j’ai assisté. Le set démarre sur une vidéo d’introduction qui mélange des images d’archives en noir et blanc et des déclarations politiques sur des sujets comme le racisme ou la discrimination. Janet Jackson fait son entrée sur « The Skin Game (Part I) ». Elle porte une tenue sporty designée par Alexander Wang. Son postiche lui donne des allures de tigresse. J’adore son look ❤. Elle enchaîne avec « The Knowledge » et « BURNITUP ! ». L’ambiance a du mal à prendre après l’incident qui vient d’avoir lieu… Même moi, j’ai du mal à rentrer dedans alors que j’attendais le show depuis des jours. Elle est en forme et le prouve avec un medley chorégraphié sur ses titres les plus populaires : « Nasty », « Feedback », « Miss You Much », « Alright » et « You Want This ».

Après avoir profité d’une ovation bien méritée, elle ouvre la soirée avec ces quelques mots : « New York ! Are you ready to party? I SAID: ARE YOU READY TO PARTY? » C’est un nouveau medley auquel nous avons droit maintenant. Il contient des extraits de « Control », « What Have You Done For Me Lately » et « The Pleasure Principle ». Elle se donne à 100 % 😍. Un bémol malgré tout : le play-back semble plus flagrant qu’au Panorama Festival : on est un peu plus loin et le décalage entre le son et l’image doit sans doute jouer.

Global Citizen Festival - Central Park, New York (2018)

Le concert continue avec « Love Will Never Do (Without You) », « When I Think of You » et « All For You ». Autour de nous, il n’y a pas foule : le public ne semble pas s’être décidé à revenir… Le set est raccourci et un gros segment du show disparaît. Dommage pour « All Nite (Don’t Stop) », « So Much Betta » et « Throb », que j’aurais bien aimé réentendre. Elle reprend avec « Got ’til It’s Gone » sur lequel Q-Tip nous fait l’honneur de sa présence ! Elle le fait dégager aussi vite qu’il est arrivé pour enchaîner sur « That’s the Way Love Goes » 😂. Janet nous balance ensuite un interlude vidéo en noir et blanc dans lequel elle étale lentement son rouge à lèvres sur son visage, lui donnant des airs de femme battue… Comme la première fois, je trouve l’effet malaisant. Le show reprend sur « What About » sur laquelle elle en fait des caisses. Elle est à la limite des larmes : je n’ai pas du tout aimé son interprétation même si, exceptionnellement, on l’entend chanter par-dessus la bande.

On arrive dans la dernière partie du spectacle que j’ai adoré cet été, dans laquelle elle déchaîne son côté fierce. Attitude sauvage et chorégraphies sexy sont au programme pour « You Ain’t Right », « If » et « Scream », qui réussit enfin à soulever les spectateurs moribonds… Elle est survoltée. Elle prend quelques minutes pour parler des problèmes de violences conjugales, histoire d’être raccord avec le thème du festival, et enchaîne avec « Rhythm Nation », l’un des meilleurs moments de la soirée ! Elle met enfin le public dans sa poche avec le toujours aussi génial « Together Again ». Elle profite d’ailleurs de l’occasion pour rendre hommage à son père décédé récemment et présenter son nouveau titre : « Made For Now » en guise de final. Je ne vous cache pas que c’était le moment que j’attendais le plus. J’adore le morceau et j’étais sûr qu’il aurait une place de choix dans le spectacle ! Je vous invite à découvrir ma vidéo sur YouTube ou à regarder la captation officielle du show un peu plus bas ! Elle quitte la scène à la fin de la chanson, et nous abandonne à d’autres intervenants tout aussi boring que les précédents.

Setlist Janet Jackson : The Skin Game (Part 1) / The Knowledge / BURNITUP ! / Nasty / Feedback / Miss You Much / Alright / You Want This / Control / What Have You Done for Me Lately / The Pleasure Principle / Love Will Never Do (Without You) / When I Think of You / All For You / Got ’till it’s gone / That’s the Way Love Goes / What about / You Ain’t Right / If / Scream / Rhythm Nation / Together again / Made For Now

Janet Jackson Live @ Global Citizen Festival 2018 (set intégral)

On tient le bon bout ! La dernière performance de la soirée est celle de The Weeknd. Entre-temps, on a le droit des interventions de Dakota Johnson (« 50 Shades Of Grey »), Naomi Campbell et même la presta d’une chanteuse random, Sho Madjozi, annoncée comme « the most exciting voice in the rap scene today ». Tout le monde a cru que c’était The Weeknd 😂. Vous auriez vu nos gueules, c’était à mourir de rire ! On avait déjà entraperçu la meuf s’époumoner à Afropunk en mode Zumba en répétant « Wakanda Forever ! Wakanda Forever ! Wakanda Forever ! ». Si vous voulez vous faire du mal… le morceau est ici : « Wakanda Forever ». Mais l’attente est terminée, Abel est prêt à faire son entrée !

Le concert s’ouvre sur « Pray for Me », ironiquement extrait de la bande originale de Black Panther 😂. Un immense plan incliné lumineux a été installé en guise de décor. J’ai beau être fan de Janet, mais The Weeknd l’écrase en quelques secondes avec une performance vocale incroyable et des arrangements live de fou furieux. Le public semble déjà beaucoup plus réactif. Il enchaîne avec « Starboy », « Party Monster » et « Reminder ». La mise en scène est sobre, mais l’ensemble des éléments parvient à créer des ambiances différentes pour chaque titre. Les jeux de lumière, accompagnés des projections vidéo, donnent un côté dramatique à sa performance.

Global Citizen Festival - Central Park, New York (2018)

Il interprète ensuite « Secrets » et « Can’t Feel My Face ». L’ambiance est géniale, les spectateurs se réveillent grâce à ces deux titres un peu plus dynamiques, mais aussi grâce à la mise en scène hyper lumineuse. J’adore sa performance et je parviens presque à oublier l’incident qui a eu lieu plus tôt dans la soirée. Je suis content d’être revenu. Il enchaîne avec « I Feel It Coming » que j’ai choisi de filmer et publier sur YouTube pour les plus curieux d’entre vous. Je n’avais pas écouté ses titres depuis longtemps, et ça m’a vraiment donné envie de réécouter sa discographie parfaite ❤.

Il profite de la chanson pour présenter ses musiciens et nous invite à redécouvrir l’un de ses premiers morceaux : « Wicked Games ». Il explique ensuite que les organisateurs le pousse à terminer le concert prématurément, et choisit d’interpréter deux titres supplémentaires : l’un extrait de son dernier EP « My Dear Melancholy, » : « Call Out My Name » que le public connaît par cœur… et « The Hills », l’un de ses morceaux les plus populaires, qui clôture donc la soirée. Je repars évidemment un peu déçu par ce set ultracourt, mais vu les circonstances exceptionnelles, je suis déjà heureux d’avoir pu y assister.

Setlist The Weeknd : Pray for Me / Starboy / Party Monster / Reminder / Secrets / Can’t Feel My Face / I Feel It Coming / Wicked Games / Call Out My Name / The Hills

The Weeknd Live @ Global Citizen Festival 2018 (set intégral)

En quittant Central Park, on tombe nez à nez avec un raton laveur (je vous ai mis la photo dans la galerie car il est trop chou ❤). C’est la première fois que j’en vois un en ville… Et pour nous remettre de nos émotions, on part se goinfrer au McDo : l’occasion pour nous de revenir sur cette journée dingue. Je m’attendais à ce que ce soit un peu spécial : les festivals, ce n’est pas trop mon truc et avec autant de monde, j’étais certain qu’il y aurait de mauvais moments à passer. Mais j’étais quand même loin de me douter de ce qu’on allait vivre durant la soirée ! L’événement ne m’a pas traumatisé, mais clairement : j’ai eu peur. Je suis malgré tout content d’être revenu pour assister aux concerts de Janet Jackson et The Weeknd, car ce sont des artistes qu’on ne voit pas beaucoup sur scène et j’étais vraiment venu pour eux…

Janet, je n’étais pas dedans… Je le dis honnêtement : j’ai trouvé son show sympa, mais beaucoup moins que la fois précédente vu les circonstances. J’ai réussi à me raccrocher sur la fin, j’ai grave kiffé la dernière partie avec « Scream », « Rhythm Nation », « Together Again » et « Made For Now », que je rêvais d’entendre en live. La meuf assure, c’est certain. Elle a un charisme de dingue, une pêche d’enfer, elle danse du début à la fin… c’est franchement une artiste qui est sous-estimée par le grand public. J’espère que le show s’exportera en Europe, et que vous aurez à l’occasion d’en profiter aussi 👍.

Global Citizen Festival - Central Park, New York (2018)

Concernant The Weeknd, je suis beaucoup moins mitigé (j’ai eu le temps de me remettre de mes émotions en attendant). J’ai adoré la performance : c’était sobre et puissant, tout ce que j’espérais de lui. Joli travail de mise en scène, ce plan incliné lumineux permettait de créer des ambiances totalement différentes pour chaque titre. Une setlist hyper variée, même si hyper courte aussi : il a pioché dans tout son répertoire pour nous présenter le meilleur de sa disco. J’aurais bien aimé réentendre « Nothing Without You » que j’avais adoré l’année dernière à Paris, mais je n’ai pas de regrets, car de toute façon, le titre ne faisait pas parti la setlist originale de cette tournée 😂.

Je pense que je me souviendrais longtemps de cette expérience. Je ne suis pas sûr de vouloir y retourner l’année prochaine… On verra en fonction du line-up. Si ce n’est pas déjà fait, je vous invite à découvrir les performances des deux artistes et laissez vos commentaires ici ou sur les réseaux sociaux, FacebookTwitter et Instagram. On se retrouve dans la semaine avec une artiste qui fait son comeback sur scène après 10 ans d’absence. Vous voyez de qui je veux parler ?

Également disponible en vidéo sur YouTube : Together Again / Made For Now (Janet Jackson)I Feel It Coming (The Weeknd)

Partager cet article

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles en lien

À propos


Fan de musique et blogueur à mes heures perdues, je vis aujourd'hui aux États-Unis et partage avec vous mes sorties, mes voyages et mes coups de cœur ❤

Facebook

Twitter

Youtube