Will.I.Am : #WillPower Tour – Bercy, Paris (2013)

kekeLMB_WillIAm_WillPower_Tour_Bercy_Paris_2013

16 Décembre 2013 – Will.I.Am : #WillPower Tour – Bercy, Paris

Je vous propose de revenir aujourd’hui sur le concert que Will.i.am a donné hier soir à Bercy dans le cadre de sa tournée intitulée « #WillPower Tour ». Nous n’avions pas spécialement prévu d’aller le voir sur scène, mais le hasard en a décidé autrement : Guillaume a gagné deux places grâce à un jeu organisé par Nous Productions et m’a donc emmené avec lui découvrir ce spectacle haut en couleur !

On arrive au POPB pour retirer les invitations aux alentours de 19 heures. Lorsqu’on entre dans la salle, la première partie a déjà commencé : il s’agit de DJ Assad et quelques-uns de ses comparses. Rien d’exceptionnel si ce n’est du bruit, beaucoup de bruit. Mais ce n’est pas tout ! Quelques minutes après le set de nos amis disc-jockeys, Yoann Fréget, le gagnant de l’émission « The Voice », débarque sur scène pour interpréter deux titres de son album à paraître en janvier. Artistiquement, c’est tellement à côté de la plaque, que c’en est presque gênant. Heureusement, les deux morceaux sont vite pliés et le concert peut commencer. Enfin, c’est ce qu’on croit. Quand les lumières s’éteignent, c’est Leah McFall qui entre en scène… Pour une troisième première partie ! OUCH. Ça fait beaucoup ! D’après ce que j’ai compris, c’est l’une des candidates que Will.i.am a coaché dans l’émission « The Voice » UK. Je pense que ce n’était vraiment pas utile de nous imposer ça. Heureusement, il n’y a pas d’attente supplémentaire entre son set et le concert qui commence enfin…

kekeLMB_WillIAm_WillPower_Tour_Bercy_Paris_2013_(1)

Après une rapide introduction sur « Good Morning », le rideau se lève pour laisser apparaître le décor : une énorme toile en fond de scène et deux têtes gonflables sur les côtés au-dessus desquelles sont perchés deux musiciens. On reconnaît rapidement le morceau « #thatPOWER » initialement interprété en featuring avec Justin Bierber, dont l’image est diffusée sur les écrans. Will.i.am sort d’un trou béant au centre de la structure et est rejoint par les danseurs. Ils sont tous habillés de la même façon : un pantalon et une veste noire, assortis d’un chapeau rond en feutre, l’un des accessoires fétiches de Will.i.am. L’ambiance gronde dans Bercy et les spectateurs sont déjà surexcités ! C’est plutôt une bonne nouvelle ! Leah McFall le rejoint sur scène pour interpréter « This Is Love » l’un des morceaux les plus connus de son album « #WillPower ». Bon, ça crie plus que ça ne chante, mais l’énergie est là et il faut avouer qu’on est tout de même moins exigeant avec un Will.i.am qu’avec une Céline Dion. Visuellement, c’est très sympa : les têtes s’animent et les projections sur l’écran sont colorées et dynamiques.

L’ambiance change du tout au tout avec « Bang Bang » et l’arrivée de Shelby Spalione. La chanson a été utilisée pour la bande originale du film « Gatsby le Magnifique » et je trouve que c’est une bonne idée de reprendre ce thème des années 50 pour la mise en scène. Will.i.am prend la parole ensuite pour nous expliquer que c’est la dernière date de la tournée, ce soir à Paris, et qu’il est très fier de présenter le spectacle ici pour la dernière fois. Il continue avec un freestyle inspiré de « Crazy Kids », le morceau de Kesha sur lequel il a posé sa voix récemment. Et quoi de plus logique que d’enchaîner sur cette chanson formidable qu’est « Crazy Kids » inclut dans un Medley comprenant également « Something Really Bad » de Dizzee Rascal et « OMG » d’Usher, qui met le feu à la salle.

kekeLMB_WillIAm_WillPower_Tour_Bercy_Paris_2013_(2)

À la fin de la chanson, la toile en fond de scène se lève pour laisser place à une troisième tête, bien plus grosse que les deux autres. Will.i.am s’y installe pour un « DJ Set » incluant quelques-uns des titres sur lesquels il a travaillé : « Fall Down » (Miley Cyrus), « Work Bitch » (Britney Spears) – qui a d’ailleurs rendu la salle complètement folle – ou encore les derniers morceaux à la mode comme « I Love It » (Icona Pop). C’est un des très bons moments du spectacle, et je ne dis pas ça parce qu’il y a eu « Work Bitch »… … Bon, si … j’avoue 😀 Il enchaîne avec « Geekin’ », l’un des titres de son album solo. En parlant de ça, il a ensuite un petit mot pour le groupe qui l’a rendu célèbre, les Black Eyed Peas, en nous expliquant que la dernière fois qu’il est venu sur cette scène, à Bercy, c’était pour leur tournée « The E.N.D. World Tour », qui est au passage le meilleur concert que j’ai fait toute ma vie (cf. Black Eyed Peas : The E.N.D. World Tour – Bercy, Paris (2010)). Et quoi de mieux pour leur rendre hommage, qu’un medley de leurs plus grands succès : « Boom Boom Pow », « Pump It », « The Time » et « I Gotta Feeling ». Vous trouverez la vidéo à la fin de la chronique. L’ambiance est excellente et même si je me suis carrément lassé de « I Gotta Feeling » (comme la plupart des gens sur cette planète), je dois reconnaître que la chanson fonctionne toujours aussi bien en live.

Il enchaîne avec un freestyle et « Just Can’t Get Enough » qui marque le retour de Leah McFall. Il nous explique ensuite que son rêve est de savoir parler français et que l’un de ces artistes préférés en ce moment est originaire de Belgique et qu’il l’a invité ce soir à le rejoindre sur scène. Vous l’avez reconnu, il s’agit évidemment de Stromae – qu’on n’avait pas vu depuis euh… la semaine dernière (cf. Stromae – Le Trianon, Paris (2013)) ! LOL. Ils interprètent ensemble « Alors On Danse » dont vous pourrez regarder la vidéo à la fin de ce compte rendu et « Papaoutai », morceau sur lequel Will.i.am se prête volontiers à la chorégraphie. C’est une belle surprise de le voir ici, aussi à l’aise d’ailleurs que s’il s’agit de son propre concert ! Stromae nous quitte et Will.i.am est rejoint par Leah McFall, Shelby et un mec dont je suis incapable de vous dire le nom pour une version musicalement catastrophique de « Where Is The Love ». Je suis fan de cette chanson et je dois vous avouer que ça me peine de la voir interpréter par des artistes random. Toute la troupe repart en coulisse pendant la diffusion du clip de « Feelin’ Myself » avec Miley Cyrus. Le moment que j’attends le plus arrive enfin, le grand final sur « Scream and Shout » en featuring avec Britney Spears. Quand elle apparaît sur les écrans, c’est la folie dans la salle. Il faut avouer qu’elle est iconique dans cette vidéo <3 Le titre se termine sur une outro remixée et marque la fin du concert.

kekeLMB_WillIAm_WillPower_Tour_Bercy_Paris_2013_(3)

Que vous dire en conclusion ? J’ai passé une très bonne soirée en compagnie de Will.I.Am. Visuellement, le spectacle est très intéressant : que ce soit au niveau de la mise en scène, avec les danseurs, les têtes géantes ou encore les projections vidéo qui sont toujours réussies, ou au niveau du choix des titres puisqu’il a pioché un peu partout pour créer sa setlist. Bon, ça part un peu dans tous les sens : j’aurais aimé un cadre plus strict, des liaisons entre les parties – j’ai trouvé le déroulement du concert un peu flou, mais je reconnais que c’est aussi parce que je n’ai pas l’habitude d’aller voir ce genre d’artistes en live.

L’ambiance était sympa, les spectateurs, énergiques, sans pour autant en faire des caisses (sauf deux-trois acabits comme d’habitude, LOL) : un public bon enfant ! Belle surprise avec la venue de Stromae pour « Alors On Danse » et « Papaoutai » et de très bons moments avec « Scream and Shout »« #thatPOWER » ou encore le medley dédié aux chansons des Black Eyed Peas.

Le pire dans l’histoire c’est qu’on a remis ça le lendemain avec le showcase privé qu’il a donné au Trianon dont je vous propose le compte rendu : Will.I.Am – Le Trianon, Paris (2013). Et pour terminer, voici les photos et les vidéos de ce concert à Bercy ! N’hésitez pas à me rejoindre sur Facebook, Twitter et Instagram pour découvrir de nombreuses autres chroniques de concert !

Setlist : Good Morning / #thatPower / This Is Love / Bang Bang / Medley (Crazy Kids, Something Really Bad, OMG) / DJ Set / Geekin’ / Medley Black Eyed Peas (Boom Boom Pow, Pump It, The Time, I Gotta Feeling) / Just Can’t Get Enough / Alors On Danse (avec Stromae) / Papaoutai (avec Stromae) / Where Is The Love ? / Feelin’ Myself (interlude) / Scream and Shout

Également disponible en vidéo sur YouTube : Scream & Shout ft. Britney SpearsAlors On Danse#thatPOWER ft. Justin BieberWork Bitch ft. Britney Spears

Partager cet article

Un commentaire

  1. Yy54

    16 mars 2014 à 11 h 48 min

    Je suis allé le voir moi aussi mais à Amnéville 😆 !

    Répondre

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Articles en lien