The Voice : Tour 2012 – Zénith, Paris (2012)

kekeLMB_The_Voice_Tour_2012_Zenith_Paris_2012

1 Juillet 2012 – The Voice : Tour 2012 – Zénith, Paris

Je suis « ouf » et j’enchaîne directement la rédaction du compte rendu de Lenny Kravitz avec celui des huit finalistes de l’émission « The Voice » au Zénith de Paris. Alors un peu à la manière du concert de Lenny, c’est au dernier moment que j’ai appris que j’y assisterai, une nouvelle fois « invité ». C’est en effet grâce à Guillaume que nous avons pu aller applaudir ces jeunes talents sur scène. Lorsque la tournée a été lancée, j’avais hésité à prendre des billets, car j’avais un peu suivi l’émission et je m’étais dit que ça pouvait être sympathique. Mais j’ai vite changé d’avis quand j’ai vu le prix des places relativement rébarbatif pour un concept comme celui. Finalement, comme vous le découvrirez tout au long de ce compte rendu : l’ensemble était plutôt sympathique et j’ai été agréablement surpris par nombre des participants !

Alors fait assez rare pour être souligné, c’est une représentation du dimanche, donc un concert de l’après-midi ! Ce qui n’est pas déplaisant, car, au final, ça ne gâche pas la soirée ! Arrivés au Zénith aux alentours de 17h, nous récupérons nos tickets quelques minutes plus tard et nous nous installons dans les gradins, certes, un peu éloigné de la scène, mais parfaitement placé pour avoir une vision globale de l’ensemble. Et puis on ne va pas se plaindre merde, c’est gratuit ! C’est un public de télévision qui compose la salle : majoritairement féminin, des mères qui accompagnent leurs enfants… Bref, un truc un peu familial ! À nos côtés, c’est radio bistrot : les gens se racontent les derniers potins sur les stars à la mode et sur les candidats de l’émission. Je n’ai pas d’exemple en tête, mais si ça me revient au cours du compte rendu : je ne me priverai pas de vous en faire part ! Haha ! Hum, avant que j’oublie, petite précision : j’ai en horreur Dominique et Atef – alors ne vous attendez pas à ce que je dise du bien de leurs prestations : j’ai trouvé ça nul, immonde et catastrophique, en toute subjectivité bien sûr ! Lol !

kekeLMB_The_Voice_Tour_2012_Zenith_Paris_2012_(1)

Le concert commence par une introduction vidéo avec quelques extraits de l’émission : paroles des candidats et des coaches qui sont (je le rappelle pour ceux qui n’ont jamais suivi le programme) : Garou, Jenifer, Florent Pagny et Louis Bertinac. Ce qui est assez drôle, c’est que la vidéo débute par un compte à rebours sur une musique orchestrale digne des plus grands films américains en annonçant de façon tonitruante : « Concert dans 2 minutes ». J’ai le fichier devant les yeux, l’introduction dure 3 minutes 45 – forcément, avec eux : 30 secondes c’est une minute donc, à la fin, faut pas s’étonner que le décompte soit faux et qu’on se moque un peu ! C’est Al.Hy qui fait son entrée sur scène, seule. Choix un peu particulier puisqu’on pourrait s’attendre à ce que ce soit la troupe entière qui fasse l’ouverture du spectacle. Elle interprète « Feeling Good » de Nina Simone – que je trouve vraiment bof pour une introduction. Les prestations des finalistes sont entrecoupées de petits extraits de l’émission – des petites vidéos qui servent de présentation à l’artiste qui suit. Là, c’est Dominique Magloire – Dominique que je n’ai jamais aimé et qui va, une nouvelle fois, prouver à quel point elle est insupportable. C’est sur « GoldenEye » de Tina Turner qu’elle s’égosille à s’en faire péter la mâchoire. Elle en fait beaucoup trop : je n’aime pas du tout son style même si je dois avouer qu’elle a une très belle voix. C’est physique : je n’y arrive pas.

La suivante est Rubby sur « Soulman » de Ben l’Oncle Soul. Elle est un peu gauche sur scène, mais elle chante bien, elle a la fraîcheur de sa jeunesse pour elle. Moi je trouve sa prestation plutôt sympathique : je m’étais préparé à tellement plus mauvais que j’ai été agréablement surpris ! Comme quoi ! Celui qui vient ensuite, c’est encore pire pour moi que Dominique Magloire… c’est l’insupportable Atef. Alors Atef, mon dégoût n’est pas que physique, je n’aime rien : ni son look, ni sa gestuelle, ni sa voix. Quand il commence à massacrer « Comme Toi » de J-J Goldman avec sa tonalité d’enfant, son micro tremblant et sa petite larme à l’œil : il ne me faut que quelques secondes pour retrouver l’inimitié que j’avais à son égard pendant l’émission. Heureusement, Al.Hy et Amalya prennent le relai sur « Heavy Cross » de Gossip pour un moment d’excellence. C’est un titre qui reste en tête ! Un très joli duo que je suis content de réentendre, une belle énergie et des voix qui se marient à la perfection. Les deux jeunes filles quittent la scène pour laisser la place à Aude – dont j’appréhende un peu la prestation, vu sa voix peu assurée pendant les primes. Eh bien, bim : tout faux ! Déjà, la meuf est magnifique – elle dégage un charme fou, je ne m’attendais pas du tout à la voir comme ça. Ensuite, elle assure totalement sa prestation sur « Roxanne » de Police : c’est un moment absolument génial. Je remarque d’ailleurs qu’elle fait partie des préférés tout comme celui qui prend la place sur scène : Louis Delort.

kekeLMB_The_Voice_Tour_2012_Zenith_Paris_2012_(2)

J’avais été soufflé par quelques-unes de ses prestations lors de l’émission, mais je dois avouer que les titres qu’il a choisis, ou qu’ils ont choisis pour lui pour le spectacle, ne rendent pas justice à sa voix et à son talent. C’est « Amsterdam » de Jacques Brel pour l’instant : c’est un joli moment, mais j’aurais préféré réentendre un morceau comme « Unchained Melody » pour le coup. Il annonce ensuite le gagnant de l’émission : Stéphan Rizon, qui reprend « Think » d’Aretha Franklin avec les mouvements de bassin qui ont fait son succès lors de la diffusion du programme ! Rien à dire sur la prestation, tout est parfait : la voix, la prestance, il mérite sa place – j’ai simplement du mal à imaginer dans quel univers il évoluera maintenant et quel public il va toucher ? L’affreuse Dominique Magloire revient pour assassiner « Immortelle » de Lara Fabian – qui doit « se retourner dans sa tombe » comme l’annonce mon voisin de radio bistrot. Couplé mortel avec le retour d’Atef pour la reprise de (j’ai chié dans mon) « Ben » de Michael Jackson. Je refuse d’applaudir en témoignage de mon désamour, mais mon mouvement révolutionnaire ne fait pas l’unanimité et je dois me rendre à l’évidence : la seule bonne nouvelle dans l’histoire, c’est qu’on est débarrassé des deux horreurs ! Tout du moins c’est ce que je crois…

Il annonce Amalya qui revient sur scène toute de cuir vêtue pour sa première chanson solo de la soirée : « Sweet Dreams » d’Eurythmics. Absolument génial ! Pour moi : le meilleur moment du concert. L’ambiance est à son comble, elle a de la voix et l’énergie à revendre, la réorchestration est super bonne. Bref si je ne dois garder qu’un titre, ça sera celui-ci ! La voix off du début (vous vous souvenez ? Celle qui ne sait pas compter… Lol) annonce un entracte de 20 minutes. Ce qui provoque évidemment un tollé dans le public. C’est vrai qu’on se demande un peu l’utilité de cette coupure, ils sont 50 000 sur scène, ils chantent deux chansons chacun et ils ont besoin de se reposer… **LOLILOL**. Moi je pense plutôt que c’est un prétexte pour faire sortir les spectateurs de la salle et leur faire acheter toutes les conneries du merchandising : T-shirt, programme, photo dédicacée, etc. Enfin, on prend notre mal en patience jusqu’à ce que le concert se poursuive.

kekeLMB_The_Voice_Tour_2012_Zenith_Paris_2012_(3)

C’est Aude et Rubby qui « rouvrent » le bal avec « I Kissed A Girl » de Katy Perry. Duo super-sympa, belle ambiance, beau moment. Aude reste d’ailleurs sur scène pour son deuxième morceau solo : « Toi et Moi » de Guillaume Grand. Je ne dirais pas que l’interprétation est mauvaise, c’est simplement une chanson médiocre. Il y a quand même d’autres titres plus sympas à choisir que celui-ci ! Amalya est de retour pour nous en foutre plein la gueule avec une exécution parfaite de « Set Fire To The Rain » d’Adele. Objectivement, un des meilleurs moments de la soirée ! C’est d’ailleurs ce morceau que j’ai choisi pour illustrer ma chronique du concert à la toute fin de l’article. Les projections vidéo sont super sympa à ce moment-là, entre le feu et la glace ! Rubby enchaîne avec « Telephone » de Lady Gaga et Beyoncé. J’ai un peu honte de l’avouer, mais j’ai adoré ce moment ! J’aime beaucoup la chanson à la base et je trouve qu’ils ont fait quelque chose de très sympa sur scène, que ce soit au niveau musical ou visuel.

« Stop callin’, stop callin’, I don’ wanna think anymore, I left my head and my heart on the dance floor »

Louis et Atef déboulent au milieu du public pour interpréter « Say, Say, Say » de Michael Jackson et Paul McCartney. J’ai envie de crier : pourquoiii ?! Louis reste d’ailleurs sur scène un pour sa reprise de Radiohead : « Creep ». Je n’ai pas spécialement aimé la chanson, ce n’est pas sa faute c’est juste que le titre ne m’inspire pas. Al.Hy revient sur scène pour « le » moment que j’attends le plus de la soirée : la fameuse reprise de « La Foule » d’Édith Piaf. Bien… je suis plutôt déçu. Je ne m’attendais pas ce qu’elle en fasse une version aussi criarde : où est passée la douceur qui m’a séduit lors de son interprétation dans l’émission ? Elle se trompe même dans les paroles. Elle semble en tout cas émue d’être sur scène, et elle ne démérite pas quand même ! Standing-ovation à la suite de sa prestation avant l’annonce du retour de Stéphan Rizon sur « Caruso » de Lucio Dalla. Superbe interprétation, sans fausse note. C’est assez incroyable d’ailleurs de voir qu’il chante mieux que certains artistes « connus ».

kekeLMB_The_Voice_Tour_2012_Zenith_Paris_2012_(4)

Dominique Magloire le rejoint sur scène pour en faire des caisses sur « J’oublierai Ton Nom » de Johnny Hallyday. Pfiou. Pas grand-chose à en dire, c’est tellement peu subtil. Elle lui saute littéralement dessus à la fin de la chanson pour l’embrasser sur la bouche **CATIN**. Non, mais franchement, elle devrait avoir honte ! Lol ! Stéphan Rizon place un 3e titre solo « With A Little Help From My Friends » des Beatles. Ça fait un peu trop « démonstration vocale » à mon goût, mais il a le droit quoi, il a gagné !. C’est le moment des collégiales ! « Are You Gonna Go My Way » tout d’abord, morceau de Lenny Kravitz (tiens, tiens…) : bonne surprise et bonne reprise également ! C’est le genre de morceau qui passe extrêmement bien en live ! Je suis ravi de l’entendre deux fois sur scène à quelques jours d’intervalle ! Héhé ! « Des Ricochets » du Collectif Paris Africa ensuite : j’ai eu un peu peur quand j’ai appris qu’ils la faisaient et finalement c’est sympathique. La chanson est moyenne, mais les orchestrations permettent d’oublier un peu tout ça et il en reste un bon moment. Dernier morceau de la soirée avec « Un Autre Monde » de Téléphone. Peut-être le titre de trop. J’ai l’impression qu’ils essayent tous de surpasser vocalement leurs concurrents : ce n’est pas forcément une bonne idée de mettre toutes les collégiales à la fin du concert… Le show se termine sur un standing ovation de la salle aux artistes.

En conclusion, j’ai passé une sympathique soirée. Agréablement surpris d’ailleurs, je m’attendais à ce que ce soit tellement pire. La scénographie est bien pensée, un bon point à ce niveau-là. Les lumières et les écrans vidéo ont créé de belles ambiances durant toute la soirée : objectivement, il y avait de bonnes idées. En revanche, la construction du show est un peu bancale, pourquoi est-ce qu’il n’y a pas eu de prestations groupées plus tôt dans le concert ? L’introduction d’Al.Hy n’était pas spécialement à la hauteur pour une ouverture d’un spectacle tel que celui-là. J’aurais plus imaginé une entrée avec les huit finalistes plutôt qu’une Al.Hy seule avec une chanson franchement pas faite pour ça ! Ça manquait clairement d’originalité au niveau de la setlist, dommage qu’ils ne se soient pas plus détaché du programme TV ! Concernant les artistes, j’ai trouvé qu’ils chantaient mieux qu’à la télé : très bonnes surprises avec Aude et Amalya qui ont fourni des prestations irréprochables. Un peu déçu par Al.Hy qui m’avait vraiment subjugué pendant l’émission, et carton rouge pour Atef et Dominique… qui ne me semblent pas du tout naturels.

Mais enfin, ça ne m’a pas empêché d’apprécier l’ensemble, je vous laisse découvrir les photos et les vidéos du concert. N’hésitez pas à laisser vos impressions sur le concert ! Rejoignez-moi dès maintenant sur Facebook, Twitter et Instagram pour être restés informés de l’actualité du blog !

Setlist : Feeling Good (Al.Hy) / GoldenEye (Dominique Magloire) / Soulman (Rubby) / Comme Toi (Atef) / Heavy Cross (Al.Hy et Amalya) / Roxanne (Aude) / Amsterdam (Louis Delort) / Think (Stéphan Rizon) / Immortelle (Dominique Magloire) / Ben (Atef) / Sweet Dreams (Amalya) / I Kissed A Girl (Aude et Rubby) / Toi et Moi (Aude) / Set Fire To The Rain (Amalya) / Telephone (Rubby) / Say, Say, Say (Louis Delort et Atef) / Creep (Louis Delort) / La Foule (Al.Hy) / Caruso (Stéphan Rizon) / J’oublierai Ton Nom (Stéphan Rizon et Dominique Magloire) / With A Little Help From My Friends (Stéphan Rizon) / Are You Gonna Go My Way (The Voice) / Des Ricochets (The Voice) / Un Autre Monde (The Voice)

Également disponible en vidéo sur YouTube : Set Fire to the RainLa FouleAmsterdamCaruso

Partager cet article

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Articles en lien