Sean Paul – Le Bataclan, Paris (2012)

kekeLMB_Sean_Paul_Le_Bataclan_Paris_2012

29 Janvier 2012 – Sean Paul – Le Bataclan, Paris

J’imagine sans mal que le compte rendu qui va suivre sera un peu moins long que ce j’ai l’habitude d’écrire dans ce genre de circonstances et à ce que vous avez l’habitude de lire ! Effectivement, le concert de Sean Paul au Bataclan fut relativement court et trop peu varié pour que je puisse en faire une description détaillée ! Mais ce n’est pas pour autant que je ne m’appliquerais pas à écrire ce billet, car j’ai quand même bien aimé ce concert et je souhaite retranscrire cette « expérience » comme telle !

kekeLMB_Sean_Paul_Le_Bataclan_Paris_2012_(1)

Je suis arrivé devant la salle aux alentours de 17h30, bien avant que mon « partenaire » de la soirée me rejoigne – celui-ci trouvant aberrant le fait que l’on puisse attendre plus d’une demi-heure devant une salle de concert ! Mais pour être bien placé, vous le savez tout comme moi : il n’y a pas de miracle ! Une attente relativement courte, mais insoutenable dans le froid polaire parisien, avant de découvrir le Bataclan, c’était ma première fois dans cette salle ! La soirée est captée et retransmise en direct sur le site SFR Live Concerts (je n’ai d’ailleurs toujours pas vu les images), et les spectateurs ne semblent pas savoir que le concert commence à 21h et non pas à 20h comme il est indiqué sur les billets. Cela soulève donc des vagues de fureur dans la fosse qui s’impatiente d’applaudir Sean Paul… Celui-ci arrive donc à 21h accompagné de 2 DJ qui nous raviront les oreilles toute la soirée de sons de cornes de brume, aussi connues sous le nom de cornes de supporter, le tout dans une cacophonie musicale sans nom : je serais l’ingénieur du son de la soirée, je ne serais pas fier de mon travail ! Le rendu était vraiment mauvais !

Il n’y a pas de musiciens sur scène et les DJ balancent donc les titres via leur MacBook. Ils ont derrière eux un écran géant qui diffuse des images des clips de Sean Paul ainsi que diverses « constructions » graphiques – rien de bien exceptionnel, mais bon, pour un concert qui se rapproche plus d’un showcase : il ne faut pas trop en demander quoi. Le jeu des lumières est quant à lui un peu plus travaillé et donne à chaque titre une ambiance particulière ! Sean Paul fait son entrée sur « Get Busy » ce qui provoque une véritable euphorie dans la salle. Le son est tellement mauvais que j’ai du mal à reconnaître le titre – ça s’arrangera quelque peu par la suite, mais pour le second titre du concert, « Give It Up To Me », c’est toujours le même problème ! Chacun des titres est entrecoupé par le son d’une corne de brume et par les hurlements du plus gros des DJ. Sean Paul gère bien les morceaux et semble être attentif aux réactions du public : il tient sa scène. Deux danseuses plutôt « aguicheuses » effectuent les chorégraphies sur les titres les plus rythmés – elles sont très sexy et prennent des poses dont je n’oserais même pas vous parler ici ! Haha ! Sean enchaîne assez rapidement sur « Got 2 Luv U » repris en chœur par les spectateurs et « Baby Boy » que j’ai eu un mal fou à reconnaître ! Retour en arrière avec l’un de ses premiers titres « Haffi Get De Gal Ya (Hot Gal Today) » que la majorité des gens semble, connaître à ma grande surprise !

kekeLMB_Sean_Paul_Le_Bataclan_Paris_2012_(2)

Retour sur les ‘classiques’ avec « Gimme The Light » et « Ever Blazin » sur lesquels je peux de nouveau chanter avant la découverte d’un titre extrait de son nouvel album « Tomahawk Technique » : « Body ». Après plusieurs écoutes intensives de l’album, je dois dire qu’il fait partie de mes favoris, déjà au Bataclan, j’ai senti le potentiel de la chanson qui a mis une ambiance incroyable – il me rappelle un peu « Boom Boom Pow » des Black Eyed Peas avec une musicalité évidement propre à Sean Paul. L’enchaînement se fait ensuite avec « Hold On » qui semble être le prochain single de l’album et qui fait en ce moment le buzz sur Internet. Effectivement la prononciation de « Hold On » sonne comme « Hollande » et les médias se plaisent à dire que chaque pôle soutient la campagne présidentielle de ce pauvre François – qui n’a sans doute rien demandé ! Sean Paul interprète ensuite de titres plus anciens que je ne connais pas « I’m Still In Love With You » et « Punkie » avant de revenir à ces derniers tubes « Hold My Hand » et « So Fine ». Je ne me souviens plus exactement sur quel morceau Sean Paul nous a fait une démonstration de ses talents de danseur avec « son » mouvement : il faudrait regarder la vidéo du concert, ça a rendu le public assez dingue ! Ça a d’ailleurs été une constante tout au long du spectacle, le moindre geste était prétexte à toutes sortes de hurlements ! Haha !

Les DJ balancent ensuite « Put Your Hands Up In The Air » en guise d’interlude de transition vers le moment ‘club’ du concert où Sean Paul nous gratifie du gerbant « Tik Tok » – qui, je l’avoue a posteriori, m’a beaucoup plu ainsi que de « Touch the Sky », le morceau le plus électro du nouvel album. J’ai adoré ce moment du concert même si l’ensemble était assez peu cohérent avec le style musical habituel, Sean Paul tend à rejoindre la vague électro du moment ! Retour à un son dancehall avec « Dream Girl », autre titre de « Tomahawk Technique », et « She Doesn’t Mind », son dernier succès en date. Le public semble ravi et je le suis également même si je trouve qu’il manque deux titres à ce concert pour qu’il soit parfait… Vous voyez lesquels ?

kekeLMB_Sean_Paul_Le_Bataclan_Paris_2012_(3)

« Temperature » et « We’ll Be Burnin’ », les titres que j’attendais le plus, viennent clôturer ce concert dans une hystérie totale ! Comme j’ai choisi « We’ll Be Burnin’ » pour annoncer le concert dans l’agenda du blog, ce sera cette fois-ci « Temperature » l’illustration de cet article ! Sean Paul profite de la folie ambiante pour s’éclipser de la scène après un rapide signe public. À cet instant du spectacle, je me demande s’il va revenir… Le set semble terminé, car les DJ viennent d’enchaîner sur un déversement de tubes à la chaîne : « Good Feeling », « We Found Love », « Party Rock Anthem », etc. Rien ne prédit le retour de Sean Paul sur scène. Et lorsque le set se termine, le public n’hésite pas à huer les 2 DJ qui s’apprêtaient à quitter leur podium et à rappeler Sean Paul qui ne semble pas être décidé à revenir. Mais à la surprise générale, le revoici, un verre de vin à la main… Les deux DJ s’installent derrière leur platine et balance « Niggas in Paris » de Jay-Z et Kanye West (dont nous reparlerons bientôt) pendant que Sean gigote ‘légèrement’ sur scène. Il adresse quelques mots au public et retourne en coulisse aussi vite qu’il est arrivé ! Nous avons ensuite quitté la salle sans attendre que les DJ terminent leur nouveau set.

Vous avez pu vous en apercevoir à la lecture de ce compte rendu : c’était un concert dense ! Pas mal de titres en peu de temps, le concert en lui-même ayant duré une grosse heure. Au final, c’était pas mal du tout – même si j’ai trouvé l’ensemble un peu brouillon : j’aurais préféré de vrais musiciens aux DJ qui ont finalement rendu l’expérience « musicale » assez moyenne et puis je dois avouer qu’ils ouvraient bien trop souvent leur gueule pour pas grand-chose. La mise en scène était sobre : un écran géant et quelques lumières, pour le faible prix des places, c’était tout à fait cohérent ! Je retiendrai malgré tout quelques frictions avec certains spectateurs du public qui se sentent obligé de pousser, de danser à plusieurs dans 2 cm², bref, c’est assez triste de voir que le respect de l’autre dans un espace public « réduit » tel qu’une salle de concert n’est pas encore ancrée dans la tête de tout le monde. J’ai eu des envies de meurtres plusieurs fois pendant la soirée ! Malgré tout, j’en garderai un bon souvenir, car au niveau du public j’ai vécu pire (cf. Kid Cudi, Lady Gaga, etc.) : je m’en remettrai ! Haha ! Je vous conseille en tout cas de poser une oreille sur « Tomahawk Technique » qui risque de vous plaire si vous avez un tant soit peu les mêmes goûts musicaux que moi !

On termine comme d’habitude avec les photos et vidéos du concert. N’hésitez pas à laisser vos messages si vous avez vous aussi vous assisté à ce concert ! Retrouvez-moi sur Facebook, Twitter et Instagram pour découvrir de nombreuses autres chroniques de concert !

Setlist : Get Busy / Give It Up To Me / Got 2 Luv U / Baby Boy / Haffi Get De Gal Ya (Hot Gal Today) / Gimme The Light / Ever Blazin / Body / Hold On / I’m Still In Love With You / Punkie / Hold My Hand / So Fine/ Tik Tok / Touch The Sky / Dream Girl / She Doesn’t Mind / Temperature / We Be Burnin’

Également disponible en vidéo sur YouTube : TemperatureWe’ll Be Burnin’She Doesn’t Mind

Partager cet article

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Articles en lien