Scissor Sisters – Le Trianon, Paris (2012)

kekeLMB_Scissor_Sisters_Le_Trianon_Paris_2012

14 Octobre 2012 – Scissor Sisters – Le Trianon, Paris

Comme vous l’avez peut-être compris en parcourant ce blog : je ne suis pas particulièrement fan du groupe – en fait, je les connais très peu. Mis à part quelques titres radio tels qu’« I Don’t Feel Like Dancin’ »« Fire With Fire » ou plus récemment « Only The Horses » : je serais bien incapable de vous citer un morceau issu de leurs précédents albums. J’ai tout de même écouté « Magic Hours » avec attention et retenu certaines chansons pour mon footing du dimanche matin (je suis fan de « Keep Your Shoes On ») ! Pour être bref, grâce à une remise en vente miraculeuse de billets – le concert étant complet depuis des mois – Guillaume a réussi à me dégoter une place pour que je l’accompagne, me vantant le potentiel scénique du groupe avec brio. Eh bien, je n’ai pas été déçu !

Arrivée devant le Trianon aux alentours de 17h30, l’attente ne m’a pas paru excessivement longue. Pour économiser nos forces au vu du programme chargé de la semaine qui nous attendait, nous sommes allés nous installer au premier balcon au plus proche de la scène. Là-dessus, rien à dire, on n’aurait pas pu faire mieux. La salle se remplit doucement et un DJ (dont je ne me souviens plus le nom) vient mixer quelques titres électrohouse pendant environ une heure. Rien de génial, ça devient même assez désagréable sur la fin : le son est vraiment fort. Quelques dizaines de minutes plus tard, les lumières s’éteignent et le groupe arrive…

kekeLMB_Scissor_Sisters_Le_Trianon_Paris_2012_(1)

Une sirène de police retentit pendant les membres du groupe et les musiciens prennent place sur scène… Babydaddy, Del Marquis, Ana Matronic et le remarquable Jake Shears (autant apprécié pour sa voix que pour sa plastique vu l’engouement du public à son arrivée). Lancement démentiel du concert sur « Any Which Way ». J’ai découvert ce titre assez récemment et on peut dire qu’il est parfait en introduction. Je suis surpris de la voix de Jake, je ne l’imaginais pas aussi aigüe en vrai. Il y a beaucoup d’énergie sur scène et dans la salle ! Ce premier morceau s’enchaîne directement sur l’énorme « Keep Your Shoes On ». Alors là, je suis fan fan fan ! Le titre est déjà génial à la base, mais avec le relief apporté par l’orchestration live, c’est juste excellent ! Je regrette de ne pas l’avoir filmé. Je tiens à préciser que le travail sur les lumières est très bon pour un « petit » concert : chaque morceau a sa propre ambiance et rien ne se ressemble. D’ailleurs, sur le titre suivant, « Baby Come Home », le zèbre de la pochette de l’album fait son apparition sur la toile au fond de scène.

Ana prend la parole pour expliquer à quel point ils sont heureux de venir jouer dans une ville comme Paris, et ce, juste avant d’entamer « The Skins » dont je me souviens comme étant un peu plus rock que les précédents. De même que les titres qui suivent : « Kiss You Off »« Inevitable »« Take Your Mama »« Running Out »« Year of Living Dangerously » ; j’aimerais vous donner plus de détails, mais avec la semaine que j’ai passée entre eux, J-LO et Muse, j’ai du mal à me rappeler de tout. Il faut attendre le délicieux « Let’s Have a Kiki » pour que les affaires sérieuses reprennent ! « Le » moment du concert s’il en est ! C’est d’ailleurs le morceau que j’ai choisi pour illustrer cet article, car je pense qu’il est voué à devenir culte avec sa chorégraphie digne des plus grands clubs MED ! Tous les supports du merchandising sont en lien avec cette chanson-là. Pas spécialement du titre suivant, « Skin This Cat », mais en totale adoration devant « Fire with Fire » qui fait son apparition dans la setlist lors de ce concert parisien ! On a du bol ! Quelle chanson magnifique <3

kekeLMB_Scissor_Sisters_Le_Trianon_Paris_2012_(2)

Enchaînement sur « Comfortably Numb » que je ne connais pas non plus (haha, ça devient récurrent, je sais) : une vraie bonne surprise, j’adore l’orchestration live. La petite chorégraphe de Jake et Ana est d’ailleurs parfaitement réussie ! C’est ensuite au tour du titre « Invisible Light » qui est juste incroyable sur scène ! Si je ne dois retenir qu’un moment de ce concert, ça serait sans doute celui-là. Wow. J’ai pris une claque avec les énormes percussions ajoutées ici et là à la mélodie originale ! Et puis l’ambiance lumineuse, très « bleu-noir » : c’est magique ! La chaleur monte d’un cran dans la salle lorsque Jake Shears décide d’enlever son t-shirt pour interpréter « Shady Love » : on ne peut pas dire que le public n’est pas réactif ! Haha. La chanson est géniale en live : il faudra d’ailleurs que je prenne le temps de la réécouter sur l’album.

Dernier morceau avant le rappel et pas des moindres : « I Don’t Feel Like Dancin’ », leur plus grand succès à ce jour si je ne dis pas de bêtises ! Et peut-être le seul titre que je connaissais par cœur avant mon entrée dans la salle. Lorsque le groupe quitte la scène, le public hurle les paroles de « Let’s Have A Kiki » en choeur : « Kiki, Soso, Oui Oui, Non Non ». Il y a une excellente ambiance dans la salle avant la reprise sur « Only the Horses », l’un des titres que je préfère. Ça en envoie en live ! En guise de final, les Scissor interprètent « Music Is the Victim ». Bon, pas convaincu sur le moment, mais je pense que c’est un des classiques de leur répertoire, car les spectateurs semblent fous !

kekeLMB_Scissor_Sisters_Le_Trianon_Paris_2012_(3)

Que dire si ce n’est que j’ai passé une excellente soirée ! Certes, je ne connaissais pas la plupart des titres, mais le concert m’a semblé se dérouler à une vitesse de dingue ! Je ne regrette pas du tout d’y être allé. J’ai découvert un groupe énergique, musicalement au top avec une présence scénique incroyable ! J’ai adoré. Pas de fioritures extravagantes au niveau de la mise en scène et des costumes, c’était bien comme ça. J’ai beaucoup aimé le rendu live des chansons que je connaissais : « Invisible Light », « Fire With Fire », « Only The Horses », « Keep Your Shoes On », « Let’s Have A Kiki », j’en ai même découvert une que j’aime beaucoup maintenant : « Comfortably Numb ». Je regrette l’absence de certains morceaux du dernier album comme « Best In Me », « Somewhere » et « San Louis Obispo », mais dans l’ensemble, c’est rythmé, efficace : je ne veux pas faire le difficile ! Très bonne ambiance dans le public tout au long du concert – des spectateurs réactifs – c’est toujours plaisant de voir un tel partage avec les artistes. Pour terminer cet article, je vous propose de découvrir les photos et les vidéos de la soirée. N’hésitez pas à laisser vos commentaires sur la soirée et rejoignez-moi dès maintenant sur Facebook, Twitter et Instagram !

Setlist : Any Which Way / Keep Your Shoes On / Baby Come Home / The Skins / Kiss You Off / Inevitable / Take Your Mama / Running Out / Year Of Living Dangerously / Let’s Have A Kiki / Skin This Cat / Fire With Fire / Comfortably Numb / Invisible Light / Shady Love / I Don’t Feel Like Dancin’ / Only The Horses / Music Is The Victim

Également disponible en vidéo sur YouTube : Let’s Have A KikiOnly The Horses

Partager cet article

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Articles en lien