Prince : Welcome 2 America (Euro Tour 2011) – Stade de France, Paris (2011)

kekeLMB_Prince_Welcome_2_America_Stade_de_France_Paris_2011

30 Juin 2011 – Prince : Welcome 2 America (Euro Tour 2011) – Stade de France, Paris

Je dois vous avouer que c’est avec une certaine appréhension que je débute ce résumé. On n’écrit pas le compte rendu d’un concert de Prince comme celui d’un concert de Lara Fabian, et pourtant Dieu sait que je l’aime, haha ! Je ne sais pas d’où est venu ce désir d’aller voir  le « kid de Minneapolis » en live, peut-être est-ce grâce aux commentaires ‘dithyrambiques’ lus sur un forum que je fréquente, ou simplement grâce à la sortie originale de son album « 20ten » dans la presse ? Bref, Prince au Stade de France, ça ne se rate pas et encore moins lorsqu’un quota de billets est mis en vente à 35€ par les partenaires de la tournée pour les budgets limités comme le mien ! D’un autre côté, moi qui n’aime pas être mal placé, ce 30 juin 2011 m’effrayait un peu.

Bonne surprise quand même, même loin, ce n’est pas si horrible ! La vue, OK. Maintenant l’ouïe ? Étant resté sur la cacophonie de la semaine précédente – merci les Black Eyed Peas – j’appréhendais de devoir une nouvelle fois faire souffrir mon audition à cause du travail brouillon des ingénieurs du son ! Mais rassurez-vous, j’ai pu souffler dès les premières notes de musique de la première partie… Sharon Jones, une cinquantenaire bien en forme, se déhanchant sur des rythmes funk, qui nous replongent de façon magistrale dans la vibe « Motown ». J’ai beaucoup aimé son style, il faudra que je m’attarde un peu plus longtemps sur sa discographie ! Prince vient d’ailleurs explorer la scène avec sa guitare sur l’un des morceaux de Sharon, pour le plus grand plaisir de tous ! On se demande si tout ça est réel, on a quand même un monstre sacré de la musique devant nous !

kekeLMB_Prince_Welcome_2_America_Stade_de_France_Paris_2011_(1)

Quelques minutes d’attente pour le changement de plateau, et à 21h tapantes – Prince débarque sur scène au son de « D.M.S.R. » – j’apprécie sa promptitude ! Alors pour éviter de me répéter tout au long de ce compte rendu, sachez dès maintenant que je ne connaissais aucun des titres ! Ma culture princière est limitée, haha ! Non, sérieusement, à part 2-3 morceaux, je suis un vrai néophyte ! En guest-star, Maceo Parker, saxophoniste reconnu, ayant accompagné l’un des maîtres du funk : James Brown. La première chose qui me frappe au-delà du mythe qu’il représente, c’est la musique. Je venais de vivre deux concerts pop de grande envergure : les Black Eyed Peas et Janet Jackson – et même si j’apprécie beaucoup cet esprit du spectacle, il faut reconnaître l’immense fossé qu’il y a entre les boucles informatisées des uns, et l’incroyable talent artistique des autres : il le scande lui-même « This is real music, these are real musicians » dès le second morceau « Pop Life », et il a raison : ça fait du bien ! Haha ! En tout cas, voilà la différence, je suis conquis dès les premières minutes du show ! L’infrastructure est simple et efficace : une scène large agrémentée d’un catwalk et d’un écran géant en fond de plateau qui nous permet à nous, pauvres spectateurs de la catégorie 2, d’avoir accès à ce qui se passe là-bas, loin !

Il enchaîne avec « Musicology » sur laquelle il entraîne le public à frapper dans ses mains, « Shhh », langoureuse balade, puis « Everyday People » repris en chœur par la foule. C’est une des choses que j’ai aimées, l’interactivité qu’il y a eu entre Prince et les spectateurs – je redoutais son côté mégalomaniaque et possiblement « antipathique ». Ce n’est pas le cas : c’est un personnage talentueux qui partage sa joie d’être sur scène avec le public qui l’entoure et ça participe à la réussite de ce concert ! Je suis agréablement surpris. Première reprise de la soirée « Come Together » des Beatles (enfin un titre que je connais, merci MJ), chanson qui sera suivie de « Controversy » : j’ai beaucoup aimé ce titre qui me rappelle un autre morceau que j’adore : « U Got the Look », qu’il n’interprétera  malheureusement pas – il faudra donc que je retourne le voir ! Haha !

kekeLMB_Prince_Welcome_2_America_Stade_de_France_Paris_2011_(2)

Cet ensemble donne l’impression d’être un medley… L’enchaînement suivant se fait grâce à un titre interprété par les deux choristes : « Sexy Dancer vs Le Freak ». C’est grave funky ! J’ai adoré ce moment – j’en profite pour me lever et pour me déhancher comme un petit goret dans les tribunes à du Stade de France ! « Love Rollercoaster »« Play That Funky Music » puis de nouveau « Controversy » qui vient mettre un terme à ce mix ! Interlude musical technoïde pour annoncer « The Look Of Love », puis coup de tonnerre avant la balade « Nothing Compares 2 U » en duo avec sa choriste Shelby J. – moi qui ne suis pas un grand fan des passages de ce genre dans les concerts, je dois avouer que j’ai beaucoup aimé celui-ci, la voix de Prince prend toute son ampleur sur le titre ! Le show continu avec « Pass The Peas » et « Bass Jam » – je n’ai pas gardé de traces marquantes de ces moments si ce n’est de longs instrumentaux, mais mes souvenirs me font peut-être simplement défaut ! Je pense que les fans sauront me corriger !

Heureusement je suis en mesure de reprendre le fil grâce à « Take Me With U » et « Raspberry Beret » aux sonorités 80’s totalement assumées. Le public reprend d’ailleurs en chœur les ‘Take Me With U’ ! Je regrette presque de ne pas avoir mieux appris ma leçon. S’en suit le premier titre princier que je reconnais… Après quasiment 2h de concert, c’est une belle réussite de ma part ! Haha ! Et c’est l’évident « Cream », que j’adore. Alors si le morceau gagne en rythme, je trouve qu’il perd de son sex-appeal dans la réorchestration – dommage ! Mais on ne peut pas tout avoir hein ! Je peux chanter à tue-tête ! « Cream – Get on top ! Cream – You will cop ! Cream – Don’t you stop ! Cream – Sh-boogie bop…  ». Le titre est suivi de « Cool », dont les arrangements mêlés à « Don’t Stop ‘Til You Get Enough » de Michael Jackson, me transcendent ! Haha !

kekeLMB_Prince_Welcome_2_America_Stade_de_France_Paris_2011_(3)

J’ai l’impression que la première grosse coupure dans le concert arrive à cet instant, avant l’incontournable « Purple Rain » – quelques minutes d’ovation dans la pénombre avant l’introduction au piano et la superbe interprétation qui suivent. Le titre se conclu par un lâcher de confettis, qui avec le vent, parviennent jusqu’à nous à l’autre bout du stade ! C’est peut-être le seul moment mis en scène du show, mais il faut avouer que ça fait son effet ! Tout le monde reprend en chœur les « Ooh ooh oooh » qu’initient certains spectateurs. C’est un bel instant ♥. Par contre, ça ressemble bien à un final ! ! Mais comme vous vous en doutez, le concert n’est pas terminé et l’artiste enchaîne sur « Let’s Go Crazy »« Delirious » et l’excellent « 1999 » – qui est l’un des morceaux de Prince que je préfère avec « U Got the Look » et « Cream ». Il pourrait en faire une version de 20 minutes je ne cracherai pas dessus ! C’est « Little Red Corvette » qui vient mettre un terme à cette apothéose musicale ! Ces dernières minutes sont totalement géniales !

S’en est fini des musiciens, Prince se place devant sa machine et enchaîne les tubes en version boîte à rythmes pour un « Sampler Set » contenant : « When Doves Cry », « Nasty Girl », «  Sign ‘O’ The Times », « Darling Nikki », « I Would Die 4 U » et « Forever In My Life ». Je kiffe ce bouillon de titres qui annoncent la fin du concert. Le couvre-feu du stade de France l’oblige ! C’est « Kiss » qui vient mettre un terme au show au bout de 3h – j’adore la façon dont le spectacle se termine : reprise des percussions, gimmick final, noir ! C’est parfait – surtout qu’il a tout de même pris le temps de nous remercier tout au long du dernier quart d’heure, il ne part pas comme un voleur contrairement à ce que j’ai pu lire un peu partout ! Et puis, il faut bien que ça se termine ! Haha !

kekeLMB_Prince_Welcome_2_America_Stade_de_France_Paris_2011_(4)

C’est un sacré défi qu’a relevé Prince de remplir le stade de France en moins d’un mois sans communication… et avec plus de 45 000 spectateurs, je crois qu’il a réussi ! En tout cas, ce qui est certain, c’est que les 45 000 ont été convaincus par sa prestation au vu des commentaires qui ont été retranscrits dans la presse et sur Internet. Pour moi, vous l’avez compris, c’est une réussite totale : j’ai été ravi par l’artiste du début à la fin : un talent sans limite, un univers musical funky qui donne envie de chanter et danser, un mec ultra communicatif sur scène, un public super cool – bref, je n’oublierai pas le concert de sitôt (« Purple Rain », « Cream, « 1999 », etc.) et j’espère avoir l’occasion de le revoir bientôt, dans un autre cadre que celui du stade de France si possible ! Je me souviendrai longtemps du « choc » acoustique qu’a été d’entendre de la « vraie » musique, haha ! Étant habitué des concerts pop, j’avais perdu cette approche de la direction musicale ! La seule chose que je regrette, c’est l’absence de « U Got the look », mais ça me donne une excuse pour retourner le voir !

Je termine ce compte rendu avec les photos et les vidéos comme d’habitude. Je ne peux pas passer par ma chaîne YouTube cette fois-ci puisque mes vidéos ont été retirées suite à des problèmes de droits, donc ce sera Dailymotion… Retrouvez-moi également sur Facebook, Twitter et Instagram pour découvrir de nombreuses autres chroniques de concert ! Je vous invite aussi à lire les autres chroniques consacrées à Prince.

Setlist : D.M.S.R. / Pop Life / Musicology / Shhh / Everyday People / Come Together / Controversy / Sexy Dancer / Le Freak / Love Rollercoaster / Play That Funky Music / Controversy / The Look of Love / Nothing Compares 2 U / Pass the Peas / Only Heaven Knows / Take Me With U / Raspberry Beret / Cream / Cool / Don’t Stop ‘Til You Get Enough / Purple Rain / Let’s Go Crazy / Delirious / 1999 / Little Red Corvette / When Doves Cry / Nasty Girl / Sign “☮” the Times / Forever in My Life / Darling Nikki / I Would Die 4 U / Kiss

Également disponible en vidéo : Nothing Compares 2 U

Partager cet article

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Articles en lien

À propos


Passionné de musique et blogueur à mes heures perdues : mes idoles sont Britney, Elvis et Kanye. Et si on vous pose la question : oui, j'assume 😉

Facebook

Twitter

Youtube