No Doubt – Maison de la Mutualité, Paris (2012)

kekeLMB_No_Doubt_Maison_de_la_Mutualite_Paris_2012

6 Novembre 2012 – No Doubt – Maison de la Mutualité, Paris

Quelques années se sont écoulées depuis le 17/09/2007, jour marqué d’une pierre « noire » dans ma vie de fan – un sale coup, imprévisible : la grippe. Une grippe me clouant au lit alors que j’avais dans les mains des billets pour aller applaudir la sublissime Gwen Stefani à Paris-Bercy à l’occasion du passage en France de son « Sweet Escape Tour ». Un acte manqué que je n’ai jamais oublié. POINT. Dès lors, j’ai consacré toute mon existence à prier la déesse Gwenie Gwen Gwen en caressant l’espoir qu’un jour je pourrais approcher celle qui est, tantôt Alice, tantôt Maria, la magnifique Gwen Stefani – yodellay, yodallay, yodal-low ♪. Cette introduction un peu décalée pour amorcer le compte-rendu du concert privé de No Doubt de passage en France pour la promotion de leur nouvel album « Push and Shove ». Moult jeux étaient organisés sur le net pour tenter de faire gagner des places pour le showcase du groupe à la Maison de la Mutualité à Paris. Guillaume ayant gagné, nous avons pu nous rendre mardi dernier à ce que j’appellerais… un acte de rédemption. Je suis venu Gwen.

Arrivés aux alentours de 19h devant la salle, une petite cinquantaine de personnes nous devancent. Le temps d’échanger les derniers potins musicaux nous voici dans la salle munis d’un bracelet et de deux tickets pour des boissons gratuites. Collector. Deux écrans diffusent des messages publicitaires d’HP – eh oui, je ne vous l’ai pas dit, mais c’est HP qui est à l’initiative de ce showcase. Un beau cadeau pour les fans. L’attente est relativement longue jusqu’à l’arrivée du groupe – même si DJ Komplex nous offre un mix plutôt sympa des derniers morceaux à la mode. 22h15 : les lumières s’éteignent enfin… l’écran en fond de scène s’allume, le groupe apparait.

kekeLMB_No_Doubt_Maison_de_la_Mutualite_Paris_2012_(1)

Sur la vidéo, six silhouettes déambulent dans un décor urbain : Tom Dumont, Stephen Bradley, Adrian Young, Gwen Stefani, Tony Kanal et Gabrial McNair. Les No Doubt s’installent sur scène et les premières notes de « Sunday Morning » résonnent. Le public est hystérique ! Tu m’étonnes ! 10 ans que le groupe ne s’est pas produit en France ! Gwen est magnifique <3 Je suis vraiment ravi d’être là. Deuxième morceau : « Hella Good ». C’est la première chanson que j’ai découvert quand j’ai commencé de m’intéresser à eux en 2003 suite au succès de « It’s My Life ». Excellent rendu en live. Enchaînement sur « Looking Hot », MON titre favori de « Push & Shove » – et celui que justement j’ai choisi de vous présenter en vidéo à la fin du compte-rendu. Je suis d’ailleurs extrêmement déçu que le clip ait été retiré, car il est superbe. J’espère la retrouver et en faire un article ‘du dimanche’. « Underneath It All » puis « It’s My Life » enflamment la Maison de la Mutualité. Quelle énergie depuis le début du concert. Moi qui m’attendais à un set acoustique, je peux vous dire que je suis ravi que ça « dépote » à ce point !

Les classiques s’enchaînent : « Hey Baby », puis « Don’t Speak » et c’est au tour d’un de leurs nouveaux morceaux : « Settle Down », lead-single de leur dernier album. Le rendu live est excellent.  Je ne suis pas un grand fan de la chanson suivante, « Just A Girl », mais je dois avouer que l’ambiance est à son comble dans la salle, c’est quand même leur premier gros succès. Pendant le morceau, une personne du public offre un t-shirt à Gwen qui la fait monter sur scène juste après. C’est fun de voir la joie de la fille qui embrasse tour à tour tous les membres du groupe.

J’attendais « Push And Shove » avec beaucoup d’impatience, car c’est un titre absolument génial sur le disque. Je trouve qu’il perd un peu en intensité en live, beaucoup d’effets ne sont pas présents ou du tout moins pas «audible » dans la salle. Malgré tout, c’est un des moments que j’ai préféré de la soirée. Je me le passe en boucle depuis le concert. Le set se termine sur « Spiderwebs » – dont je ne suis pas un grand fan, au même titre que « Just A Girl », mais là encore, ça fait son petit effet dans la salle.

kekeLMB_No_Doubt_Maison_de_la_Mutualite_Paris_2012_(2)

On touche à la fin de ce compte-rendu… Alors qu’ajouter de plus ? Tout était réussi : que ce soit la prestation du groupe (on sent vraiment qu’ils prennent du plaisir à jouer leurs morceaux), la setlist (simplement parfaite), la mise en scène (bel effort pour un showcase gratuit) : on a été gâté ! Ravi d’avoir pu « enfin » voir Gwen Stefani en vrai, haha. C’était un grand fantasme, vous l’avez compris. Je l’ai trouvée sublime et je ne manquerais sa prochaine venue en France sous aucun prétexte, qu’elle soit seule ou avec les No Doubt. Et avant de terminer, je voudrais remercier une nouvelle fois Guillaume pour la place – c’est un magnifique cadeau dont je me souviendrais longtemps !

Si le cœur vous en dit, vous pouvez jeter un œil sur les photos et les vidéos de la soirée. Et je le répète à chaque fois, ne soyez pas timides : postez votre avis sur le concert si comme moi, vous avez vous aussi eu la chance d’y assister. Pour terminer, je vous propose de me rejoindre sur Facebook, Twitter et Instagram pour découvrir de nombreuses autres chroniques de concert !

Setlist : Sunday Morning / Hella Good / Looking Hot / Underneath It All / It’s My Life / Hey Baby / Settle Down / Don’t Speak / Just A Girl / Push And Shove / Spiderwebs

Également disponible en vidéo sur YouTube : Looking HotSettle Down

Partager cet article

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Articles en lien