Mylène Farmer : Timeless 2013 – Bercy, Paris (2013)

kekeLMB_Mylene_Farmer_Timeless_2013_Bercy_Paris_2013

7, 10 & 21 Septembre 2013 – Mylène Farmer : Timeless 2013 – Bercy, Paris

Je me lance dans ce compte-rendu avec une fougue rarement atteinte, avant que mes souvenirs s’évaporent ! Lol ! C’est un article-hybride que j’actualiserais au fur et à mesure des concerts auxquels j’assisterais. J’ai la chance de voir le spectacle trois fois, le 7 septembre, pour la première (et c’est ce qui composera la grande majorité de cette chronique), le 10 (un joli cadeau d’anniversaire de la part de mes amis) et le 21 avec les membres de ma famille qui ont envie de voir Mylène Farmer, mais en gradins pour changer ! Je n’ai pas pris mon appareil pour la première date, mais vous retrouverez à la fin du compte-rendu les photos et les vidéos des soirées du 10 et du 21, ainsi qu’un petit paragraphe « bonus » avec mes impressions sur ces autres shows. Mais en attendant retour sur la grande première de « Timeless 2013 » à Bercy !

On arrive aux alentours de 16h30 au POPB et on prend place dans la file d’attente de la fosse or. J’ai envie de féliciter Bercy et le service de sécurité parce que tout était super bien organisé. Je crois que c’est les meilleures conditions d’entrée en salle qui m’aient été données de voir depuis que j’assiste à ce genre d’évènements. Les vigiles nous remettent des bracelets jaunes fluo, puis on serpente ensuite calmement entre les barrières jusqu’à la Porte 28. On nous guide lentement, 10 par 10, dans la zone réservée aux détenteurs de billets pour la fosse or ! Belle surprise, elle n’est pas énorme contrairement à ce que j’attendais et on se retrouve à très bonne distance de la scène. Le décor est caché par un rideau lamé noir, le secret est donc préservé jusqu’au dernier moment ! Pas de première partie et à 21 h 05, les lumières s’éteignent et l’euphorie se ressent dans tout le POPB !

kekeLMB_Mylene_Farmer_Timeless_2013_Bercy_Paris_2013_(1)

Des étoiles apparaissent en projection sur le rideau et sur l’écran gigantesque en fond de scène. Elles se rejoignent toutes en un même point pour reformer la photo de l’affiche du spectacle (que l’on appelle entre nous la pose « LE SECRET » : les explications ici). Aucun doute possible : on voyage dans l’espace ! La musique se fait de plus en plus assourdissante  au fur et à mesure que l’on plonge dans une sorte de vortex qui nous mène à grands coups de percussions dans un vaisseau spatial. C’est un vrai dédale de couloirs dans cette merde et ça dure une plombe ! Lol ! Huit énormes panneaux lumineux se rejoignent pour former un cône lorsque les premières notes de « À Force De » résonnent dans la salle. On voit se matérialiser en fond de scène une sorte de « porte des étoiles » (je pense que c’est le terme qui vous permettra de visualiser au mieux la chooose). Lorsqu’elle s’ouvre, c’est l’hystérie ! Mylène Farmer apparait vêtue d’une d’une combinaison couleur crème sur lesquelles sont projetés plein de petits lasers. Une tenue très futuriste dans l’idée ! Elle porte une grande tresse qui revient vers l’avant et personnellement, je ne la trouve pas spécialement gonflée au niveau des joues : bref, elle n’est pas dégueulasse comme on pouvait s’y attendre. J’ai beaucoup aimé cette intro : c’est pile dans le thème que j’imaginais suite à la campagne d’affichage ! L’orchestration live est excellente ! En revanche, Mylène n’est pas super à l’aise, elle pue le stresse à plein nez : elle manque de se vautrer en descendant les escaliers : ça commence bien ! Lol ! Elle enchaîne ensuite sur « Comme J’ai Mal » : une excellente surprise pour moi, car c’est ma chanson préférée de son album « Anamorphosée » et c’est tout de même un choix inattendu à ce moment du spectacle ! La réorchestration est puissante, c’est sympa comme tout et ça marche à fond dans la salle !

Arrive l’innovation technologique de la soirée : les robots ! Haha ! Alors pas des gros robots balourds, mais imaginez plutôt des petits bras articulés à la façon « Danse avec les Robots » du Futuroscope. On a l’impression qu’ils chassent quelque chose avec leurs têtes vicieuses… Impossible de reconnaître l’intro de « C’est Une Belle Journée » qui est absolument MAGIQUE ! Six danseurs font leurs apparitions sur scène (avec des survêts Jean-Paul Gaultier, le luxe quoi) : on a déjà pu les voir dans le clip de « Du Temps » et de « À L’ombre ». Mylène se trompe (évidemment) et commence le titre trop tôt : elle continue sur sa lancée quoi ! Haha ! J’ai adoré ce moment, la réorchestration, la chorée des robots, c’était trop mignon. L’ambiance est excellente dans la salle ! La voix n’est pas super top, mais on a vu pire ! J’aurais bien aimé qu’elle nous la fasse reprendre, mais elle est trop concentré sur son show (elle se chie littéralement dessus), elle enchaîne donc avec « Monkey Me », première petite déception de la soirée. J’adore cette chanson, mais j’ai trouvé qu’il n’y avait aucun punch dans sa façon de la chanter ! Et puis, il ne se passe RIEN sur scène ! Dommage parce que nous, on est plutôt à fond ! Le vieux crâne dégarni de Moby apparait sur l’écran principal, ça annonce l’inattendu « Slipping Away (Crier La Vie) ». Bon moment, mais là encore, à part les projections mêlant les images de Moby à celles du live de Mylène, il ne se passe pas grand-chose ! Le morceau est punchy donc l’ambiance reste top ! C’est un début de concert assez puissant ! Je suis ravi de ses choix de titres jusqu’à présent ! Que des chansons que j’adore !

kekeLMB_Mylene_Farmer_Timeless_2013_Bercy_Paris_2013_(2)

Vient ensuite « Elle A Dit » qui manque encore d’un petit quelque chose pour être réussie. Comme « Monkey Me », il ne se passe rien. Elle se vautre sur le début du titre : « Nu-nul Adonis… Nul artifice… », LOL. En revanche, là, la voix est parfaite ! Dommage que les choristes ne soient pas plus présentes sur la fin de la chanson : ça aurait eu de la gueule ! Transition un peu longuette avec l’ÉNORME « Oui, Mais… Non ». J’en ai des frissons rien que d’en parler ! C’était génial ! La voix est dégueulasse, mais le tableau est vraiment super ! L’ambiance est dingue, on voit les ombres des danseurs faire la chorégraphie sur la vidéo en fond de scène un peu comme les alignements des gladiateurs sur les œuvres d’art grecques. Le passage « Regarde-moi : être ou pas, c’est n’être pas ! C’est peut-être chic de faire du toc. Tac au tac c’est l’ère du toc. C’est non. Han han. Bon ! » est excellent ! J’aurais aimé que ça dure plus longtemps. Elle part enfin se changer !!! On a cru qu’elle allait garder sa vieille combi crème pendant tout le concert ! Premier interlude de la soirée donc avec une danse des robots. Il y en a 5 ! C’est très mignon à regarder… très grandiloquent (a priori, c’est un morceau de classique qui est réarrangé) jusqu’à ce que ça change de tout au tout et que ça passe à une musique dance/techno/dubstep. C’est génial à voir et ça fout l’ambiance ! Mais j’étais sûr qu’il y allait avoir une merde, j’ai même dit à mon pote Florian : « Si ça enchaîne sur une chanson lente, je serais dégouté ». Ça n’a pas manqué évidemment ! Sauf qu’à ma grande surprise ce n’est pas Mylène qui arrive sur scène, mais un mec chauve… que je ne connais pas ! Ne me frappez pas ! Lol !

Je suis donc circonspect de voir ce bonhomme sorti de nulle part commencer à chanter un titre que je ne connais pas (non plus ! On ne se refait pas). Bon, entre temps, j’ai quand même réussi à comprendre qu’il s’agissait de Gary Jules et d’une reprise de la chanson « Mad World » du groupe Tears for Fears. Improbable. Mylène revient sur scène en catimini pendant qu’il chante pour assurer les chœurs. C’est très étrange comme moment. Je ne peux pas dire si j’ai aimé ou pas : la surprise a pris le pas sur tout le reste ! Elle porte une IMMONDE robe à paillette orange totalement en désaccord avec l’ambiance que se dégage de la chanson (et a posteriori du tableau en entier). Elle a l’air un peu plus à l’aise. Elle se sent sous doute soutenue et ça se ressent sur « Les Mots », autre belle surprise de la soirée. Version piano-voix, sublime interprétation : la voix est nickel. J’ai l’impression que l’émotion est non feintée (pour une fois). J’ai beaucoup aimé ! Après avoir rejoint Yvan Cassar au piano et nous avoir enfin dit « C’est un tel plaisir de vous retrouver », elle se lance dans un « Je Te Dis Tout » piano-voix plutôt réussi et bien accueilli par le public. Les premières larmes de crocodile arrivent ! Il fallait bien qu’elle pleure à un moment donné ! Nouvelle surprise dans la setlist et pas des moindres puisqu’il s’agit de « Et Pourtant », l’unique rescapée de l’album « Avant Que L’ombre ». Je suis ravi, c’est un disque que j’adore et « Et Pourtant » est une magnifique chanson. Elle n’a pas réussi à tenir toutes les notes, mais l’intention était là. Joli moment.

kekeLMB_Mylene_Farmer_Timeless_2013_Bercy_Paris_2013_(3)

Après une outro instrumentale sur « Et Pourtant », l’écran se fait rougeâtre et on entend le bruit du vent et de la pluie avant qu’une énorme araignée se matérialise en vidéo. L’intro ne trompe personne : il s’agit bien de « Désenchantée ». Mylène porte une grosse robe noire assez sophistiquée. Personnellement, je ne suis pas fan. C’est mieux que la tenue orange, mais ce n’est pas encore ça. Les danseurs, eux, ont des camisoles de force blanches. C’est évidemment la folie dans la salle, mais moi je reste perplexe par rapport à cette nouvelle version de « Désenchantée ». Je ne sais pas ce qui s’est passé, mais je n’ai pas été pris par le truc. C’était mou du genou. Mauvaise réorchestration ? Mauvais placement dans la setlist ? Ça n’a clairement pas été le grand moment de ce spectacle ! Seul bon point : le break plutôt réussi ! Le grand moment, c’est bizarrement « Bleu Noir » et je pense que tout le monde sera d’accord avec moi. Mylène monte sur un bras métallique, une passerelle à la Tina Turner, pour survoler le public ! Excellente version live, voix parfaitement maitrisée et une ambiance de dingue ! Je ne pensais pas que la chanson fonctionnerait aussi bien en live ! C’était génial ! Et puis, elle passe au-dessus de nos têtes quoi ! D’où la photo dégueu que je vous ai postée sur Facebook ! Elle est un peu plus à l’aise.

Elle enchaîne sur « Diabolique Mon Ange » dont j’attendais un peu plus que ce qu’elle a proposé ! On se croirait revenu dans le premier tableau où il ne se passe rien ! J’aurais aimé des flammes, des explosions, des je-ne-sais-quoi pour souligner la montée en puissance de la chanson. Pas convaincu par le rendu. En revanche, l’outro instrumentale est super puissante ! Mais encore une fois, dommage qu’il n’y ait pas plus d’effets visuels outre que deux feux follets verts et moches sur le piano de Cassar. La suite est nettement mieux gérée : l’intro de « Sans Contrefaçon » résonne dans la salle et c’est parti pour un tableau déchainé. Mylène porte une tenue rouge en vinyle qui est très jolie, les danseurs également. Ils se la jouent façon samouraïs avec des sortes de bâtons, c’est plutôt inattendu ! Sur le break, ils la soulèvent grâce à leurs bâtons (ne voyez là rien d’obscène) pendant que les choristes très en retrait se lancent dans des Ha-hi-ha hi-yé-ho des plus décalés. C’était sympa ! Moi j’ai beaucoup aimé, beaucoup plus que « Désenchantée » en tout cas. Elle termine la chanson et nous balance son éternel « Vous allez biiien ?! J’vous entends pas ! ». Sauf qu’elle le ponctue d’un « J’ai une surprise pour vous ! » et plutôt que du nous faire reprendre « Sans Contrefaçon », elle nous fait chanter « Maman A Tort » sur le rythme original. C’est juste génial ! Le public joue le jeu à fond et toute la salle est conquise. Ce n’est qu’une toute petite partie évidemment, mais c’est tellement inattendu ! Ce qui serait génial c’est qu’à ce moment-là du spectacle, elle fasse varier les chansons et change en fonction de son humeur ! J’imagine bien un petit « Libertine » ou « Pourvu Qu’elles Soient Douces » pourquoi pas !

kekeLMB_Mylene_Farmer_Timeless_2013_Bercy_Paris_2013_(4)

Elle enlève une partie de son costume et se retrouve en petite jupe ! Elle est très jolie. Commence alors « Je T’aime Mélancolie » que je redoute énormément ! Mais à ma grande surprise, le tableau est génial : la projection vidéo, les tenues, la chorée, la réorchestration, l’ambiance : un des meilleurs moments du concert ! C’est super punchy ! Dommage qu’elle se chie sur la chorégraphie : les aléas de la première quoi ! Les danseurs prennent le relai à la fin de la chanson pour un passage dansé super efficace ! Ils sont vraiment chouettes ces petits gars ! Enfin voilà, j’ai carrément revu mon jugement sur « Je T’aime Mélancolie » : elle en a fait quelque chose de génial sur cette tournée ! Belle surprise ! Lorsque l’intro de la chanson suivante démarre, je me demande encore ce que ça peut être… c’est lent, un peu mélancolique… et là : « Qu’on soit des filles de cocktails, belles. Qu’on soit des filles des fleurs de poubelles… Toutes les mêmes. ». WHAT ?! « XXL » réorchestrée ? Oui, mais pour pas longtemps ! 😀 La version rock telle qu’on la connait commence après le premier refrain et ça déboîte juste sa mère. Les percussions puissantes, les jeux de lumière, le décor mobile, et le costume… WOW. Mylène porte un ensemble costume-cravate très Gaultier dans l’esprit. Ça lui va à merveille. Elle est sublime ! Cette chanson déglingue tout et bizarrement, même si elle nous la sort à chaque tournée, on ne s’en lasse pas (contrairement à d’autre dont je ne citerais pas le nom parce qu’elle arrive justement). Très bon moment ! Les danseurs reviennent, également en costume-cravate… et là, les coups de klaxon caractéristiques de « À L’Ombre » résonnent dans la salle. Je ne pensais pas que ça marcherait aussi bien, mais le public est en transe ! Visuellement, c’est sublime : sur la vidéo en fond de scène, on voit la performance qu’Olivier de Sagazan a réalisée pour le clip. Tout est superbe et quelle ambiance ! Lorsque la chanson se termine, Mylène nous annonce qu’on approche de la fin du spectacle en ajoutant que « C’était la première et c’est toujours perturbant… C’est toujours magique aussi… Merci ». L’instru de « À L’Ombre » redémarre en trombe pendant que des bulles de gaz sont envoyées du plafond. Drôle d’effet qui arrive un peu comme un cheveu sur la soupe. C’est joli pourtant, mais juste bizarre à ce moment du spectacle !

J’aurais voulu m’arrêter là et vous dire à quel point j’avais aimé la setlist (parfaite à mes yeux… jusque-là), le rythme du concert, etc. Mais malheureusement, il a fallu qu’elle fasse un faux pas pour le rappel… voire même deux. Le premier c’est l’immonde « Inséparables », chiant comme la pluie, puant comme la merde. Je m’y attendais pourtant, mais rien à faire, ça ne passe pas. Les écrans diffusent des nuages en forme de loup, de chien, de singe, je ne sais pas trop et je n’en ai rien à foutre pour tout vous dire. Je hais ce morceau. Les robots reprennent leurs danses et se tournent vers Mylène. J’aurais aimé à ce moment du spectacle qu’ils foncent sur elle pour l’achever et nous éviter de mourir d’ennui en écoutant cette chanson. Et puis pour un final, c’est quand même de la grosse merde hein, entre nous… Mais elle ne va pas s’arrêter en si bon chemin parce que CE N’EST PAS LE FINAL. Alors quelle chanson pourrait être encore pire qu’« Inséparables » ? Et bien c’est l’insupportable « Rêver », usé jusqu’à la corde, qu’elle nous ressort à chaque tournée depuis quasiment 20 ans ! Il me semble même avoir entendu une vague d’effroi dans la salle à ce moment-là du spectacle. Mes voisins vous le confirmeront, la vie s’est éteinte dans mes yeux. Hahaha ! Je me suis fait chier, mais chier… J’avais hâte que ça se termine. Heureusement elle quitte la scène de façon un peu spectaculaire dans une énorme colonne de fumée. C’est assez rapide, mais l’effet est très beau, si vous avez l’occasion de regarder la vidéo sur YouTube. Dommage que ce soit sur ce morceau de merde ! Il n’y aurait pas eu « Inséparables » avant, peut-être que je n’aurais pas été aussi extrême, mais plomber la fin du spectacle comme elle l’a fait avec ces deux-titres là qu’une grande majorité ne supporte pas : il fallait oser ! Bravo Mylène !

kekeLMB_Mylene_Farmer_Timeless_2013_Bercy_Paris_2013_(5)

Alors du coup, que dire de ce spectacle ? De cette grande première de « Timeless 2013 » ?! Déjà que j’ai adoré la setlist (bon, sauf les deux dernières où j’ai cru mourir, vous l’avez compris) et les arrangements super efficaces tout du long ! C’était surprenant et il n’y a que des titres que j’aime. Je ne savais quasi rien du spectacle. J’avais juste eu quelques infos sur la setlist cet été, mais une fois que les répétitions ont commencé, j’ai dit à tout le monde que je ne voulais rien savoir de plus donc c’était une vraie surprise ! La mise en scène m’a bien plu, ça change et c’est joli comme tout bien que ça manque un peu d’enrobage par moment, de projections vidéo par exemple… J’ai été un peu déçu qu’il ne se passe RIEN sur « Monkey Me »« Elle A Dit » et « Diabolique Mon Ange », mais c’est aussi parce qu’elle n’était pas du tout dedans quoi. Ça sera mieux sur les prochaines dates ! Elle m’a fait une de ces peines sur le premier tableau. J’ai cru qu’elle allait décéder tant le stresse la perturbait ! Lol ! La seconde partie était excellente : « XXL »« Sans Contrefaçon »« Bleu Noir »« Je T’aime Mélancolie »« À L’Ombre » : c’était génial. Je n’ai pas trop aimé « Désenchantée » par contre… Dommage ! Et je fais un déni total de « Insupportables » (coucou Olivier) et de « Rêver ». Quelle horreur de finir là-dessus ! Lol ! Pas fan des costumes, j’ai détesté la tenue à paillette orange, le premier elle le garde trop longtemps et la robe noire, elle était super engoncée dedans. En revanche, j’ai bien aimé celui en vinyle rouge et le costume-cravate de la fin.

Je suis confiant pour la suite parce que ça va se rôder et elle, elle sera plus à l’aise. Donc au final, je suis plutôt content ! Je ne manquerais pas d’actualiser cet article régulièrement avec mon avis sur les prochaines dates auxquelles j’assiste et le compléter avec des photos et des vidéos aussi ! Et pour découvrir les chroniques des précédents tournées, c’est ici : Avant Que L’ombre… À Bercy (2006) et Tour 2009.

Setlist : À Force De… / Comme J’ai Mal / C’est Une Belle Journée / Monkey Me / Slipping Away (Crier La Vie) / Elle A Dit / Oui, Mais… Non / Mad World (Avec Gary Jules) / Les Mots (Avec Gary Jules)  / Je Te Dis Tout / Désenchantée / Bleu Noir / Diabolique Mon Ange / Sans Contrefaçon / Je T’aime Mélancolie / XXL / À L’ombre / Inséparables / Rêver

– – – – – – – – – –

MAJ / Mylène Farmer « Timeless 2013 » à Paris-Bercy : 10 septembre 2013

kekeLMB_Mylene_Farmer_Timeless_2013_Bercy_Paris_2013_(6)

Chose promise, chose due ! En plus d’ajouter un peu de couleurs à cet article qui manquait cruellement de diversités au niveau des photos, je profite de la publication de celles-ci pour revenir rapidement sur cette soirée du 10/09 ! Et je vais commencer par vous dire que je suis ravi d’y être retourné une seconde fois, car le spectacle est absolument formidable ! J’aime toujours autant la setlist, bourrée de titres que j’adore : « Comme J’ai Mal »« C’est Une Belle Journée » (l’intro est tellement géniale), « Oui, Mais… Non »« Les Mots »« Et Pourtant »« Sans Contrefaçon »« XXL », bref, je pourrais tous vous les citer ! Pour tout avouer, j’ai même apprécié « Rêver » en final, ce n’était pourtant pas gagner au départ ! Seul « Inséparables » me laisse de marbre et ça, je pense que ce n’est pas prêt de s’améliorer (on en reparle le 21 ?). Quant à la prestation en elle-même, entre la première et cette date, c’est vraiment le jour et la nuit : Mylène était beaucoup plus détendue, souriante, elle commence vraiment à prendre ses marques et surtout à prendre du plaisir sur scène, et ça change tout ! Des titres comme « Monkey Me » ou « Elle A Dit » gagnent en puissance, c’est incontestable. Elle a même fait monter une personne avec elle sur scène sur « XXL » ! On a également repris deux fois « Maman A Tort », j’ai l’impression que ce petit moment lui plait énormément ! Bref, j’ai passé une excellente soirée et je suis impatient d’y retourner ! J’espère qu’elle réussira à faire la chorée de « Je T’aime Mélancolie » en intégralité la prochaine fois, car elle a encore un peu de mal ! Haha ! Je vous laisse découvrir les photos et les vidéos du spectacle à la fin de l’article et je vous donne RDV très bientôt !

Setlist : À Force De… / Comme J’ai Mal / C’est Une Belle Journée / Monkey Me / Slipping Away (Crier La Vie) / Elle A Dit / Oui, Mais… Non / Mad World (Avec Gary Jules) / Les Mots (Avec Gary Jules)  / Je Te Dis Tout / Désenchantée / Bleu Noir / Diabolique Mon Ange / Sans Contrefaçon / Je T’aime Mélancolie / XXL / À L’ombre / Inséparables / Rêver

– – – – – – – – – –

MAJ / Mylène Farmer « Timeless 2013 » à Paris-Bercy : 21 septembre 2013

kekeLMB_Mylene_Farmer_Timeless_2013_Bercy_Paris_2013_(7)

Je reviens rapidement sur cette 3e soirée en compagnie de Mylène Farmer, de façon un peu plus succincte, car vous savez déjà tout !  Placé en gradins cette fois-ci (un peu trop proche de la scène à mon goût) avec ma maman et ma cousine. Elles ont évidemment beaucoup aimé le spectacle, particulièrement les robots. Et à ma grande surprise, elles se sont plutôt fixées sur les détails que sur le show en relevant que le pantalon de Gary Jules était trop court ou encore que Mylène à la peau grasse. Voilà voilà… 😀 Quant à moi, j’ai trouvé la voix particulièrement décevante (le « Et Pourtant » ne restera pas dans les annales) – je sais qu’elle a rencontré quelques soucis la veille au soir, et même si ça c’est un peu arrangé : elle a multiplié les fausses notes toute la soirée. Comme mon voisin d’ailleurs dont vous pourrez entendre la belle voix sur les vidéos que j’ai ramenées ! J’ai particulièrement apprécié « C’est une Belle Journée » (quelle ambiance !) qui m’aurait presque fait verser une larme – ça n’étonnera personne, je ne chouine qu’aux moments les plus joyeux, « Oui, Mais… Non » comme toujours, et décidément la tendance se confirme : je commence à aimer « Inséparables ». Où va le monde ?! Lol ! Une Mylène toujours aussi détendue et heureuse d’être sur scène, ce qui fait plaisir à voir, et toujours aussi incapable de réussir la chorée de « Je T’aime Mélancolie » en intégralité. Je vous laisse quelques semaines tranquilles avec elle, mais on se retrouve en décembre pour le compte-rendu de la dernière date de la tournée, à Nice ! Et cette fois-ci, promis, je vous ferais un résumé complet. On se quitte avec les photos et les vidéos de ces 3 soirées extraordinaires ! N’hésitez pas à laisser un commentaire et à vous abonner à mes pages : Facebook, Twitter et Instagram pour être tenus informés de l’actualité du blog et des prochains articles consacrés à Mylène Farmer. D’ailleurs, si vous voulez poursuivre l’aventure Timeless 2013, je vous propose de découvrir l’article consacré à la toute dernière date de la tournée : Mylène Farmer : Timeless 2013 – Palais Nikaia, Nice (2013).

Setlist : À Force De… / Comme J’ai Mal / C’est Une Belle Journée / Monkey Me / Slipping Away (Crier La Vie) / Elle A Dit / Oui, Mais… Non / Mad World (Avec Gary Jules) / Les Mots (Avec Gary Jules)  / Je Te Dis Tout / Désenchantée / Bleu Noir / Diabolique Mon Ange / Sans Contrefaçon / Je T’aime Mélancolie / XXL / À L’ombre / Inséparables / Rêver

Également disponible en vidéo sur YouTube : Monkey MeRêverJe Te Dis ToutXXLOui, Mais NonLes MotsBleu NoirÀ L’OmbreEt Pourtant

Partager cet article

3 Commentaires

  1. Kim

    17 octobre 2013 à 3 h 55 min

    Je suis tombée sur ton blog par hasard. Quel régal de te lire!! Suis pas spécialement fan de Mylène, mais ton compte-rendu donne envie d’assister à un de ses concerts juste par curiosité lol. En tout cas, tu m’as fait bien rire!!
    BRAVO!!

    Répondre

  2. Kim

    17 octobre 2013 à 17 h 08 min

    Tu m’as bien fait rire!!

    Répondre

  3. Kéké

    17 octobre 2013 à 17 h 24 min

    Merci pour ces gentils commentaires 😀 Il faut y aller si tu as l’occasion ! C’est vraiment un chouette spectacle !

    Répondre

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Articles en lien