M. Pokora : À La Poursuite du Bonheur Tour, Zénith, Paris (2012)

kekeLMB_M_Pokora_A_La_Poursuite_du_Bonheur_Tour_Zenith_Paris_2012

12 Mai 2012 – M. Pokora – À La Poursuite du Bonheur Tour, Zénith, Paris

Avant de commencer ce compte-rendu, je tiens à vous dire que je suis relativement attentif à la carrière de M. Pokora depuis « MP3 » paru en 2008 – c’est un disque que j’adore et que j’écoute encore relativement souvent aujourd’hui. Alors pourquoi est-ce que je commence ma chronique par ça ? Tout simplement parce que je déplore la direction artistique qu’il a choisie pour « À La Poursuite du Bonheur » : je ne suis pas du tout emballé par ses nouvelles chansons et ma grande peur était qu’il construise intégralement son spectacle autour de cet album. Ceux qui y ont assisté le savent : c’est malheureusement ce qui s’est passé. J’essaierais de rester objectif tout au long de ce compte-rendu en faisant de mon mieux pour vous décrire le show en faisant fi de mon avis sur certains titres. Bon, je ne vous promets rien ! J’avais acheté mon billet de concert l’année dernière alors qu’il était encore dans l’exploitation de « Mise À Jour » et je ne pouvais pas me douter que je n’aimerais pas du tout ce qui suivrait… J’ai passé une agréable soirée malgré tout et je compte bien tout vous dire !

Arrivée au Zénith de Paris aux alentours de 19h30 : premier rang des gradins, je suis ravi d’être si bien placé. Parfois l’ambiance n’est pas toujours aussi bonne qu’en fosse, mais lorsqu’on bosse : il n’y a pas beaucoup d’alternatives pour être bien placé… La première partie est un groupe pop-rock assez insignifiant : la seule chose que j’ai retenue est que le chanteur a travaillé avec MP sur son album. Un décompte apparait sur les écrans géants et c’est parti pour une tornade de cris et de hurlements (de ma voisine nommée Cathy) jusqu’à ce que celui-ci tombe à… 10-9-8-7-6… (Cathy : « Oh putain ! »)…5-4…(Cathy : « J’vais me pisser dessus ! »)…3-2-1… 0 !

kekeLMB_M_Pokora_A_La_Poursuite_du_Bonheur_Tour_Zenith_Paris_2012_(1)

Nappe de synthé… L’écran au-dessus de la structure scénique s’allume pour diffuser une vidéo tournée lors du photoshoot de l’album et on entend la voix de M. Pokora lire un texte à propos du bonheur… « Le bonheur, Formule à chercher quelque part… 7 lettres qui définissent le but d’une existence, que chaque être tend à trouver dans une vaste étude [blablabla] ». Le panneau s’ouvre dans un éclat de lumière et MP apparait sur « Cours » qui fait donc office d’intro. Il est habillé d’un costume qui oscille entre orange et doré et qui est parfaitement accordé à l’ambiance des images. J’avoue que j’aurais apprécié une entrée un peu plus dynamique, mais celle-ci a au moins le mérite de donner le ton du concert ! Enchaînement instantané sur « Encore + Fort » : bon, j’commence maintenant à dire que je n’aime pas les morceaux ? Je vais attendre un peu – je me lâcherai un peu plus tard, ce n’est que le deuxième ! Jolie mise en scène et belle énergie – dommage que la chanson soit nulle quoi. Rha, désolé, je n’ai pas pu m’en empêcher ! Il passe à « Juste Une Photo De Toi » que j’apprécie beaucoup – je soupçonne un léger playback sur le premier couplet, car la voix n’était pas du tout la même que sur le reste du titre, qu’il a bel et bien chanté tout en dansant : moment sympathique !

Pour son premier contact avec le public, MP nous souhaite la bienvenue sur cette tournée et nous explique qu’ils ont tous beaucoup travaillé pour qu’on ait droit à une belle soirée ! S’en Suit « Le Temps Qu’il Faut » : l’exception qui confirme la règle puisque j’adore cette chanson <3. C’est le seul morceau du nouvel album que j’écoute avec plaisir. Ravi qu’il fasse partie du spectacle ! Superbe moment que vous pourrez revoir sur la chaîne YouTube du blog ! « Pas Sans Toi », rajout de dernière minute à la setlist pour combler le manque d’anciens ‘hits’ – c’est un titre sympathique qui s’intègre assez bien dans l’esprit plus ‘variété française’ du concert. Premier interlude vidéo du show avant que nous soyons projetés dans les années 20 avec un joli massacre de « Elle Me Contrôle » et « Dangerous » couplées dans un medley et remixées à la sauce « jazzy-cabaret » : tout d’abord on se dit ‘WTF ???’ et ensuite on se rend compte que les seules chansons qu’il a piochées dans ses disques précédents se retrouvent littéralement bidonnées par des arrangements chiantissimes : merde. Il n’assume plus ou j’hallucine ?!

kekeLMB_M_Pokora_A_La_Poursuite_du_Bonheur_Tour_Zenith_Paris_2012_(2)

On continue avec une autre chanson chiante, « Si Tu Pars », qui a au moins le mérite d’être plutôt bien mise en scène. M. Pokora a repris la place qu’il avait au tout début du spectacle : tout en haut de la structure et est éclairé par un faisceau lumineux. Bon, vous allez me dire que ça ne casse pas trois pattes à un canard, mais ce que vous ne savez pas encore c’est que les spots s’emballent à certains moments du morceau pour imiter une sorte de décharge électrique. Je ne pense pas être très clair, mais en tout cas : ça rend super bien ! ! Il enchaîne ensuite sur « Mon Evidence », je n’ai rien à dire là-dessus, car la chanson est nulle et il n’y a rien sur scène. Le moment chiant par excellence. Deuxième interlude vidéo : la présentation des danseurs ! Bien je dois vous avouer que c’est le passage que j’ai préféré ! Lol ! Sur une musique « daft-punkienne », chaque artiste montre sa spécialité au milieu d’un déluge de lumières technoïdes ! C’est vraiment super sympa ! Et grâce à l’énergie de la troupe, le lancement de « Danse Sur Ma Musique » se fait dans la folie : c’est « le » club-banger du nouvel album. Il ne faut pas s’attarder sur les paroles, mais scéniquement, ça rend bien : l’un des meilleurs moments du show ! J’aurais préféré un concert dans cet esprit un peu plus « technologique » d’ailleurs, plus cohérent avec l’ensemble de sa carrière plutôt que ce registre plus « variétoche » qu’il nous a servi tout au long de la soirée : mais j’y reviendrais dans ma conclusion ! Un pont « dubstep » a été ajouté au morceau original et permet à MP et sa troupe de nous faire une chorégraphie tonique assez sympa !

Enchaînement rapide Sur « On Est Là » dernier single en date – si la mise en scène est énergique, niveau chant c’est faux de bout en bout ! On sent qu’il n’arrive pas à placer sa voix : voix de tête/voix de poitrine, ça se fait dans la douleur ! Le moment est quand même vachement sympa, car il y a de l’ambiance et on a envie de danser ! C’est d’ailleurs ce morceau que j’ai choisi pour illustrer cet article puisqu’assez représentatif du « meilleur » du concert ! Ma voisine Cathy commence à se plaindre et réclame des titres qu’elle connait… Ma pauvre Cath’, on est bien tous dans la même merde et ce n’est pas avec « Mourir Ce Soir » que ça va changer la donne ! Le pied de micro est de sortie pour nous faire comprendre qu’on entre dans un autre moment bien chiant. À la fin de la chanson, il s’installe au piano pour « Ma Poupée », et ça, je n’ai pas envie d’en parler. OK, il a fait l’effort d’apprendre à jouer du piano pour le spectacle, mais il aurait pu choisir de jouer un truc réellement inattendu quoi – c’est exactement le genre de ballade qui ne s’adresse pas à tous les publics donc il est clair que même si la démarche est sympa, ça restera assez peu dans les mémoires des gens qui ne se situent pas dans la case « adolescente de moins de 15 ans ». À la fin de la chanson, je suis quand même soulagé d’entendre qu’il se souvient encore qu’il a un autre répertoire que celui du dernier album : c’est le moment d’« En Attendant La Fin ». Bon, il y avait mieux. Mais on va s’en contenter, d’autant plus que le morceau bénéficie d’une nouvelle orchestration un peu plus rythmée, l’instru étant un peu calqué sur le titre « Toi et moi » de Guillaume Grand.

kekeLMB_M_Pokora_A_La_Poursuite_du_Bonheur_Tour_Zenith_Paris_2012_(3)

Après un court noir-scène, il revient avec une veste militaire tachée de nombreuses marques de peintures pour interpréter « Mes Rêveurs » : c’est le moment où ses fans ont décidé de lui faire une surprise en lui brandissant des messages. Je n’ai pas vu ce qui était inscrit sur les feuilles : je ne pouvais pas lire d’où j’étais placé, mais il avait l’air touché. Son label en profite pour lui remettre un disque de diamant pour les ventes d’« À La Poursuite du Bonheur ». Matt n’a pas mérité qu’on le snobe à ce point à la sortie de « MP3 », mais cet album-là ne vaut pas non plus une récompense, car il est, artistement parlant, bien en dessous de ses deux précédents ! Mais on le sait tous, les classements ne sont souvent pas représentatifs de qualité. Cette parenthèse fermée : je suis quand même content pour lui, je l’ai toujours trouvé sincère dans sa démarche alors au vu des efforts qu’il fournit depuis quelques années pour avoir une reconnaissance dans le milieu, c’est bien qu’il réussisse à avoir de bons retours sur son travail. « Merci D’être », autre extrait d’« À La Poursuite du Bonheur », vient ponctuer le concert d’un rayon de soleil. Je n’ai pas été spécialement emballé par le titre sur le disque, mais je dois avouer qu’il en ressort sur scène un peu truc sympa. Le tout est associé à une petite chorée un peu bouffonne : j’ai bien aimé !

S’en suit « À Nos Actes Manqués » : le morceau qui a rencontré le plus de succès ce soir ! J’apprécie la chanson comme tout le monde, mais je l’ai tellement entendu que ce n’est pas le passage que je garderais en mémoire. Bon, vous devez me trouver un peu blasé, mais franchement, je viens d’assister à un concert dans lequel je ne supporte pas la moitié des titres interprétés donc là, j’ai juste envie d’être surpris ! Il termine avec « Juste Un Instant » : que l’on sent spécialement créé pour la tournée : « Je veux t’entendre chanter, oh oh oh oh, chante avec moi, oh oh oh » – d’ailleurs c’est assez récurrent dans l’album : tous les morceaux semblent avoir été pensé pour la scène, on se dit facilement : tiens, ça, c’est parfait pour chanter avec le public, tiens, ça, c’est le moment émotion, tiens, celui-ci sera excellent en final. C’est trop attendu. Heureusement, reste le rappel avec une reprise de Léonard Coen : « Hallelujah » qui est là, une vraie surprise. Je trouve qu’il a été juste, tant au niveau de la voix que de la sensibilité dégagée. Et j’ai envie de crier : putain, enfin une bonne idée !!! Lol ! Bref, j’ai beaucoup aimé… Si seulement il pouvait s’inspirer de ce genre de chansons pour la suite…

kekeLMB_M_Pokora_A_La_Poursuite_du_Bonheur_Tour_Zenith_Paris_2012_(4)

En conclusion de cet article, j’aimerais faire un point sur tout ce qui a été dit ! Parce que c’est tout de même un cas exceptionnel ! Vous l’avez compris : à aucun moment, je n’ai remis en cause ses qualités de showman (que ce soit au niveau de sa prestation vocale, scénique, etc.) même si des choses sont à améliorer : j’ai trouvé qu’il tenait plutôt bien son concert et on voit qu’il prend un vrai plaisir avec toute son équipe. Le show est lui-même est réussi : il y a un décor, des projections vidéos, de belles lumières – bon, l’ensemble n’est pas très original pour moi qui ait assisté à des dizaines de spectacles de ce genre, mais on sent qu’il y a du travail et que tout est bien maitrisé. Le gros point noir pour moi et je dois avouer que j’ai été monstrueusement déçu : c’est le choix des chansons. Avec son virage variétoche, il a complètement renié son précédent répertoire au profit de ses nouveaux morceaux. Lorsqu’on va voir un artiste sur scène : on s’attend évidemment à ce qu’il chante les meilleurs titres de son album actuel, mais on apprécie aussi à ce qu’il en fasse d’anciens (réorchestrés ou non), tout du moins les singles qui ont forgé son succès auparavant ! Où sont-ils bordel ?! Entre « Elle Me Contrôle » et « Dangerous » mixées dans un medley pourri et « Juste Une Photo De Toi » et « En Attendant La Fin » qui se battent en duel au milieu des bouses d’« À La Poursuite du Bonheur » : on ne peut pas dire que les quotas ont été respectés !

Bref, j’me suis vraiment fait chier à certains moments contrairement au « Mise À Jour Tour » que j’avais trouvé impressionnant malgré le peu de moyens – d’ailleurs je vous invite à lire le compte-rendu si ce n’est pas fait, pour vous rendre compte du décalage entre ma critique de la tournée actuelle et celle de la précédente. Et pourtant, j’avais déjà souligné le fait qu’il n’interprétait pas assez d’anciens titres : c’était franchement le moment d’inverser la balance après son succès lié à « Danse Avec Les Stars ». Après ce n’est que mon avis : nombre d’entre vous, j’en suis sûr, ont apprécié l’album et ont aimé le concert, mais je suis certain de ne pas être le seul à ne plus être réceptif à la musique qu’il fait aujourd’hui. Ceci étant dit, je vous propose de découvrir les vidéos en que j’ai captées et les photos du show dans la galerie. Rejoignez-moi dès maintenant sur Facebook, Twitter et Instagram pour être informés de l’actualité du blog et profitez-en pour découvrir tous les articles consacrés à MP en cliquant juste ici : M. Pokora.

Setlist : Cours / Encore + Fort / Juste Une Photo De Toi / Le Temps Qu’il Faut / Pas Sans Toi / Elle Me Contrôle / Dangerous / Mon Evidence / Si Tu Pars / Danse Sur Ma Musique / On Est Là / Mourir Ce Soir / Ma Poupée / En Attendant La Fin / Mes Rêveurs / Merci D’être / À Nos Actes Manqués / Juste Un Instant / Hallelujah

Également disponible en vidéo sur YouTube : Le Temps Qu’il FautOn Est LàÀ Nos Actes Manqués

Partager cet article

7 Commentaires

  1. Soizic

    20 mai 2012 à 20 h 57 min

    Lorsqu’on lance une tournée c’est pour défendre un album qui est sur le marché. Donc évidemment on chante un maximum de chansons de l’album en question.

    Pour ce qui est de la remise du disque, il était de platine, pas de diamant (du coup, vos propos se contredisent).
    Et Matt a vendu plus d’album de A La Poursuite du Bonheur en 1 semaine qu’il n’en a vendu pour Mise à Jour en 1 mois.

    Mise à part ça, les photos et vidéos sont très belles.

    Et c’est toujours bon de lire des comptes-rendus donnés par des non-fans.

    Répondre

  2. Kéké

    20 mai 2012 à 21 h 05 min

    Je pense avoir expliqué correctement mes impressions sur le spectacle via ce compte-rendu et j’espère que vous avez bien compris que je n’ai à aucun moment remis en cause les qualités artistiques de MP. Le fait que l’album se soit plus vendu que le précédent est un fait, mais personnellement, je regrette la nouvelle direction musicale qu’il a choisi et qui a donné le « ton » de cette tournée. C’est avant-tout ce que j’ai essayé d’exprimer dans cet article qui n’est, heureusement, pas « que » négatif !

    Répondre

  3. Soizic

    20 mai 2012 à 21 h 12 min

    Je comprend très bien tout ça, je voulais juste remettre quelques informations à leur place. Chacun à ses propres impressions. Vous avez le droit de ne pas aimer sa nouvelle direction musicale 😉

    Répondre

  4. Justine

    28 mai 2012 à 18 h 24 min

    Désolée j’y était est c’était GENIAL !! Se n’est pas psk tu n’aime pas les balade que ses chansons sont nul et enmerdante! Non mais tu t’es prit pour qui là ? Tu n’est pas mieux que lui ! Franchement je sais pas tu es qui pour jugez comme sa mais sa se fait pas !! Là, tu blaise ses fans mais pas que !!! Alors si tu l’aime pas, bah va pas le voir et TG, les seules choses de bien sur ton blog sont les photos !! Aller A+ :sad:

    Répondre

  5. Kéké

    28 mai 2012 à 19 h 08 min

    Halala, les fans… :zzz C’est toujours la même rengaine : je pensais qu’on avait évité le petit commentaire habituel de la fan frustrée cette fois-ci… preuve que non ! Haha ! Tu n’es pas la première et tu ne seras sûrement pas la dernière à ne pas être d’accord avec moi : seulement, apprends juste à exprimer ton opinion de façon moins agressive et plus construite, ça sera bénéfique pour tout le monde. Ce n’est pas un site de fan, on y parle de toute sorte de musique et je n’ai pas pour habitude d’édulcorer mes chroniques sous prétexte de possiblement blesser (et non pas « blaiser ») le public d’un artiste. Comme je le dis toujours : référez vous au nom du blog et si l’esprit de celui-ci ne vous convient pas, passez votre chemin !

    Répondre

  6. Justine

    28 mai 2012 à 23 h 44 min

    Oui, bah ton blog désolée, mais il es inutile –‘ J’ai fait une faute d’orthographe et alors, ses pas la mort ?! Oui, les fans comme tu dit, bah sa veux dire se que sa veux dire .. ! Arrête avec t’es mot chronique blablabla, ses débile !! Tu n’ai pas là pour blesser ? Tu me dit de parler moins agressivement ? Non mais regarde comme tu rabaisse Matt !! Je suis fans et même si je ne l’était pas, je suis désolée on ne juge pas de cette manière, sa ne se fait pas, ses juste le manque de respect envers la personne ! Réapprends la politesse on a pas du bien te l’apprendre 😉 Aller j’ai plus rien a te dire !

    Répondre

  7. Kéké

    29 mai 2012 à 7 h 18 min

    Je publie ton commentaire simplement pour amuser la galerie parce qu’il n’apporte vraiment rien de plus à la discussion… :zzz

    Répondre

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Articles en lien

À propos


Passionné de musique et blogueur à mes heures perdues : mes idoles sont Britney, Elvis et Kanye. Et si on vous pose la question : oui, j'assume 😉

Facebook

Twitter

Youtube