Lido : Bonheur – Lido de Paris, Paris (2014)

kekeLMB_Lido_Bonheur_Lido_de_Paris_Paris_2014

3 Mars 2014 – Lido : Bonheur – Lido de Paris, Paris

Je ne savais pas si j’allais vous parler ou non de cette soirée au LIDO, j’ai réfléchi et je me suis dit qu’on n’avait pas tous la chance d’assister à une revue comme celle-ci (le coût des billets pouvant être un frein pour la plupart des bourses), et que, ça pourrait intéresser certains d’entre vous que je fasse une petite chronique. Je vous rassure, je n’ai pas payé la centaine d’euros que coûte une nuit comme celle-ci, j’ai eu l’occasion d’obtenir des invitations. Alors je ne ferai pas compte rendu détaillé comme je le fais habituellement, ce serait inutile, je souhaite simplement vous donner mon opinion globale sur le spectacle qui m’a beaucoup emballé.

J’y suis allé sans aucune attente, avec néanmoins l’idée de voir des culs, des nichons, du strass et des paillettes « comme à la télé ». Eh bien, il y a de ça, mais pas que ! Le spectacle m’a beaucoup surpris : c’est kitsch, parfois même absurde, drôle, et incontestablement réussi. C’est un univers à part, on a l’impression de se trouver dans une bulle de fantaisie sans aucun retour à la réalité possible. Le spectacle est découpé en séquences à thème : pour ne citer qu’elles, la séquence indienne, la séquence fashion show, la séquence cabaret, etc. Une m’a particulièrement fait mourir de rire, c’est celle qui se déroule sur les toits de Paris et où les danseurs et les danseuses du LIDO se retrouvent déguisés en chats. Imaginez une parade de séduction entre chats de gouttière, au look de « rockeurs » qui ne sont pas sans rappeler notre ami Jojo, et chats d’intérieur, en costume-cravate, le poil brillant et la moustache lustrée. J’ai mis du temps avant de m’en remettre ! LOL.

kekeLMB_Lido_Bonheur_Lido_de_Paris_Paris_2014_(1)

Entre ces séquences « classiques » s’intercalent des numéros « de cirque » (je ne sais pas si on peut vraiment dire ça) avec du patinage, des acrobaties, un numéro de clown, un numéro de jonglage où le jongleur a bien failli décapiter 2-3 personnes avec son diabolo ; bref, un moyen de maintenir le spectateur concentré sur ce qui se passe sur scène, car il me semble que le spectacle dur quasiment deux heures. On ne voit pas le temps défiler ! Pour la petite anecdote, je crois que pour la première fois de ma vie, j’aurais aimé être choisi dans le public pour participer au numéro du clown alors que je ne suis pourtant pas bien téméraire 😀

Quant à la technique, j’ai été époustouflé : les décors mobiles sont impressionnants (avec entre autres une pyramide, une piscine, une patinoire), les costumes sont magnifiques et le fait d’être aux premières loges comme on l’a été, nous a permis d’apprécier le travail de mise en scène en détail.

kekeLMB_Lido_Bonheur_Lido_de_Paris_Paris_2014_(2)

Un bémol tout de même : la meneuse actuelle n’est pas du tout charismatique et je n’ai pas spécialement aimé sa prestation. Sa voix n’est pas à tomber par terre, et l’articulation, ce n’est pas vraiment ça non plus. Pour moi il lui manque clairement un petit quelque chose. J’ai également pu remarquer que certains artistes font le strict minimum sur scène, de loin ça ne se perçoit peut-être pas, mais de près on peut ressentir la lassitude dans leurs gestes, leurs regards – ça peut se comprendre à force de jouer le même spectacle tous les jours, mais pour le prix des places… On peut espérer un engagement fort de leur part au niveau de l’énergie et de l’attitude. Heureusement c’est ce n’est pas le cas de tous ! J’ai aussi été très étonné de la moyenne d’âge des danseurs, je m’attendais à des gens plus jeunes – c’est assez surprenant de voir des quadragénaires en string pailleté se déhancher sur des morceaux sexuellement explicites. Haha !

Voilà, il me semble que je vous ai tout dit. J’ai passé une excellente soirée qui m’a donné envie de découvrir les autres revues de Paris comme le Moulin Rouge ou le Crazy Horse, mais financièrement ce n’est pas dans mes priorités 😀 Au cas où d’autres occasions comme celles-ci se présentent, je ne manquerai pas de vous en parler. Je n’ai pas fait de photos ni de vidéos puisque c’est interdit, mais je vous propose de découvrir quelques images « officielles » à travers la bande-annonce (il y a même la séquence « chats »). Je vous propose de me rejoindre sur Facebook, Twitter et Instagram pour découvrir de nombreuses autres chroniques de concerts et de spectacles !

Bande-annonce « Lido : Revue Bonheur »

Partager cet article

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Articles en lien