Lana Del Rey – Olympia, Paris (2013)

kekeLMB_Lana_Del_Rey_Olympia_Paris_2013

27 Avril 2013 – Lana Del Rey – Olympia, Paris

Grand fan de son album « Born To Die », c’est tout de même avec une certaine appréhension que j’allais à ce concert. Lana Del Rey, à la base, elle n’est pas franchement réputée pour ses talents scéniques et vocaux. J’y suis donc allé sans rien attendre, ma surprise n’en a été que d’autant plus agréable !

On arrive avec Guillaume aux alentours de 17h devant l’Olympia pour rejoindre nos amis dans la file d’attente. 18h30, les portes ouvrent… Une fois dans la salle, on se retrouve à proximité de la scène au 4e ou 5e rang. La première partie est assurée par Kassidy, groupe de rock-folk-country, qui reste presque 40 minutes (un peu long quoi) : c’est sympa, on ne peut pas dire le contraire, mais 4 chansons auraient suffi. Après le fameux message ‘L’Olympia vous offre 20 minutes d’entracte’ (c’est bon, on n’en veut pas, tu peux le garder), on se prend au jeu de regarder qui sont les VIP de la soirée et là… surprise ! Mylène Farmer aux premières loges, tout sourire, accompagné de Pascal Nègre, avec un costume vert pomme, toujours aussi classe quoi. Ça fait tout drôle de la voir dans la vraie vie ! Bref, l’intro débute, entrons dans le vif du sujet !

kekeLMB_Lana_Del_Rey_Olympia_Paris_2013_(1)

Le morceau d’ouverture est sublime et nous plonge tout de suite dans l’ambiance. De même que le décor, celui d’un hôtel hollywoodien qui semble tout droit sorti des 50’s : statues de lion supra-kitch, chandeliers, lustre rétro, palmiers, etc. Bref, un décor à la frontière de l’imagerie de ses ‘deux’ albums « Born To Die « et « Paradise ». Un écran géant est encastré en arrière-plan. Vraiment, ça a de la gueule. Lana Del Rey fait son entrée sur « Cola », elle salue rapidement la foule avant d’aller prendre place derrière son micro. C’est étrange de la voir dans ce cadre. On a l’habitude de la regarder évoluer à travers des clips ou des images fixes. Elle est jolie comme tout, habillée simplement d’une petite robe blanche. Il n’en faut pas plus ! Au bout de quelques minutes, elle descend déjà au plus près du public – autant dire qu’avec sa taille, on ne voit plus grand-chose, même en étant devant ! On la sent stressée sur scène, elle n’est pas ce qu’on pourrait appeler ‘à l’aise’. Ce qui est normal après tout : c’est sa première tournée. Elle nous dit d’ailleurs qu’elle est très excitée d’être là. Le public aussi ! LOL. Il y a beaucoup d’ambiance dans la salle, on sent une réelle ferveur. Elle enchaîne sur « Body Electric » et « Blue Jeans » que tous les spectateurs reprennent en chœur. J’avais des doutes sur ses qualités vocales, mais franchement j’avais tort. La voix est parfaite : douce et puissance à la fois. C’est une belle surprise.

Elle interprète ensuite un court extrait de « I Love Paris », reprise de Cole Porter, avant d’enchaîner sur l’une de ses chansons que je préfère : « Born to Die », que j’ai d’ailleurs choisi pour illustrer l’article. Elle est plus à l’aise sur ce morceau, elle tente de nouvelles choses au niveau de l’interprétation, ce qui est vraiment agréable. Elle semble vraiment surprise de l’euphorie dans la salle. Elle ne devait pas s’attendre à un tel accueil. Elle remercie d’ailleurs les gens d’avoir patienté aussi longtemps pour venir la voir. C’est au tour de « Carmen » puis de « Million Dollar Man » sur laquelle elle rejoint son pianiste. L’ambiance est jazzy. Ce n’est pas le titre que je préfère, mais il faut avouer que ce style lui va comme un gant.

kekeLMB_Lana_Del_Rey_Olympia_Paris_2013_(2)

Elle commence un peu à se ‘lâcher’. On la sent plus à l’aise avec son corps (LOL) et c’est bien plus agréable de la voir ainsi. Pour « Blue Velvet », elle descend de nouveau au plus près du public, pour signer quelques autographes.  Elle enchaîne avec le sublime « American » et « Without You », puis sur une reprise de Bob Dylan, « Knockin’ on Heaven’s Door ». Ce n’est clairement pas le moment que j’ai préféré. Elle quitte la scène avant « Ride », qui bénéficie pour l’occasion d’un interlude vidéo – des extraits du clip ! Elle revient quelques minutes plus tard. Je pensais qu’elle en profiterait pour changer de tenue, mais ce n’est pas le cas. La chanson met une grosse ambiance dans la salle, mais peut-être pas autant que « Summertime Sadness » qui semble être réellement apprécié des spectateurs. Les percussions ajoutent un vrai relief au morceau original, c’est l’un titre que j’ai préféré entendre en live. Les jeux de lumière sont d’ailleurs très sympas.

Elle enchaîne avec « Burning Desire » et « Video Games ». À ce moment-là du spectacle, elle est complètement détendue et c’est un plaisir de la voir évoluer sur scène, plus souriante, plus mobile, plus communicative. Elle remercie ensuite le public d’être venu que ça fût un honneur de jouer dans une salle aussi mythique que l’Olympia. Les premières notes de « National Anthem » résonnent et annoncent donc la dernière chanson de la soirée. L’orchestration live est sublime, avec les cordes, les percussions, c’est un morceau qui est fait pour la scène. Elle descend une nouvelle fois dans le public pour signer des autographes pendant que les musiciens jouent le titre en fond. Elle passe près de 10 minutes à faire ça. Autant dire qu’à part pour le premier rang de la fosse, c’est super chiant ! D’autant plus qu’elle ne remonte sur scène que pour faire un rapide coucou. Je trouve ça dommage de terminer comme ça. Tout le monde n‘en profite pas quoi. Et puis la chanson ne méritait pas d’être abandonnée en cours de route comme ça, lol. J’aurais préféré que ça se fasse sur un autre titre.

kekeLMB_Lana_Del_Rey_Olympia_Paris_2013_(3)

Très bonne surprise que ce concert ! Finalement, je ne m’attendais à rien et j’ai été agréablement surpris ! Déjà par la voix, assurée et bien loin de l’idée que j’en avais : pas de faussetés, ni de faiblesses. Un vrai plaisir pour les oreilles. D’ailleurs, le son était excellent, les musiciens jouent live et on profite vraiment des orchestrations. La mise en scène est parfaitement en accord avec l’image qu’elle a renvoyée de son univers via ses chansons, une ode au glamour et à Hollywood, moi j’ai beaucoup aimé. Bon, elle est un peu gourde, mais je pense que c’est plus par timidité qu’autre chose. Elle semblait super émue par l’accueil… Et peut-être un peu effrayée aussi, car il y avait pas mal d’hystériques dans la salle.

Dommage pour l’absence de « Dark Paradise » et qu’elle ne change pas de tenue pendant le concert. J’aurais bien aimé que le final (avec autographes et cie) se fasse sur un autre titre que « National Anthem », car on ne profite pas vraiment de la chanson. Mais globalement voilà, je suis super content de l’avoir vu. Je vous laisse maintenant avec les photos dans la galerie et les vidéos sur ma chaîne YouTube et pour les prochains concerts : on se retrouve en juin ! En attendant, je vous propose de me rejoindre sur Facebook, Twitter et Instagram pour découvrir de nombreuses autres chroniques de concert !

Setlist : Cola / Body Electric / Blue Jeans / I Love Paris / Born To Die / Carmen / Million Dollar Man / Blue Velvet / American / Without You / Knockin’ On Heaven’s Door / Ride / Summertime Sadness / Burning Desire / Video Games / National Anthem

Également disponible en vidéo sur YouTube : Summertime SadnessBorn To Die

Partager cet article

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Articles en lien