La Belle et la Bête – Théâtre Mogador, Paris (2014)

kekeLMB_La_Belle_et_la_Bete_Theatre_Mogador_Paris_2014

4 Mars 2014 – La Belle et la Bête – Théâtre Mogador, Paris

Lorsque je commence la chronique d’un spectacle comme celui-ci, j’ai toujours la crainte de ne pas réussir à exprimer mon ressenti et vous donnez un avis objectif ; parce que la comédie musicale n’est pas ma spécialité et que n’étant pas spécialement fan de ce genre de divertissement : j’ai peur de me focaliser sur les mauvaises choses. J’ai peu de critiques à faire à l’égard de « La Belle et la Bête » donc j’espère pouvoir m’en sortir 😀

C’est le premier spectacle estampillé « Disney » que je vais voir ! J’enrage d’ailleurs toujours d’avoir raté l’adaptation du film « Le Roi Lion », mais je peux encore me rattraper en allant faire un petit tour à Londres (NDRL : C’est fait !!! cf. The Lion King – Lyceum Theatre, Londres (2015)). Bref, « La Belle et la Bête », ça ne me tentait pas plus que ça au départ, ce n’est pas mon dessin animé préféré (qui est, vous l’avez compris, cité deux lignes plus haut) ; mais suite aux critiques dithyrambiques que j’ai entendues sur le show, et à l’occasion de l’anniversaire de mon cher ami Kévin, j’ai franchi le cap et me voici à Mogador à attendre le lever de rideau.

kekeLMB_La_Belle_et_la_Bete_Theatre_Mogador_Paris_2014_(1)

L’histoire, vous la connaissez tous. C’est celle de Belle, une jeune fille de la campagne, qui se retrouve, après moult péripéties, prisonnière d’un château dont le maître des lieux n’est autre qu’un homme qui a été transformé en une Bête affreuse. L’endroit est peuplé d’objets vivants et animés, qui font tout pour rapprocher la Belle et la Bête afin de rompre la malédiction qui plane sur eux.

La comédie musicale est une adaptation du film d’animation de Disney, elle reprend donc tous les éléments qui le composent : le déroulement de l’histoire, les personnages, les décors et les chansons évidemment. Parlons tout d’abord de la forme, qui est d’une perfection absolue. J’ai été impressionné par la technique : le décor est sublime, les changements et les transitions sont dynamiques, c’est pour moi le gros point fort du spectacle. Les jeux de lumière valorisent la scène et permettent de créer des ambiances quelquefois légères, parfois angoissantes : le travail visuel autour de ce show est formidable. Et je ne parle pas des costumes qui sont absolument majestueux. Techniquement, pour moi, c’est un sans-faute absolu.

Les acteurs maintenant. La « Belle », Manon Taris, est divine : elle a un timbre incroyable, une vraie voix de comédie musicale ; avec des nuances à faire pâlir la plupart des chanteuses de variété ! Quant à la « Bête », il est plus difficile de se faire un avis, puisque les chansons sur lesquelles elle est présente sont moins nombreuses. J’ai également beaucoup aimé « Big Ben » et « Lumière », la touche humoristique du spectacle, des personnages hauts en couleur qui représentent à la perfection l’imaginaire de Disney. Ce que j’ai relevé d’important, et que je n’avais pas spécialement remarqué sur des comédies musicales plus modernes comme « Mamma Mia » ou « Sister Act » : c’est la difficulté d’incarner ces rôles en jouant, en chantant et en dansant. Et pour ça, je leur dis BRAVO !

kekeLMB_La_Belle_et_la_Bete_Theatre_Mogador_Paris_2014_(2)

Maintenant, parlons du spectacle en lui-même. Je vous l’ai dit au début de ce compte rendu, ce n’est pas mon dessin animé préféré et je dois reconnaître qu’à part le numéro « C’est La Fête », je n’attendais rien de particulier. La première partie traîne en longueur, les ballades et les chansons en solo ralentissent la dynamique du spectacle et je trouve que l’ensemble manque un peu de moments forts. Je ne suis pas spécialement surpris, car il n’en a pas énormément dans le film. Ce n’est pas une critique, mais j’aurais aimé voir plus de ballets grandioses comme « C’est La Fête » ou « Gaston » qui sont pour moi les numéros que je retiendrai de la soirée. La deuxième partie est plus courte, l’action plus rapide, j’ai moins eu cette impression de lenteur.

L’humour est également omniprésent, même si j’attendais plus à ce niveau. Ça reste bon enfant : je n’ai pas retrouvé la double lecture que j’avais décelée dans « Mamma Mia » ou « Sister Act ». Mais là encore, on est dans un tout autre registre alors une nouvelle fois, ce n’est pas une critique : c’est une simple constatation 😀

kekeLMB_La_Belle_et_la_Bete_Theatre_Mogador_Paris_2014_(3)

La conclusion ne vous surprendra pas : c’était une excellente soirée. Le show est d’une qualité exceptionnelle : on ne peut que passer un bon moment. Techniquement, c’est incroyable : c’est sans doute la plus belle comédie musicale que j’ai pu voir à Paris, et j’inclus là-dedans les spectacles à la « Robin des Bois »« 1789 », etc. Je regrette encore plus d’avoir raté le « Roi Lion » et je croise maintenant les doigts pour qu’ils adaptent « Aladdin » comme cela vient d’être fait à Broadway. Continuez de nous faire rêver, on ne demande que ça ! Pour terminer, je vous propose de me rejoindre sur Facebook, Twitter et Instagram pour découvrir de nombreuses autres chroniques de concert, notamment tous les spectacles auxquels j’ai assisté à Mogador : Théâtre Mogador.

Bande-annonce « La Belle et la Bête »

Partager cet article

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Articles en lien