Kid Cudi : The Cud Life Tour – Rock-en-Seine, Paris (2011)

kekeLMB_Kid_Cudi_The_Cud_Life_Tour_Rock-en-Seine_Paris_2011

26 Août 2011 – Kid Cudi : The Cud Life Tour – Rock-en-Seine, Paris

Lorsque j’ai su que Kid Cudi allait venir en France pour sa tournée « The Cud Life Tour », je dois avouer que j’ai sauté au plafond ! J’étais ravi qu’il s’arrête chez nous pour présenter ses titres sur scène. Quand j’ai appris qu’il performerait dans le cadre de Rock-en-Seine, j’ai vite déchanté ! Ceux qui me suivent régulièrement s’en doutent : je n’ai jamais assisté à un festival (il y a une première à tout me direz-vous) et je tolère assez mal les « multiples plateaux ». Je n’ai donc pas pris de place ! D’autant plus que certains artistes annulent parfois leur venue à la dernière minute… À 49 €, la journée, c’est quand même cher payé.

Mais il n’a pas annulé ! Alors, imaginez ma joie lors que j’ai gagné un pass pour le vendredi 26 août à Rock-en-Seine grâce à la page Facebook du site I Am Cuddicted (www.iamcuddicted.com) – j’étais totalement excité à l’idée d’aller l’applaudir en pensant que ce serait ma première expérience musicale en festival ! Haha ! À ce moment-là, je ne savais pas que ce serait également… la dernière ! Lol !

kekeLMB_Kid_Cudi_The_Cud_Life_Tour_Rock-en-Seine_Paris_2011_(1)

J’arrive dans l’après-midi sur le site de Rock-en-Seine à Saint-Cloud. Je veux absolument être au premier rang, quitte à découvrir et/ou supporter les deux groupes qui précédent le live de Kid Cudi : Biffy Clyro et Herman Dune. Je me souviens de l’adulation extrême de la foule pour le premier et des bâillements réguliers pour le second : rien d’exceptionnel ! Après ces quelques heures de compression ultime dans la fosse… c’est le drame. Je n’ai pas compris ce qui s’est passé dans le public : une vague d’hystérie collective s’est déversée sur la scène de la Cascade… Enfin si ! J’ai ma petite idée ! De 15h, l’ouverture des portes, jusqu’à 18h, des centaines de bières et substances en tout genre ont été ingérées par la plupart des spectateurs et j’imagine qu’ils ont sans doute commencé à en ressentir les effets: l’alcool et la beuh étaient les véritables têtes d’affiches de ce festival.

D’ailleurs j’en profite pour passer un message aux ados pré-pubères imbibés à la piquette de chez Lidl : votre corps n’est pas capable d’ingurgiter autre chose que du Champomy alors abstenez-vous ! Parce que si c’est pour me dégueuler dessus comme cette immonde connasse d’Italienne qui m’a pourri la soirée « en plus » de dégueulasser mon jean, mon sac à dos et mes baskets : autant restez chez vous et ne pas faire chier les gens qui viennent pour s’amuser. Je me suis concrètement vengé sur mes voisins durant tout le reste du concert, enfin… à ce moment-là, je crois que tout le monde s’est un peu défoulé sur son entourage proche ! Je n’ai jamais vu ça sur un lieu de concert : ça pousse, ça crie, ça hurle, ça pleure, j’ai même aperçu un mec en mordre un autre ! TERRIFIANT ! Je devrais peut-être vous faire une petite compilation audio de tout ce que j’ai capté pendant l’attente ! Lol ! Le concert commence donc dans cette ambiance apocalyptique avec énormément de retard – sûrement lié aux débordements du public. Avec un service de sécurité en sous-effectif dans l’incapacité d’assurer sa mission, il est dangereux de débuter alors que des gens s’entretuent au milieu de la fosse…

kekeLMB_Kid_Cudi_The_Cud_Life_Tour_Rock-en-Seine_Paris_2011_(2)

Ouverture sur « REVOFEV » – titre sur lequel j’avais eu du mal à accrocher lors du lancement de l’album, mais qui est juste parfaitement taillé pour le live ! Il y a beaucoup (trop ?) d’ambiance dans le public, et je déteste déjà ma voisine qui se sent dans l’obligation de danser dans 2 cm²… Lol ! En tout cas, Cudi est super classe et je suis vraiment content d’être resté malgré le calvaire qui a précédé (et qui dure encore hein, ne croyez pas que ça s’est calmé). « Scott Mescudi VS The World » et « Soundtrack 2 My Life » sont vraiment puissants et l’ensemble du public les reprend. Il profite de la fin du titre pour lancer un « Bonjour ! Ça va ? Ça va bien ?! » avec un léger accent méditerranéen – on voit qu’il a passé quelques jours dans le sud avant de venir à Rock-en-Seine ! Haha ! J’aime beaucoup les ajouts musicaux pour la scène, ça donne une autre dimension aux morceaux ! S’en suit « Ghost! », premier moment d’accalmie qui me permet de prendre quelques photos. Petit interlude au piano pour « Mojo So Dope », qui rend le public de nouveau hystérique avec les fameux « Yep we live it, live it ! Yeh we on it, on it ! ».

Nouvel instant de calme avec « Marijuana », qui est l’un des titres que j’aime le plus sur l’album « Man on the Moon II: The Legend of Mr. Rager » dont l’introduction est totalement démente avec des percussions de ouf ! Et là, léger malaise… Pas moi non ! Sur scène ! Avec le retard du départ, il faut réduire la setlist… Arg ! On oublie donc les habituels : « We Aite », « Up Up & Away », « Man On The Moon », « Erase Me », « Hyyerr » et « All Of The Lights » pour passer directement à « Mr. Rager ». Autant dire que j’ai les boules : « Erase Me » et « Up Up & Away » font partie des titres que j’aime le plus et je suis extrêmement déçu de la tournure que prennent les choses ! Mais j’y reviendrais ! Lol ! « Mr Rager » donc, suivi de la surprise de la soirée : le « Muchomegamix » (« CuDi Zone / Memories / Day ‘N’ Nite »). C’est le moment que j’ai préféré ! D’un, parce que j’apprécie vraiment « CuDi Zone » et de deux, car je ne m’attendais pas du tout à ce qu’il fasse un morceau comme « Memories » sur scène ! C’est l’un des passages que j’ai choisi en vidéo pour illustrer cet article : ça m’a transcendé ! Haha ! J’adore sa dégaine et sa gestuelle – ça me fait trop kiffer ! Le concert se termine sur « Pursuit Of Happiness », où il descend près du public pour checker quelques mains – dont la mienne ! Il a d’ailleurs failli me ruiner la main avec son gant clouté. Et c’est terminé.

kekeLMB_Kid_Cudi_The_Cud_Life_Tour_Rock-en-Seine_Paris_2011_(3)

Le concert a donc duré… 40 minutes ! OUCH ! Et le bilan… bah il est forcément mitigé ! Artistiquement, j’ai adoré sa prestation – il est vraiment énorme sur scène et je croise les doigts pour le revoir « en salle » pour un show bien à lui – les titres ont bien été choisis et les réorchestrations live offrent vraiment une autre dimension aux morceaux. Mais foutez ça dans le mixeur « Rock-en-Seine » et ça vous donne un cocktail vraiment merdique au final ! La setlist a été amputée de nombreuses chansons, dont « Erase Me » et ça, je ne m’en remettrais jamais ! Lol ! L’ambiance était quand même à chier dans les premiers rangs : il y a une frontière à ne pas franchir quoi… Je suis rentré chez moi du vomi plein mes affaires et je saignais à plusieurs endroits à cause des coups que je me suis pris pendant huuum… à peu près 6h de temps !

Donc voilà, les festivals j’ai donné, je n’y retournais plus, ou tout du moins pas pour un artiste qui me tient à cœur : je sais que je n’en profiterais pas. Quant à Kid Cudi, j’espère avoir une autre occasion de le revoir et je remercie encore I Am Cuddicted de m’avoir offert une place, car je ne regrette pas une seconde d’y être allé ! Ça restera un souvenir vraiment marquant à tous les niveaux ! Lol ! Je vous laisse avec la galerie de photos ainsi que les vidéos en espérant qu’elles vous plaisent – car j’avoue qu’il a été difficile de tirer quelque chose de ce bordel ! N’hésitez pas à me retrouvez sur Facebook, Twitter et Instagram pour découvrir de nombreuses autres chroniques de concert !

Setlist : REVOFEV / Ghost! / Scott Mescudi vs. The World / Soundtrack 2 My Life / Mojo So Dope / Cudi Zone / Marijuana / Mr. Rager / Cudi Zone – Memories – Day ‘n’ Nite / Pursuit of Happiness (Nightmare)

Également disponible en vidéo sur YouTube : Mucho Mega MixMarijuana

Partager cet article

Un commentaire

  1. Flo

    3 décembre 2012 à 23 h 42 min

    Thank’s, j’ai eu tellement de retour négatif sur sa perf’ de ce jour-la que ça me fait plaisir de lire qu’il a malgré tout été (comme je le pensais) assez énorme sur scène !
    Maintenant, tout comme toi, je prie (si si tous les soirs 😆 ) pour le voir en concert en solo !

    Répondre

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Articles en lien