Julien Doré – La Cigalière, Sérignan (2009)

kekeLMB_Julien_Dore_La_Cigaliere_Serignan_2009

26 Février 2009 – Julien Doré – La Cigalière, Sérignan

Les comptes rendus de certains concerts ne sont pas très faciles à écrire, celui-ci en fait partie. Un show millimétré est toujours plus pratique a raconté, là, j’ai même eu du mal à trouver des photos pour illustrer cet article !  Passons sur les difficultés techniques et entrons dans le vif du sujet ! Nous sommes arrivés avec deux heures d’avance à Sérignan avec Tatiana, histoire d’être bien placés dans la salle. Ça a été le cas, « La Cigalière » est une petite salle de toute façon ! Une première partie ennuyeuse à mourir, comme d’habitude… Mélanie Pain, que j’ai renommée « Mie de Pain » pour l’occasion, je ne suis pas sûr qu’elle ait entendu ce petit sobriquet…ni mes acclamations d’ailleurs, puisqu’il n’y en a pas eu ! Lol ! Enfin, ce qu’il faut retenir, c’est qu’une fille du public la traumatisée en s’évanouissant devant elle, c’était un moment exceptionnel… Merveilleuse Mie de Pain ! 😀

kekeLMB_Julien_Dore_La_Cigaliere_Serignan_2009_(1)

La scène est décorée d’animaux empaillés et d’une télévision plutôt rétro… Deux lustres également sont suspendus. Un ensemble plutôt sobre. La musique commence, légère introduction et première chanson : inconnue au bataillon ! Lol ! Ça commence bien ! Il s’agit en fait d’une chanson inédite, « Elle Avait Dans Le Sable », chantée pour la première fois ce soir-là. Julien est très étrange au premier abord, et quand il a enchaîné sur le second titre, mon favori, « Piano Lys », je me suis dit : « Wow, il n’a pas l’air très sympa… ». Quelques coups de cymbales plus tard, c’est « Pudding Morphina », le titre préféré de Tatiana ! Et au bout de trois titres, tu te dis : « Voilà, il a déjà chanté les titres que je préfère » ! Lol ! Et là, il en remet bien une couche en chantant la chanson que nous détestons communément : « J’aime Pas », un titre qui porte très bien son nom !

kekeLMB_Julien_Dore_La_Cigaliere_Serignan_2009_(2)

Le concert se déroule plutôt bien : les jeux de lumière sont très bien faits et la musique est vraiment puissante ! La setlist est finalement bien foutue puisque Julien alterne les titres de son album avec d’autres titres, inédits ou composés par son ancien groupe de rock : « Acacia », « Les Limites » (grand moment évidement), « Play My Country » nous permettent d’avancer dans le concert. Globalement, il est plus sympathique que je ne l’imaginais au départ, il fait rire le public ce qui est plutôt un bon point ! Puis, c’est un moment d’émotion intense, « Callas », où il fait monter sur scène une spectatrice… en chaleur ! Souvent, les gens montent sur scène et sont intimidés, mais là… pas du tout ! Et que je te touche les cheveux, et que je te caresse partout, et que je voudrais bien t’embrasser… Finalement, je crois que c’est lui qui a été le plus embarrassé dans l’histoire ! Lol !

kekeLMB_Julien_Dore_La_Cigaliere_Serignan_2009_(3)

On reprend le fil du concert avec une chanson que j’aime beaucoup : « SS in Uruguay », puis c’est au tour de « Freaky New Child ». Et là, je marque une pause puisqu’on entre dans l’un des meilleurs moments du concert (selon moi) : le nouveau single « First Lady » ! Bluffant ! Autant le titre est déjà très bien en studio, autant en live, il prend une dimension incomparable ! C’était vraiment un très bon moment, et un très bon choix de single également ! « Bords De Mer » plombe l’ambiance – oui, je n’aime pas ce titre alors je permets de dire qu’il a plombé mon ambiance à moi au moins – non, mais ! Puis autre surprise « Russian Roulette », inédit et troisième grand moment, en fait, j’aime quand ça bouge, et pour les trois titres que j’ai vraiment kiffés à mort, c’était le cas ! Le concert se termine sur  « Figures Imposées » et « Bouche Pute » avec une longue outro !

kekeLMB_Julien_Dore_La_Cigaliere_Serignan_2009_(4)

Évidemment, ce n’est pas tout : il y a les rappels ! Composés exclusivement de titres hors album d’ailleurs ! Lors du premier rappel, il a chanté  « Brown Ears » et « Helsinki » avec la fabuleuse et si blanche Mie de Pain. Puis dans le second, « Hegel » et une reprise acoustique au milieu du public – enfin de nous quoi – : « Everybody Gotta Learn Sometime ». Je crois que c’est la première fois que je vois un artiste descendre au milieu du public ^^ C’était une bonne surprise ! Il a finalement terminé dans le hall de la salle à signer des autographes ! Et on a eu le nôtre… Aaaaaaaaaaaaaaaaaahhh !

kekeLMB_Julien_Dore_La_Cigaliere_Serignan_2009_(5)

Je crois que c’est quelqu’un de bien. Il fait de bonnes choses artistiquement parlant et je suis vraiment très heureux d’avoir pu assister à l’un de ses concerts ! Quelle belle remise en jambe pour lancer la saison 2009 des concerts : vivement la suite ^^. Pour terminer, je vous propose de me rejoindre sur Facebook, Twitter et Instagram pour découvrir de nombreuses autres chroniques de concert, notamment celles consacrées à Julien Doré.

Setlist : Elle Avait Dans Le Sable / Piano Lys / Pudding Morphina / J’aime Pas / Acacia / Les Limites / Play My Country / Callas / SS In Uruguay / Freaky New Child / First Lady / Bords de Mer / Russian Roulette / Figures Imposées / Bouche Pute / Brown Ears  / Helsinki / Hegel / Everybody Gotta Learn Sometimes

Également disponible en vidéo sur YouTube : Russian Roulette

Partager cet article

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Articles en lien