Julien Doré – La Cigalière, Sérignan (2009)

kekeLMB_Julien_Dore_La_Cigaliere_Serignan_2009

26 Février 2009 – Julien Doré – La Cigalière, Sérignan

Les comptes rendus de certains concerts ne sont pas très faciles à écrire, celui-ci en fait partie. Un show millimétré est toujours plus pratique a raconté, là, j’ai même eu du mal à trouver des photos pour illustrer cet article !  Passons sur les difficultés techniques et entrons dans le vif du sujet ! Nous sommes arrivés avec deux heures d’avance à Sérignan avec Tatiana, histoire d’être bien placés dans la salle. Ça a été le cas, « La Cigalière » est une petite salle de toute façon ! Une première partie ennuyeuse à mourir, comme d’habitude… Mélanie Pain, que j’ai renommée « Mie de Pain » pour l’occasion, je ne suis pas sûr qu’elle ait entendu ce petit sobriquet…ni mes acclamations d’ailleurs, puisqu’il n’y en a pas eu ! Lol ! Enfin, ce qu’il faut retenir, c’est qu’une fille du public la traumatisée en s’évanouissant devant elle, c’était un moment exceptionnel… Merveilleuse Mie de Pain ! 😀

kekeLMB_Julien_Dore_La_Cigaliere_Serignan_2009_(1)

La scène est décorée d’animaux empaillés et d’une télévision plutôt rétro… Deux lustres également sont suspendus. Un ensemble plutôt sobre. La musique commence, légère introduction et première chanson : inconnue au bataillon ! Lol ! Ça commence bien ! Il s’agit en fait d’une chanson inédite, « Elle Avait Dans Le Sable », chantée pour la première fois ce soir-là. Julien est très étrange au premier abord, et quand il a enchaîné sur le second titre, mon favori, « Piano Lys », je me suis dit : « Wow, il n’a pas l’air très sympa… ». Quelques coups de cymbales plus tard, c’est « Pudding Morphina », le titre préféré de Tatiana ! Et au bout de trois titres, tu te dis : « Voilà, il a déjà chanté les titres que je préfère » ! Lol ! Et là, il en remet bien une couche en chantant la chanson que nous détestons communément : « J’aime Pas », un titre qui porte très bien son nom !

kekeLMB_Julien_Dore_La_Cigaliere_Serignan_2009_(2)

Le concert se déroule plutôt bien : les jeux de lumière sont très bien faits et la musique est vraiment puissante ! La setlist est finalement bien foutue puisque Julien alterne les titres de son album avec d’autres titres, inédits ou composés par son ancien groupe de rock : « Acacia », « Les Limites » (grand moment évidement), « Play My Country » nous permettent d’avancer dans le concert. Globalement, il est plus sympathique que je ne l’imaginais au départ, il fait rire le public ce qui est plutôt un bon point ! Puis, c’est un moment d’émotion intense, « Callas », où il fait monter sur scène une spectatrice… en chaleur ! Souvent, les gens montent sur scène et sont intimidés, mais là… pas du tout ! Et que je te touche les cheveux, et que je te caresse partout, et que je voudrais bien t’embrasser… Finalement, je crois que c’est lui qui a été le plus embarrassé dans l’histoire ! Lol !

kekeLMB_Julien_Dore_La_Cigaliere_Serignan_2009_(3)

On reprend le fil du concert avec une chanson que j’aime beaucoup : « SS in Uruguay », puis c’est au tour de « Freaky New Child ». Et là, je marque une pause puisqu’on entre dans l’un des meilleurs moments du concert (selon moi) : le nouveau single « First Lady » ! Bluffant ! Autant le titre est déjà très bien en studio, autant en live, il prend une dimension incomparable ! C’était vraiment un très bon moment, et un très bon choix de single également ! « Bords De Mer » plombe l’ambiance – oui, je n’aime pas ce titre alors je permets de dire qu’il a plombé mon ambiance à moi au moins – non, mais ! Puis autre surprise « Russian Roulette », inédit et troisième grand moment, en fait, j’aime quand ça bouge, et pour les trois titres que j’ai vraiment kiffés à mort, c’était le cas ! Le concert se termine sur  « Figures Imposées » et « Bouche Pute » avec une longue outro !

kekeLMB_Julien_Dore_La_Cigaliere_Serignan_2009_(4)

Évidemment, ce n’est pas tout : il y a les rappels ! Composés exclusivement de titres hors album d’ailleurs ! Lors du premier rappel, il a chanté  « Brown Ears » et « Helsinki » avec la fabuleuse et si blanche Mie de Pain. Puis dans le second, « Hegel » et une reprise acoustique au milieu du public – enfin de nous quoi – : « Everybody Gotta Learn Sometime ». Je crois que c’est la première fois que je vois un artiste descendre au milieu du public ^^ C’était une bonne surprise ! Il a finalement terminé dans le hall de la salle à signer des autographes ! Et on a eu le nôtre… Aaaaaaaaaaaaaaaaaahhh !

kekeLMB_Julien_Dore_La_Cigaliere_Serignan_2009_(5)

Je crois que c’est quelqu’un de bien. Il fait de bonnes choses artistiquement parlant et je suis vraiment très heureux d’avoir pu assister à l’un de ses concerts ! Quelle belle remise en jambe pour lancer la saison 2009 des concerts : vivement la suite ^^. Pour terminer, je vous propose de me rejoindre sur Facebook, Twitter et Instagram pour découvrir de nombreuses autres chroniques de concert, notamment celles consacrées à Julien Doré.

Setlist : Elle Avait Dans Le Sable / Piano Lys / Pudding Morphina / J’aime Pas / Acacia / Les Limites / Play My Country / Callas / SS In Uruguay / Freaky New Child / First Lady / Bords de Mer / Russian Roulette / Figures Imposées / Bouche Pute / Brown Ears  / Helsinki / Hegel / Everybody Gotta Learn Sometimes

Également disponible en vidéo sur YouTube : Russian Roulette

Partager cet article

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles en lien

À propos


Fan de musique et blogueur à mes heures perdues, je vis aujourd'hui aux États-Unis et partage avec vous mes sorties, mes voyages et mes coups de cœur ❤

Facebook

Twitter

Youtube