Janet Jackson : Number Ones ‘Up close & personal’ 2011 World Tour – Olympia, Paris (2011)

kekeLMB_Janet_Jackson_Up_close_&_personal_2011_Tour_Olympia_Paris_2011

26 Juin 2011 – Janet Jackson : Number Ones ‘Up close & personal’ 2011 World Tour – Olympia, Paris

J’ai toujours beaucoup aimé écrire ce genre de billet, je ne vous cache pas que ce sont mes préférés ! À la base, c’est déjà un exercice difficile que de tenter de retranscrire avec des mots ce qu’on a vécu sur le moment, alors imaginez quand on doit le faire pour trois concerts à quelques jours d’intervalles ! J’ai bien mémorisé la médiocrité du stade de France des Black Eyed Peas (cf. The Black Eyed Peas : The Beginning Massive Stadium Tour – Stade de France, Paris (2011)), ainsi que l’immense qualité musicale de celui de Prince (cf. Prince : Welcome 2 America (Euro Tour 2011) – Stade de France, Paris (2011)). Je vais donc essayer de me prêter au jeu pour Janet Jackson, dont la prestation a été remarquable !

Pour replacer le contexte, à la base, je ne suis pas « fan » de Janet Jackson : j’aime une grande partie de ses titres, mais je ne la connais pas assez pour entrer dans cette catégorie ! D’ailleurs, j’ai pu redécouvrir grâce à ce concert une grande majorité de ses tubes des 90’s – car pour ceux qui ne le sauraient pas, ce show intitulé « Number Ones ‘Up close & personal’ 2011 World Tour » est une tournée best of. Janet fait le tour du monde avec ses musiciens et ses danseurs pour présenter les titres qui ont fait son succès durant les 20 dernières années. Et elle a choisi l’Olympia ce 26 juin, salle devant laquelle nous sommes arrivés aux alentours de 15h pour une attente des plus sympathiques, sous le soleil parisien !

kekeLMB_Janet_Jackson_Up_close_&_personal_2011_Tour_Olympia_Paris_2011_(1)

Une fois entrés dans la salle, on se retrouve devant un immense rideau affichant le #1 de « Number Ones » et un DJ mixe quelques titres hip-hop en guise de première partie. D’ailleurs un fait original, le plancher de l’Olympia se transforme en trampoline lorsque l’ambiance est à son comble… ce fût… « ludique » ! Haha ! L’attente est assez longue à l’intérieur, je suis crevé du concert de la veille, j’ai un mal de dos que je n’arrive pas à faire passer, mais comme on est plutôt bien placé, je ne regrette pas d’être venu tôt pour la voir. Jermaine Jackson est dans la salle – ce qui nous occupe quand même pas mal avant que les lumières s’éteignent… le show peut commencer !

À chaque date, elle dédie un de ses titres à la ville dans laquelle se trouve, pour Paris et c’est « Runaway » – et ça démarre bien, c’est un morceau que je ne connais pas ! Haha ! Première remarque désagréable : l’écran géant, principal élément du décor, ne fonctionne pas correctement – une bande noire vient entachée la vision globale de la vidéo, qui lui-même est diffusé dans une qualité pitoyable ! Je ne félicite pas les techniciens de production ! Mais tout ça s’oublie assez vite lorsqu’arrive sur scène la magnifique Janet Jackson ! Il faut avouer que physiquement, elle est carrément canon ! Placée en haut des escaliers de l’estrade sur laquelle se trouvent les musiciens, elle est habillée d’une combinaison moulante blanche et arbore une crinière brune imparable pour capter les regards des spectateurs !

kekeLMB_Janet_Jackson_Up_close_&_personal_2011_Tour_Olympia_Paris_2011_(2)

Le concert se compose principalement de longs medleys, le premier débute avec « The Pleasure Principle »« Control »« What Have You Done For Me Lately » et… « Feedback ». Ce dernier est d’ailleurs incroyable en live ! De toute façon, j’adore cette chanson ! Elle se déchaîne sur scène, elle danse vraiment bien : en reprenant même les chorégraphies originales ! Elle est en tout cas très souriante, heureuse d’être présente sur scène, ça fait plaisir à voir ! On sent tout de même que la plupart des morceaux ont été préenregistrés à l’avance, mais ce n’est pas spécialement gênant parce qu’elle fait l’effort de placer sa voix par-dessus des bandes. « You Want This »« Alright »« Miss You Much » – viennent agrémenter la suite du concert. Il y a quelque chose qui se dégage de scène, un truc qui donne envie de danser et de chanter ! Malheureusement, comme je ne connais pas les paroles, je choisis la danse, haha, et le titre qui arrive, « Nasty » m’a beaucoup inspiré sur le trajet du retour ! C’est un morceau que j’ai découvert récemment et que j’adore, et je ne suis pas le seul vu l’ambiance dans la salle ! **GIMME A BEAT ! ** Un moment dont je me souviendrais longtemps !

Premier interlude vidéo, composé essentiellement d’extraits de films dans lequel elle a joué : peut-être un peu trop long (quasiment 7 minutes…), mais j’imagine qu’il vient ralentir le rythme avant le « passage calme », celui des balades. Trois énormes lustres descendent du plafond, Janet revient sur scène, toujours dans sa tenue blanche, et s’assoit sur un tabouret au milieu du plateau dans une ambiance douce aux teintes Violette. Ce nouveau medley introduit par « Nothing » comprend également « Come Back To Me »« Let’s Wait A While » – qui provoque une véritable vague d’euphorie dans la salle et « Again » sur laquelle le public accompagne Janet en chœur. Je suis bien incapable de vous dire si ces moment-là ont été préenregistré ou non, dans le doute, j’ai envie de croire qu’elle chantait réellement… en tout cas je garderai « Again » en tête : c’est une magnifique chanson !

kekeLMB_Janet_Jackson_Up_close_&_personal_2011_Tour_Olympia_Paris_2011_(3)

Nouvel interlude vidéo sur fond musical instrumental, avec les clichés les plus réussis de Janet… Photos diffusées sur un écran qui ne fonctionne absolument pas correctement ! Haha ! Dommage… Heureusement, celui-ci dure moins longtemps que le précédent et c’est sur « Doesn’t Really Matter » que Janet fait son retour sur scène, dans une tenue plus tôt simple, pantalon et débardeur noir, toujours accompagné ses danseurs. En plus de « Doesn’t Really Matter », ce nouveau medley est également composé du titre « Escapade », que je mettrai de côté pour la suite, belle ambiance avec des spectateurs qui frappent dans leurs mains, « Love Will Never Do (Without You) »« When I Think Of You », avant que ne viennent résonner les premières notes de son dernier véritable grand tube : « All 4 U »« All my girls at the party, Look at that body, Shakin that thing, Like you never did see, Got a nice package all right  » – haha, un titre que je peux chanter à tue-tête avec mes camarades de l’Olympia ! C’est d’ailleurs l’une des chansons que j’ai choisi pour illustrer cet article. C’est ensuite « That’s the Way Love Goes » qui sert de présentation des danseurs avec l’interlude instrumental qui suit.

Janet revient sur scène avec « If », mêlé à l’une de mes chansons préférées toutes catégories confondues, mon titre favori de Michael : « Scream ». J’aurais tout donné pour le voir l’interpréter en live un jour ♥. Mais ce soir, c’est Janet qui le chante (normal… il est mort) et la foule est ultra réactive, je pense que c’est le morceau qui a le plus transcendé le public, car dès que les images du clip sont arrivées sur l’écran, avant même que Michael n’ouvre la bouche, on pouvait déjà sentir l’hystérie à l’Olympia ! Haha ! Autant vous dire que ce court extrait provoque une véritable euphorie dans le public ! J’ai adoré ce moment et celui qui suit : « Rhythm Nation » – titre que je ne connaissais pas avant le concert et que j’écoute en boucle depuis. J’ai été impressionné par les gens reprenant les « We are a part of the rhythm nation  ». C’est incroyable ! Pour le rappel, c’est l’incontournable « Together Again » : c’est la chanson parfaite pour un final, elle la dédie à MJ, et j’avoue que le morceau prend tout son sens, c’est très émouvant. J’ai presque versé une petite larme ! Beaucoup d’ambiance pour cette fin de concert, beaucoup de plaisir et de joie également sur scène et dans le public, on aurait envie que ça ne s’arrête jamais !

kekeLMB_Janet_Jackson_Up_close_&_personal_2011_Tour_Olympia_Paris_2011_(4)

Que dire en conclusion ? ! Que c’était un bon concert tout d’abord, que Janet est une femme magnifique : elle a la pêche, elle chante, elle danse, elle est heureuse d’être sur scène et ça, c’est vraiment agréable. Elle communique avec le public, elle sait capter les regards et ce qui se passe dans la salle – c’en est presque devenu trop rare aujourd’hui chez les artistes américains ! On peut regretter la forme du spectacle : la courte durée avant tout, 1h30 au total, en comptant les interludes, le tout sous forme de longs medleys – il y a sans doute des choses à revoir à ce niveau. Les titres sont bien choisis, moi qui ne suis pas fan à la base, j’ai pris un grand plaisir à découvrir les morceaux que je ne connaissais pas et à m’éclater sur ceux que j’adorais déjà : « Feedback », « All 4 U », « Nasty », « Together Again » et bien évidemment « Scream » ! Très bonne ambiance également dans la salle, j’ai pris beaucoup de plaisir à la voir sur scène, je suis rentré chez moi en dansant dans la rue, me pensant seul… jusqu’à ce qu’un de mes claquements de doigts fasse sursauter un couple en train de se bécoter dans un recoin sombre de Paris !

Je vous propose de découvrir les photos du spectacle dans la galerie ainsi quelques-unes de mes vidéos sur YouTube. Et n’hésitez pas à laisser un commentaire et à vous abonner à mes pages : Facebook, Twitter et Instagram pour être tenus informés de l’actualité du blog et des nouvelles choses concernant Janet Jackson.

Setlist : The Pleasure Principle / Control / What Have You Done for Me Lately / Feedback / You Want This / Alright / Miss You Much / Nasty / Nothing / Come Back to Me / Let’s Wait Awhile / Again / Doesn’t Really Matter / Escapade / Love Will Never Do (Without You) / When I Think of You / All 4 U / That’s the Way Love Goes / If / Scream / Rhythm Nation / Together Again

Également disponible en vidéo sur YouTube : Rhythm NationAll 4 UFeedback

Partager cet article

Un commentaire

  1. Captainseb

    7 juillet 2011 à 18 h 19 min

    Merci pour ce compte-rendu qui retrace bien le show. Je confirme tout ce qui est écrit mis à part le plancher qui se transforme en trampoline, lol, puisque j’étais assis.

    Ce fut un vrai plaisir de la retrouver sur scène après 13 ans d’absence. Je déplore bien entendu le manque de moyen pour cette tournée (alimentaire ?) : un écran qui ne fonctionne pas correctement, des danseurs qui ne sont pas toujours synchro, un concert un peu trop court à mon gout (d’autres tubes #1 auraient pu être joué sur scène tel que Got til it’s gone, Go deep, I get lonely pour ne citer qu’eux) et une première partie lamentable.

    Par contre l’énergie et la bonne humeur de Janet sont communicatives et le partage avec les spectateurs fut réel.
    Pour ma part, je suis un fan de sa musique. Elle reste toujours so « sexy sexy sexy ».

    Et le public bien présent qui connaissait les chansons par coeur.

    Un grand moment dont il fallait savourer chaque morceau puisque nous ne sommes pas sûrs de la retrouver sur scène étant donné sa carrière musicale mise à mal depuis l’affaire du « nipplegate ».

    Répondre

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Articles en lien