Enrique Iglesias : Greatest Hits Tour – Zénith, Paris (2009)

kekeLMB_Enrique_Iglesias_Greatest_Hits_Tour_Zenith_Paris_2009

4 Mai 2009 – Enrique Iglesias : Greatest Hits Tour – Zénith, Paris

Des comptes rendus, il y en aura beaucoup de cette année. Enrique Iglesias, c’est un peu particulier ; parce que c’est un artiste que l’on entend peu ici en France et que l’on voit également peu souvent, son dernier concert remonte à 2002. Il est sur les routes à l’occasion de son « Greatest Hits Tour », une tournée placée sous le signe de ses plus grands succès !  Arrivée autour de 16 heures devant le Zénith de Paris, je vous passe les détails sur l’attente, mais également sur toutes les questions existentielles que nous nous sommes posées durant les deux heures : est-ce qu’on est dans la bonne file ? Est-ce qu’on est dans la bonne file ? Est-ce qu’on est dans la bonne file ? Dans la salle, on était plutôt bien placé au bord du catwalk ; j’aurais dû écouter Tatiana et on aurait dû s’avancer devant la scène principale, on serait peut-être monté boire des coups avec Enrique ^^.

Deux premières parties : la première, Esmee Denters, la protégée de Justin Timberlake,  une blonde pop comme on en voit beaucoup ; aucun intérêt donc ! Deuxième première partie… Alesha Dixon,  et là, on relève le niveau quand même : elle a mis directement l’ambiance, elle a chanté ses grands succès dont « Dangerous » et « The Boy Does Nothing ». Pour les 20 minutes qu’a duré sa prestation, c’était très bien ; après, un concert entier, je ne sais pas si j’aurais supporté…

kekeLMB_Enrique_Iglesias_Greatest_Hits_Tour_Zenith_Paris_2009_(1)

À quelques minutes du concert, les gens dans la fosse sont complètement excités ! Le public est beaucoup plus hétérogène que je le pensais : des pisseuses, il y en avait évidemment, mais beaucoup d’adultes aussi ^^ Comme quoi, les a priori que l’on peut avoir parfois ne sont pas forcément justifiés ! Introduction sur « Can You Hear Me » qui lance le concert, j’ai été vraiment étonné que le public connaisse la chanson par cœur… moi personnellement,  je mimais les paroles  pour ne pas être le « looser de service »… Disons que ce n’est pas la chanson que je préfère, mais elle pose bien les bases pour la suite ^^

Casquette vissée sur la tête il enchaîne avec quelques-uns des grands succès : « Love To See You Cry », « Rhythm Divine », « Bailamos » évidement ; ça passe très vite, il y a toujours beaucoup d’ambiance… Et dès qu’il passe devant nous sur l’avancée de scène, c’est l’horreur ^^ Les filles se jettent pour essayer de le toucher en hurlant ^^ Le truc de dingue ! Enfin non, finalement, ce n’est pas si dingue que ça… puisque cela se passe de la même façon à chaque fois !!! Lol ! Et puis, je ne suis pas mieux quand il s’agit de Madonna ou Britney… hein ^^

kekeLMB_Enrique_Iglesias_Greatest_Hits_Tour_Zenith_Paris_2009_(2)

La mise en scène est plutôt moderne, un écran géant recouvre le fond de la scène et illustrent les chansons en diffusant des formes, des couleurs,  etc. Rien de très original, mais je pense qu’il n’en fallait pas plus, ça créé un visuel autour de la chanson dirons-nous ! Il bouge beaucoup, il court, saute, il fait également se lever les gens, ce qui fait que les gradins ont quasiment été debout du début à la fin du concert !

Et là, on entre dans la partie acoustique du spectacle, c’est à ce moment qu’il fait monter de mecs sur scène, dont un qui était vraiment « content » d’être là ! Lol ! Il lui a sauté au cou, ils ont pris plein de photos, ils ont bu des verres avec lui, bref… 99,90% du public bien dégouté ! Oui, je l’avoue, j’aurais bien aimé aller chanter « Ring My Bells » avec Enrique… Tout ce petit cinéma dure pas mal de temps, et on enchaîne avec « Don’t You Forget About Me » et « Purple Rain » une reprise de Prince… dont je ne garde pas un souvenir impérissable, sachant qu’on a passé toute la chanson à se demander… mais qu’est-ce que c’est que ce titre ?!

kekeLMB_Enrique_Iglesias_Greatest_Hits_Tour_Zenith_Paris_2009_(3)

Première vraie pause dans le spectacle, c’est « Not In Love » qui rouvre le bal,  ce n’est pas non plus la chanson que je préfère, mais elle va vite arriver… le magnifique titre « Be With You » qui est sans contexte ma chanson préférée d’Enrique ! Je pourrais l’écouter un millier de fois, regarder le clip un million de fois : je ne me lasserai pas ! And noooooooow that you’re goooone, I just wanna be with youuuuu ! Petite remarque personnelle, je viens seulement de découvrir les paroles après plus de 10 ans d’écoute… Lol ! De toute façon, quand on chante du Enrique, on chante toujours n’imp !

Le concert continu avec le dernier gros tube « Tired Of Being Sorry », que l’on connaît ici grâce au duo avec Nâdiya, qui, à ma grande surprise n’était pas là ^^J’étais vraiment persuadé qu’elle serait de la partie, et j’aurais trouvé ça sympa… J’ai attendu toute la chanson qu’elle apparaisse sur scène, mais non… Fin de l’acte avec « Do You Know? (The Ping Pong Song) », dont l’intro si particulière a été transformée avec les bruits du jeu de tennis que nos parents avaient sur leur console de jeu dans les années 70, le tout mis en image à l’écran ! J’ai trouvé ça très réussi, et puis j’aime bien cette chanson ! Et là… C’est le drame ! À la fin du titre, les « paillettes » envoyées sur le public, qui signe (le plus souvent) la fin du spectacle… 1h… 11 titres… Tout cela est très étrange !

kekeLMB_Enrique_Iglesias_Greatest_Hits_Tour_Zenith_Paris_2009_(4)

Il quitte la scène de nouveau, et la nouvelle intro de « Takin’Back My Love » raisonne dans la salle, qui est balayé de lasers bleus – c’est du plus bel effet – il commence à chanter et là… une meuf se ramène sur scène ! Ni une ni deux, j’me dis, c’est cette garce de Tyssem et je la hue ! Enfin « on » la hue, une grande partie du public a décidé que ça ne se passerait pas comme ça ; on ne peut pas la laisser massacrer la chanson comme ça… De toute façon, elle chantait mal et on ne l’entendait pas ! Donc, un public relativement réfractaire avec cette fille sur scène là… Sauf que… Ce n’était pas Tyssem ! Mdr ! Après renseignement, c’est une pauvre fille qui a gagné un concours à la con pour venir chanter avec Enrique sur scène : elle s’en est prise plein la gueule ! Lol ! D’un côté j’me dis « la pauvre », de l’autre « putain, elle a quand même bien gâché l’un des meilleurs titres du spectacle quoi ! ».

Après qu’elle se soit cassée, c’est « Hero », la chanson sur laquelle il fait monter une fille du public pour la chauffer… Ce qu’il a fait avec une fille de… quoi, aller 15-16 ans ! Dans la salle, les filles hurlaient « Salope ! », « Sale pute ! », et la pauvre gamine sur scène ne comprenait rien à ce que disais Enrique, c’était vraiment pathétique ! Mais bon, la gamine était en transe, j’suis presque sûr qu’elle a pissé dans sa culotte ! Lol ! Vous allez dire : « Tiens étrange… il devient méchant plus le compte-rendu avance… ». Oui, je vais vous expliquer pourquoi…

kekeLMB_Enrique_Iglesias_Greatest_Hits_Tour_Zenith_Paris_2009_(5)

Méchant parce que la chanson suivante, c’est « Escape », et il s’avère aussi qu’elle signe la fin du concert ! 1h25… 14 titres ! Je n’appelle pas ça un concert, j’appelle ça un showcase ! Lol ! Non voilà là où je vais tiquer, alors OK, c’était très chouette : Enrique est sympa, il chante bien, il y avait beaucoup d’ambiance dans la salle, mais voilà quoi : c’était trop court ! On s’est quand même tapé deux premières parties alors qu’on avait fait le voyage Montpellier-Paris pour le voir lui, et que finalement, c’est torché en moins de deux !

Je suis quand même très content de l’avoir vu, parce que c’est l’un des mes artistes préférés et que c’est rare quand il vient en France. Je n’ai pas du tout été déçu par le spectacle, des bons titres bien réorchestrés, mais voilà, la durée, moi ça me fait tiqué à chaque fois, y’a rien à faire ! Alors, Enrique, la prochaine fois, de 1, tu poses ta casquette, de 2, tu nous chantes quatre fois « Be With You » si tu veux, mais tente un concert de 2h !  Pour terminer, je vous propose de me rejoindre sur Facebook, Twitter et Instagram pour découvrir de nombreuses autres chroniques de concert, notamment celle du concert de 2011, qui ressemble en tous points à celui-ci : Enrique Iglesias : Euphoria World Tour – Zénith, Paris (2011).

Setlist : Can You Hear Me / Love To See You Cry / Rhythm Divine / Bailamos  / Ring My Bells / Don’t You (Forget About Me) / Somebody’s Me / Purple Rain / Not In Love / Be With You / Tired Of Being Sorry / Do You Know ? (The Ping Pong Song) / Takin’ Back My Love / Hero / Escape

Également disponible en vidéo sur YouTube : EscapeBe With You

Partager cet article

Un commentaire

  1. Thecocochanel2104

    4 avril 2011 à 17 h 59 min

    Kikou, j’y étais à celui-ci de concert, j’adore tes photos
    et j’ai aussi adoré le concert, il est tellement tout (beau, chaleureux et c………).

    Répondre

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Articles en lien