Elvis Presley : Le Concert – Zénith, Paris (2010)

kekeLMB_Elvis_Presley_Le_Concert_Zenith_Paris_2010

9 Mars 2010 – Elvis Presley : Le Concert – Zénith, Paris

Il est évident que ce compte rendu sera un peu plus court que les précédents – tout simplement parce que ce n’est pas le genre de concerts qui se prête à une description en long, en large et en travers. Mais je vais tout de même essayer de retranscrire mes impressions comme je le fais habituellement pour n’importe quel spectacle. Alors tout d’abord ? « Elvis Presley In Concert » c’est quoi ? Vous avez peut-être déjà vu des images à la télévision ou sur Internet, il s’agit en fait d’un concert virtuel : Elvis est présent sur les écrans géants, ce sont des extraits piochés ici et là dans ses précédents concerts – et pour l’accompagner, ses musiciens et choristes de l’époque : c’est finalement ce dernier point le grand intérêt du concept !

Cela fait une dizaine d’années maintenant que la tournée a lieu un peu partout dans le monde : elle vient rarement en Europe et c’était l’occasion ou jamais d’y participer, avec mon père évidement – qui est l’un des plus grands fans d’Elvis. Et puis, j’ai quand même écrit un mémoire entier sur sa carrière cinématographique, je ne pouvais pas rater ce spectacle. Au départ, nous avions pris des places pour aller le voir à Londres, la tournée ne devant pas passer par la France : les choses ont changé, nous avons donc échangé nos billets pour aller le voir au Zénith de Paris le 9 mars dernier.

kekeLMB_Elvis_Presley_Le_Concert_Zenith_Paris_2010_(1)

Arrivée au dernier moment dans la salle, les bouchons du périphérique nous ayant retardés… C’est avec une grande joie que je découvre le merchandising du concert : un beau programme (avec des photos magnifiques) et de nombreux accessoires cultes du King : les lunettes, la serviette, etc. C’était très kitsch, mais forcément ça donne envie ! On a réussi à se limiter : un programme chacun et c’est tout ! On s’installe dans la salle ensuite et je crois que je n’ai jamais été aussi serré de ma vie dans une salle de spectacle ! C’était vraiment horrible ! Pour le coup, j’ai de la chance d’être mince – car je vous jure que je n’aurais pas pu m’asseoir si j’avais fait 4 kilos de plus ! Lol !

Bref, avançons un peu dans le récit : un grand rideau projetant l’image d’Elvis cache la scène jusqu’à ce que la vidéo d’introduction soit lancée – et je dois dire que c’est vraiment réussi : c’est la musique originale que les spectateurs entendaient à l’époque qui illustre cette vidéo, le thème musical de « 2001 L’odyssée De L’espace » de Stanley Kubrick. On y voit une planète, qui cible la ville de Paris et plus particulièrement le Zénith et l’on voit un Elvis (un sosie j’imagine, à moins que… !) arpenter les coulisses de la salle avant de faire son entrée sur scène – virtuellement parlant – sur le rideau qui s’ouvre et laisse place à tout l’entourage du King ! Il y a beaucoup de monde sur scène : son pianiste, son bassiste, ses choristes (The Imperials pour le côté masculin et The Sweet Inspirations pour le côté féminin) et de nombreux autres musiciens – un peu plus jeunes quant à eux ! Il est vrai que c’est un peu « la maison de retraite en concert » : ils doivent tous avoisiner les 70-80 ans, ça commence à sentir le sapin !

kekeLMB_Elvis_Presley_Le_Concert_Zenith_Paris_2010_(2)

Pour la première partie, les vidéos du King sont tirées de son spectacle à Hawaï en 1973 et de son magnifique concert à Las Vegas de 1970 – que vous pouvez retrouver en DVD sous le nom « That’s The Way Is It » – et qui est pour moi la ‘masterpiece’ de la carrière d’Elvis, c’est le concert que je préfère : une merveille ; j’ai été vraiment transcendé par la vidéo – les titres sont formidablement interprétés, il est exceptionnellement beau : non, vraiment c’est un excellent film à voir ! Mais j’arrête avec ça ! Les grands classiques se mêlent à des titres un peu plus intimes : « Burning Love »« Hound Dog »« Blue Suede Shoes »« Don’t Be Cruel »« Love Me Tender », le tout, dans des versions 2010 revisitées qui donnaient un ton très actuel à ces titres qui ont parfois plus de 50 ans ! J’ai redécouvert le magnifique « If I Can Dream » interprété en 1968 lors de son come-back après sa carrière à Hollywood – c’est maintenant le titre que j’écoute en boucle depuis le concert !

Une vingtaine de titres pour la première partie donc qui se termine sur une interprétation réelle cette fois-ci du titre « Sweet, Sweet Spirit » par The Imperials – les choristes masculins du spectacle. Après un petit entracte, d’une quinzaine de minutes – le spectacle reprend sur les clips vidéo les plus récents d’Elvis, il s’agit des remixes de « A Little Less Conversation » et de « Rubberneckin’ » : j’adore le premier remix, je danserai dessus jusqu’au bout de la nuit !

kekeLMB_Elvis_Presley_Le_Concert_Zenith_Paris_2010_(3)

Mais reprenons le cours du spectacle, avec une performance de l’équipe féminine cette fois-ci The Sweet Inspiration qui interprète réellement – comme c’est original – le titre « Sweet Inspiration ». Je tiens à souligner qu’elles sont trois, et qu’elles ont pris à peu près 50 kilos chacune depuis la grande époque… Elles vont finalement finir comme Elvis ! Mon père me tuerait s’il lisait ça ! D’ailleurs, notre Elvis, le revoici sur « Trouble » – que vous connaissez sûrement puisque c’est un véritable classique, mais ce n’est rien comparé à la chanson suivante. C’est ma chanson préférée de « That’s The Way Is It » : j’avais dit à mon père que je l’attendais avec impatience et je n’étais pas le seul… À ma grande surprise ! Dès les premières notes et les premiers mots d’Elvis – puisque c’est une histoire qu’il raconte – un soulèvement d’excitation s’est fait entendre dans le public. Ce n’est pas une chanson connue du tout, mais je pense que c’est l’un de ses plus grands moments en live, il s’agit de « Polk Salad Annie ». J’ai intégralement filmé la chanson pour récupérer ensuite le mp3 de cette nouvelle version, bref je voue un véritable culte à ce titre.

Une fois celui-ci passé, il reste pas mal de bons moments graves à d’autres succès comme « The Wonder Of You » ou encore « Suspicious Minds » – que vous devez connaître ! Il a également chanté les adaptations anglaises de « Et Maintenant » et « Comme D’habitude » ; des grands standards de la chanson française ! « Suspicious Minds » a d’ailleurs survolté le public qui s’est levé et est allé danser devant la scène ! C’était absolument incroyable ! Je pense que le public a été émotionnellement touché par ces moments – il y avait quelque chose de très spécial dans la salle – et je ne regrette pas du tout d’y avoir pris part ! Car moi aussi je me déhanchai comme un dingue sur « Suspicious Minds » – mais rassurez-vous, je n’ai pas été jusqu’à me jeter devant la scène, j’ai préféré gêner tous les gens assis derrière moi ! Lol !

kekeLMB_Elvis_Presley_Le_Concert_Zenith_Paris_2010_(4)

En tout, c’est une quarantaine de titres qui ont été joués sur scène, avec de nombreuses images inédites pour illustrer le concert – des images qui ont ravi mon père ! Les réorchestrations des titres ont vraiment été à la hauteur, sans dénaturer les originaux. Bon, il est clair que parfois on a l’impression d’être au cinéma et ce n’est pas la sensation que je préfère lorsque je participe à un concert, mais globalement, je me suis beaucoup amusé et j’ai pris un grand plaisir à réentendre les titres du King. Et puis ça m’a permis de partager un moment un peu différent avec mon père – avec lequel je n’ai jamais rien fait – mes parents ayant divorcé très tôt, j’ai rapidement perdu le contact avec lui – mais je ne vais pas commencer à déballer ma vie et je ne voudrais pas qu’on se croie sur un Skyblog ! Lol !

On termine avec les photos et les vidéos du spectacle ! Je vous propose également de me rejoindre sur Facebook, Twitter et Instagram pour découvrir de nombreuses autres chroniques de concert ! J’y reparle d’Elvis, oui oui : Elvis Presley : On Stage – Le Grand Rex, Paris (2014) ☺

Setlist : See See Rider (Aloha) / Burning Love (Aloha) / Steamroller Blues (Aloha) / Welcome To My World (Aloha) / I Can´T Stop Loving You (Aloha) / Bandintroductions / Johnny B. Goode (Aloha) / You Gave Me A Mountain (Aloha) / That´S All Right (TTWII) / Hound Dog (TTWII) / Don´T Be Cruel (TTWII) / Heartbreak Hotel (TTWII) / Are You Lonesome Tonight (TTWII, 13.08.1970, Ds) / All Shook Up (TTWII)  / Blue Suede Shoes (TTWII) / Love Me Tender (TTWII, Two Different Intros) / In The Ghetto (TTWII, 13.08.1970, Ds) / Sweet, Sweet Spirit (Imperials) / How Great Thou Art (Memphis 1974, Different Pics) / If I Can Dream (Burbank) / A Little Less Conversation – Rubberneckin´  / Sweet Inspiration (Sweet Inspirations) / Trouble (Burbank) / Polk Salad Annie (TTWII) / You´Ve Lost That Lovin´ Feelin´(TTWII) / You Don´T Have To Say You Love Me (TTWII) / Mystery Train/Tigerman (TTWII) / Bridge Over Troubled Water (TTWII) / The Wonder Of You (TTWII) / Suspicious Minds (TTWII) / I´Ll Remember You (Aloha) / What Now My Love (Aloha) / Whole Lotta Shakin´ Goin´ On (Aloha) / A Big Hunk´ O´ Love (Aloha) / My Way (Aloha) / An American Trilogy (Aloha) / Can´T Help Falling In Love (Aloha) / Closing Vamp

Également disponible en vidéo sur YouTube : Suspicious MindsSee See Rider

Partager cet article

3 Commentaires

  1. Estevan

    15 février 2011 à 21 h 08 min

    Tu sais tu as fais un beau site mais dire que Elvis et The Sweet Inspiration avait pris des Kilos ce n’est pas très beau de dire tout ça je pence que tu ne connais pas très bien la vie de Elvis comme beaucoup de monde qui dit qu’il a grossit . Elvis ne le voulais pas.

    Répondre

  2. Kéké

    16 février 2011 à 6 h 19 min

    Tu sais, j’ai écris un mémoire de fin d’études de 200 pages sur Elvis, alors me dire que je ne connais pas très bien sa vie, ça me passe un peu au-dessus quoi… Ici, ça s’appelle « Le Méchant Blog » et si tu n’es pas capable de discerner le second degré dans tout ce que je peux écrire : je te conseille de ne plus revenir ^^ C’est quand même dommage de ne retenir que 3 mots dans un article comme celui-ci.

    Répondre

  3. Toni

    18 juillet 2011 à 15 h 33 min

    :-) Tu as fais du bon boulot. On voit que tu es un fan maintenant, pour ce qui est de ta chanson préférée dans ce concert,je préfère « Patch it up » mais « Polk Salad Annie » c’est cool aussi !

    Répondre

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Articles en lien