Disiz : Rap Machine Tour – Olympia, Paris (2015)

kekeLMB_Disiz_Rap_Machine_Tour_Olympia_2015_affiche

25 Septembre 2015 – Disiz : Rap Machine Tour – Olympia, Paris

Après de longs mois de diète musicale, je reprends enfin le chemin des salles de concert ! Et pas n’importe lequel, celui qui mène tout droit à l’Olympia ; où Disiz présentait sa nouvelle tournée : le « Rap Machine Tour ». Alors si j’aime beaucoup Disiz, je ne vais pas vous cacher que je suis complètement passé à côté de son album « Rap Machine ». Je n’y pas retrouvé ce que j’appréciais chez lui, et pire encore, il a fini par m’agacer avec ce discours de « retour aux sources » totalement dénué de sens pour un artiste qui a pris autant de risques ces dernières années. De toute façon, j’avais acheté ma place avant que l’album sorte donc d’une manière ou d’une autre : j’étais baisé…

J’arrive à l’Olympia au dernier moment, il est à peu près 19 heures : la salle se remplit doucement, peut-être un peu trop doucement d’ailleurs… LOL. Son passage en 2013 (cf. Disiz – Olympia, Paris (2013)) avait eu beaucoup plus de succès. La première partie est assurée par Lili Poe, avec laquelle Disiz a partagé un duo, « Sombre », en tout début d’année. Après son set, le rideau rouge se ferme : il ne reste que quelques minutes à patienter avant le concert…

kekeLMB_Disiz_Rap_Machine_Tour_Olympia_2015_1

Le rideau s’ouvre sur « Buzzer Shot » par une nappe de synthé digne des plus grands blockbusters hollywoodiens. Le décor se résume à un agrandissement de la pochette de l’album tapissé en fond de scène. Deux DJs sont placés de part et d’autre de la scène sur une structure surélevée : la première question que je me pose est : « Mais où sont passés les musiciens ?! ». C’était pourtant l’un des points forts des précédentes tournées ! Je me demande bien à quoi vont ressembler les chansons s’il n’y a pas d’arrangements live… Bon. Ce n’est que le premier titre et je ne désespère pas d’avoir des surprises durant la soirée. Pour l’instant, il nous tourne le dos : il est habillé avec un survêtement à capuche, et rap dans le noir avant de se retourner pour « Les 10 Commandements Du MC », le mauvais lead-single du dernier album, et « En Réunion », autre morceau de « Rap Machine ». Il pose la veste et porte maintenant un pull multicolore : on n’a pas l’habitude de le voir porter ce genre de fringues, c’est surprenant ! Il enchaîne alors à vitesse grand V : « Alors Tu Veux Rapper », « Inspecteur Disiz », « Bête De Bombe 4 » et « Bête De Bombe 6 », qui bénéficie d’un nouvel arrangement « club » sur le refrain.

Je ne peux pas le nier, il y a une bonne ambiance dans la salle, et Disiz a l’air de s’éclater sur scène ! De mon côté, cet enchaînement de morceaux ne m’emballe pas des masses : j’attends qu’il nous ressorte des chansons de la trilogie Lucide ! Il me rassure un peu avec « Go Go Gadget » mais replonge directement dans sa « Rap Machine » en nous demandant de faire de l’« air-moto » pour « Oto Moto » – qui est devenu au fur et à mesure des écoutes l’un des titres que je préfère de l’album ! L’enchaînement est le même que sur le disque et il entame ensuite « Abuzeur ». Honnêtement, je pensais qu’il aurait invité les gars du Woop à venir le rejoindre sur scène à ce moment-là (vu qu’ils participent au clip) mais non, la chanson se termine comme elle a commencé. Vous pouvez retrouver la vidéo à la fin de l’article !

kekeLMB_Disiz_Rap_Machine_Tour_Olympia_2015_2

L’inévitable « J’Pète Les Plombs » ensuite, pendant laquelle un problème technique le force à recommencer. À la fin du morceau, il prend la parole pour nous souhaiter la bienvenue au concert, et nous raconter l’origine de la pochette de l’album.  C’est une métaphore de sa jeunesse, au moment où son unique passion était les « Bitchiz ». Bien amené ! Je désespère d’entendre des titres que j’aime. En tout cas, il faut reconnaître que la tournée porte bien son nom ! Première véritable surprise de la soirée : « Ultra Bogoss ». J’avais complètement oublié l’existence de ce morceau ! Il fait ensuite monter un garçon et une fille sur scène pour « Ghetto Sitcom » – l’ado semble d’ailleurs tweeter ou envoyer un message quelconque quand elle arrive, et Disiz la reprend en lui disant de poser rapidement son téléphone ! LOL. Le moment est sympa mais le titre ne casse pas trois pattes à un canard…

L’introduction de « Bonnie And Clyde » de Serge Gainsbourg résonne dans la salle, elle annonce évidemment la version revue et corrigée par Disiz intitulée « Bonnie Sans Clyde ». C’est peut-être la chanson que j’aime plus sur le dernier album : je suis bien content qu’elle soit intégrée à la setlist. Il ne lâche pas sa rap machine et poursuit « ma » descente aux enfers en interprétant : « Arrête La Voiture », « Banlieusard Syndrome », « Rap Genius » – qui est un morceau que j’apprécie habituellement, mais qui perd toute sa puissance noyé au milieu de tous ces titres – « Basic Instinct » et « Actarus ».

kekeLMB_Disiz_Rap_Machine_Tour_Olympia_2015_3

Les morceaux s’enchaînent et se ressemblent, j’arrive à me raccrocher aux wagons grâce à « Coeur Gangster » et « Moïse » qui est reste aujourd’hui mon titre préféré. Malgré tout, je dois reconnaître m’être lassé de l’arrangement live et de la mise en scène qui va avec : Disiz traversant le public tel Moïse traversant la mer Rouge : après trois tournées, il serait peut-être temps de changer ! Vous pourrez retrouver la vidéo à la fin de mon compte rendu. Le concert prend quand même une tournure plus intéressante depuis quelques titres, et la tendance se confirme avec « Kamikaze » qui met évidemment une ambiance d’enfer à l’Olympia. Toute la salle tremble sous les bonds des spectateurs ! Disiz rejoint ensuite les coulisses pendant que les DJs nous gratifient d’un interlude musical incroyable…ment inintéressant.

Lorsqu’il revient sur scène, il s’est changé : il porte maintenant un jean et un tee-shirt blanc et nous demande de l’accompagner sur le morceau suivant : « Mon Amour » que le public reprend en chœur ! Il enchaîne ensuite sur « Spirales » (une des rares rescapées de « Transe-Lucide »), « Extra-Lucide », « Comme Un Rappeur (Wa Ever) », son dernier single en date, et « La Promesse », énième extrait de « Rap Machine ». Il va finir par nous faire tout l’album ! Heureusement, il nous laisse souffler avec « Best Day », excellent titre qui redonne du souffle au concert ! D’ailleurs, il doit bien s’en apercevoir, les morceaux de la trilogie Lucide marchent beaucoup mieux que ceux de « Rap Machine ». « Toussa Toussa » confirme la tendance !

kekeLMB_Disiz_Rap_Machine_Tour_Olympia_2015_4

Ses premiers au revoir interviennent avec « Chaque Week-End » qui marque la fin du set principal. Il revient ensuite pour interpréter « On S’comprend Pas » assis sur le rebord de la scène. La chanson est sympa : c’est une belle surprise de l’entendre en live. Il a d’ailleurs dit dans une interview récente que c’était le genre de morceau qu’il souhaitait faire par la suite. Une bonne nouvelle ! Il enchaîne avec l’inévitable « Auto-Dance » et les reprises de « Comme Un Rappeur (Wa Ever) » (dont on se serait bien passé une deuxième fois) et « Kamikaze » avec toute sa bande de potes qui débarque sur scène pour le véritable final ! Il nous remercie d’être venus et nous invite à le rejoindre dans un club pas très loin de là pour l’after. Vu la soirée, moi, je vais m’arrêter là 😀

Vous l’avez compris : je suis sorti plutôt déçu du concert. Je n’avais pas les bonnes attentes vis-à-vis de cette soirée et je n’ai pas réussi à y trouver mon compte. Ce sont malheureusement des choses qui arrivent. Je n’aime pas beaucoup l’album et il l’a quasiment interprété en intégralité sur scène… De plus, en omettant les deux morceaux que je préfère, « Un Jour J’ai Fait Un Tag » et « Souveraine », il n’a vraiment pas marqué de points ! Haha ! Il aurait pu piocher dans d’autres disques des titres que j’apprécie, mais ce n’est pas tombé sur les bons non plus. C’est vraiment pas d’bol ! Haaa, il est bien loin l’Olympia 2013 ! Je dois également reconnaître que j’ai été surpris par l’absence de mise en scène et de musiciens : c’était quelque chose que j’appréciais énormément sur les précédentes tournées, mais là… rien…

Heureusement, il était plutôt de bonne humeur, et semblait particulièrement ému d’être à l’Olympia une nouvelle fois ; c’est déjà une bonne chose, car nous l’avions connu particulièrement renfermé l’année dernière (cf. Disiz – Le Bataclan, Paris (2014)). Là, je l’ai trouvé enthousiaste : ça m’a fait plaisir ! En revanche, s’il repasse à Paris avant la fin de la tournée, ça sera sans moi : je préfère attendre un album qui me plait d’avantage pour retourner le voir sur scène. J’espère qu’il retrouvera l’inspiration qui lui a permis d’aller au bout de sa trilogie « Lucide ».

Je vous invite à me rejoindre sur les réseaux sociaux (FacebookTwitter et Instagram), poster vos commentaires si vous le souhaitez ou découvrir les autres chroniques dédiées à ses concerts en suivant ce lien : Disiz. On termine avec les photos et les vidéos de la soirée comme d’habitude : j’espère qu’elles vous plairont ! On se retrouve très vite ! Je vous promets une fin d’année intense et étonnante !

Setlist : Buzzer Shot / Les 10 Commandements Du MC / En Réunion / Alors Tu Veux Rapper / Inspecteur Disiz / Bête De Bombe 4 / Bête De Bombe 6 / Go Go Gadget / Oto Moto / Abuzeur / J’Pète Les Plombs / Bitchiz / Ultra Bogoss / Ghetto Sitcom / Bonnie Sans Clyde / Arrête La Voiture / Banlieusard Syndrome / Rap Genius / Basic Instinct / Actarus / Coeur Gangster / Moïse / Kamikaze / Mon Amour / Spirales / Extra-Lucide / Comme Un Rappeur (Wa Ever) / La Promesse  / Best Day / Toussa Toussa / Chaque Week-End / On S’comprend Pas / Auto-Dance / Comme Un Rappeur (Wa Ever) / Kamikaze

Également disponible en vidéo sur YouTube : MoïseOto Moto / AbuzeurGo Go Gadget

Partager cet article

2 Commentaires

  1. Dylan

    28 septembre 2015 à 20 h 23 min

    Salut, j’étais a l’Olympia pour ce concert et très honnêtement je ne suis pas vraiment d’accord avec ton article.

    Pourtant comme toi j’ai preferer la Trilogie Lucide, Extra Lucide, Trans Lucide, mais Disiz nous a offert un vrai beau concert. Comme tu dit il a chanté pas mal de titre de Rap Machine mais a aussi envoyer des classics, des morceaux inattendu aussi.
    Que dire de l’ambiance sue Kamikaze notamment ?

    En suite sur le choix des chansons, tu trouve que celle qu’il n’as pas chanté ( Un jour j’ai fait un tag et Souveraine ) sont les meilleure de l’Album, je ne suis pas d’accord non plus après chacun ses gout c’est sur, mais Basic Instinc, En reunion, La promesse, Bete de bombe 6 sont selon moi les meilleures.

    Je suis par contre d’accord sur l’absence de Musiciens et aussi d’invité selon moi, quand il a fait GoGo Gadjet j’ai espérer qu’Orelsan allait arrivé tout comme lorqu’il a chanté La promesse mais bon le concert était quand même réussis.

    Et dernière petite chose, j’ai pas trop compris pourquoi tu dit que lors du concert au Bataclan on l’avait trouvé particulièrement renfermé ? J’y était aussi et je n’ai pas eu cette sensation, bien au contraire, je crois que j’ai meme un peu plus apprécier le Bataclan de l’année dernière ( Surement parce que j’ai une petit référence pour Transe Lucide que Rap machine ).

    Voila après ce n’est que mon avis mais c’est quand même cool de trouver ce genre d’article pour qu’on puisse voir un peu ce que les gens en ont pensés, merci pour ca !

  2. Kéké

    29 septembre 2015 à 8 h 28 min

    Merci pour ton commentaire ! Je suis vraiment content de lire ce genre de choses parce que ça me fait aussi relativiser mon expérience ; en plus de donner aux autres lecteurs un avis différent du mien !

    Je suis d’accord avec toi sur beaucoup de points : l’ambiance était au top comme d’habitude, il a effectivement fait des tonnes de morceaux innatendus et le fait que dans l’ensemble le concert était réussi parce qu’il s’est vraiment donné sur scène. Je pense vraiment que l’album et la tournée n’étaient pas faits pour moi et que c’est la raison pour laquelle je n’ai pas réussi à accrocher, en tout cas, je ne remets pas du tout en cause son talent d’artiste !

    Pour le Bataclan l’année dernière, personnellement, je l’avais trouvé trop concentré sur la technique : c’était le premier concert de la tournée Transe-Lucide et je pense qu’il n’avait pas encore bien appréhendé les morceaux. J’avais pris comme point de comparaison l’Olympia 2013 qui était et qui est, pour moi, ce qu’il a fait de mieux sur scène : c’était la fin de la tournée précédente, le show était hyper rôdé aussi faut dire.

    Bon, en tout cas, j’ai quand même hâte qu’il nous fasse un meilleur album que Rap Machine ! Haha !

Articles en lien