Charlie Winston – La Flèche d’Or, Paris (2011)

kekeLMB_Charlie_Winston_La_Fleche_d'Or_Paris_2011

16 Novembre 2011 – Charlie Winston – La Flèche d’Or, Paris

J’avais prévu d’attendre la vidéo officielle du concert pour faire ce compte rendu, car comme certains parmi vous le savent : il a été diffusé en direct sur le site SFR Live Concerts mais malheureusement il n’a toujours pas été mis en ligne à l’heure où je vous parle. Donc tant pis, je ferai comme habituellement, avec mes souvenirs ! Je suis arrivé à la Flèche d’Or aux alentours de 18h et j’ai été relativement étonné de peu de personnes devant la salle à cette heure-là. En effet : nous étions cinq ! Nous avons eu la chance de voir Charlie Winston sortir du bâtiment quelques dizaines de minutes avant le spectacle, il m’a d’ailleurs marché sur les pieds au passage – mais grand seigneur que je suis : je lui aie vite pardonné ! Haha.

Fouille habituelle avant d’entrer, nous nous retrouvons rapidement au tout premier rang de cette salle minuscule : si mes souvenirs sont bons, la jauge doit être de 350 personnes. Mais, qui dit premier rang lors d’une captation vidéo, dit… OUPS. Je n’ai pas encore vu le résultat donc je reste vierge de tout avis sur « ma prestation », mais les quelques photos que j’ai pu voir ne m’ont absolument pas rassuré. Bref, je ne suis pas là pour me fustiger : passons tout de suite au vif du sujet avec le compte rendu de ce superbe concert !

kekeLMB_Charlie_Winston_La_Fleche_d'Or_Paris_2011_(1)

Arrivée des musiciens et de Charlie sur la scène de la Flèche d’Or : c’est vraiment classe d’être aussi proche ! J’étais déjà au premier rang lors de son concert à Montpellier (cf. Charlie Winston – Zénith, Montpellier (2010)), mais une si grande intimité, ça n’a rien à voir ! Premiers mots en français : « Ça va tout le monde ? » et introduction pour le premier morceau : « Hello Alone ». Je n’étais pas convaincu par ce titre au départ, je m’y suis habitué, et je dois dire que sur scène : il prend un vrai relief. C’est d’ailleurs le cas de la majorité des chansons de l’album « Running Still » – qui est plus brut que le précédent. Mais c’est un point sur lequel je reviendrai dans la conclusion. En attendant, c’est « Wild Ones » qui vient prendre le relais : j’ai adoré ce titre et il fait partie de ceux que je préfère dans le nouveau disque. Orchestration rock, mélodie efficace : un hit en puissance. Il nous explique ensuite que la Flèche d’Or est l’une des premières salles qui les ont accueillis lui et son groupe à l’époque où il a commencé.

Pour « The Great Conversation », il va s’asseoir au synthétiseur. Morceau sympathique, qui encore une fois le devient grâce à l’orchestration live – c’est un vrai plaisir d’avoir la chance de découvrir de nouvelles chansons directement sur scène ! C’est au tour du titre « Unlike Me », première balade de ce concert : je ne suis pas fan. J’ai eu l’occasion d’écouter la version studio depuis et je n’accroche toujours pas : je la trouve ennuyeuse, tout simplement ! Seconde ballade, « Lift Me Gently » – seul avec sa guitare – un beau moment. La chanson est beaucoup plus intéressante. Là encore, on retrouve ce son brut, plus acoustique, propre au disque. Vous l’avez peut-être remarqué, mais la setlist n’est pour l’instant composée que de titres de « Running Still » : pour contrebalancer la chose, il est temps d’entendre le tube de l’album précédent : « Like a Hobo ». C’était énorme ♥ Beaucoup d’ambiance durant ce morceau ! Je crois qu’il fait partie de ceux dont je ne pourrais jamais me lasser !

kekeLMB_Charlie_Winston_La_Fleche_d'Or_Paris_2011_(2)

Charlie interprète ensuite l’ovni de l’album, « Speak to Me » – presque intégralement au beatbox ! Il y a une belle montée en puissance sur la fin avec l’ajout d’un beat à la batterie. L’ensemble est assez particulier, mais je trouve qu’il s’intègre parfaitement bien dans la nouvelle voie musicale dans laquelle il semble aller ! Le titre suivant est « Where Can I Buy Happiness ? » : j’avais eu l’occasion d’entendre la maquette pendant l’été, car l’un des musiciens avec lesquels je travaillais a enregistré un solo de trompette pour le morceau – qui n’a finalement pas été gardé. Je n’avais d’ailleurs pas été emballé par la démo, le titre final est bien plus dynamique. Pour annoncer « Until You’re Satisfied », il nous a fait part de son plus bel accent : « Pour mon prochaine chanson – c’est très important – pour cette chanson tu dois bouger ta pied – promis ? S’il y a quelqu’un qui veut danse avec – c’est mieux ! ». Sincèrement, j’aurais aimé lui faire plaisir, mais je n’ai pas compris comment danser sur ce morceau : je m’entraînerai pour les concerts de la Cigale et de l’Olympia ♥

Enchaînement sans transition sur « Rockin’ in the Suburbs » au gimmick entêtant – on retrouve le côté un peu bordélique dans l’orchestration live qui me rappelle « In your Hands ». J’ai beaucoup apprécié ! D’ailleurs en parlant de « In your Hands », c’est le moment ! C’est le morceau grâce auquel je suis vraiment tombé sous le charme de sa musique ! Ce fut « le » grand moment du concert ! J’ai un gros trou de mémoire, mais je crois bien que c’est sur cette chanson qu’il est descendu dans le public pour chanter avec les spectateurs – ça fait partie des instants d’euphorie qu’on ne sait plus exactement où situer ! Bref ! Hâte de revoir les images pour raviver ma mémoire ! Reprise du titre en guise de final avant un premier au revoir : l’énergie de la salle est palpable. Charlie revient pour le rappel sur « Kick the Bucket » et nous enchante une dernière fois de sa bonne humeur grâce à l’un des succès de l’album « Hobo ».

kekeLMB_Charlie_Winston_La_Fleche_d'Or_Paris_2011_(3)

En résumé : j’ai adoré ! J’ai trouvé absolument génial le fait d’avoir pu le voir dans un cadre aussi intime. Il m’avait manqué ! Je ne l’ai pas écouté souvent ces derniers temps et ce fût un vrai plaisir de le retrouver sur scène ! Le nouvel album contient de bons morceaux – même si au final, je pense préférer « Hobo » à long terme ! D’ailleurs je tiens à dire que le rendu est bien meilleur en live que sur disque. J’ai beaucoup aimé les premiers titres de la setlist comme « Wild Ones » et « The Great Conversation ».

Ce concert, articulé autour de chansons du nouvel album, m’a donné un bel aperçu de la tournée qui arrive l’année prochaine ! « Boxes » manquait à l’appel, mais je ne doute pas qu’on l’aura à la Cigale (cf. Charlie Winston – La Cigale, Paris (2012)) et et à l’Olympia (cf. Charlie Winston – Olympia, Paris (2012) en 2012 ! J’ai hâte d’y être ! En attendant, je vous propose de retrouver mes photos dans la galerie et une vidéo best-of concoctée par SFR Live Concerts. N’hésitez pas à laisser un commentaire et à vous abonner à mes pages : Facebook, Twitter et Instagram pour être tenus informés de l’actualité du blog !

Setlist : Hello Alone / Wild Ones / The Great Conversation / Unlike Me / Lift Me Gently / Like a Hobo / Speak to Me / Where Can I Buy Happiness? / Until You’re Satisfied / Rockin’ In the Suburbs / In Your Hands / Kick the Bucket

Extrait SFR Live « Best-Of »

Partager cet article

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Articles en lien