Axelle Red – Le Trianon, Paris (2013)

kekeLMB_Axelle_Red_Le_Trianon_Paris_2013

8 Octobre 2013 – Axelle Red – Le Trianon, Paris

Comme je le disais il y a quelques jours dans la présentation du concert, j’ai choisi d’aller voir Axelle Red sur scène par pure curiosité. Je suis comme tout le monde : j’aime « Sensualité », j’aime « Je T’attends », j’aime « Manhattan-Kaboul », mais j’apprécie également son dernier album et j’ai pensé que c’était le bon moment pour découvrir son répertoire en live.

Avec Guillaume, on arrive dans les premiers, on est placé au balcon – plutôt bien d’ailleurs. La salle se remplit doucement et là, surprise, on observe un public un peu plus vieux que ce qu’on imaginait. Alors… Pas âgé âgé rassurez-vous – à chaque fois que je donne une tranche d’âge, on me reprend donc maintenant je précise… On est plutôt une génération au-dessus de nous, dans les quadras, et je m’attendais à ce que ce soit plus la jeune trentaine. Bref, c’est un détail quoiqu’il arrive, mais je voulais quand même vous en faire part. Ça fait longtemps que je n’ai pas taclé une première partie : c’est le moment ! Valentin Marceau. Certains d’entre vous le connaissent peut-être et aiment sa musique : je m’excuse pour ce qui va suivre ! Il débarque avec sa guitare, accompagné d’un autre musicien, et commence son set et là c’est le drame. La voix est juste, mais alors on nage dans une niaiserie incommensurable à base de : « Le soleil brille, les oiseaux chantent, dansons, lalalala  ». Je ne vais pas m’acharner sur ce pauvre garçon, mais pour moi c’est trop plein de bons sentiments, à la limite du cliché – ça ne me parait pas sincère. Je ne vous mets pas de liens, vous êtes assez grands pour écouter ça vous-même, mais ne venez pas dire que je ne vous ai pas prévenu 😀 Bref, les lumières s’éteignent, entrons dans le vif du sujet !

kekeLMB_Axelle_Red_Le_Trianon_Paris_2013_(1)

Les musiciens prennent place et commencent à jouer « Amour Profond (On The Way) », extrait du dernier album d’Axelle. La salle est déjà dans l’ambiance et lorsqu’elle entre en scène, c’est une véritable acclamation qu’elle reçoit. Elle est habillée sobrement : un ensemble clair surmonté d’une veste noire brillante. Une belle mise en bouche pour la suite ! Avant chaque chanson, elle prend quelques secondes pour en expliquer le thème, son histoire, la façon dont elle l’a écrite, etc. C’est un peu maladroit parfois, mais dans l’ensemble ça ne gâche rien ! Elle enchaîne sur « La Claque », un titre que je ne connaissais pas, mais que j’ai beaucoup aimé. L’orchestration est dynamique, les choristes sont bien présentes sans pour autant lui voler la vedette. Tout est parfaitement équilibré ! « À Tâtons » puis « Sur La Route Sablée », la première grosse claque de la soirée (enfin la deuxième… LOL, je me demande qui comprendra cette mauvaise blague…). Avant de commencer, elle nous explique qu’elle a eu un mal fou à choisir ce qui arrive à cet homme dont elle parle dans la chanson. C’est l’histoire d’un homme qui quitte la société actuelle parce qu’il ne s’y sent plus à sa place et elle ne sait pas quoi en faire ! S’il faut le faire mourir (ambiance !), s’il doit tomber malade… puis mourir (elle devait avoir un sacré moral à l’époque), s’il doit partir en guerre. Alors elle s’est calquée sur l’histoire de « Into the Wild » – un mec qui se coupe du monde et qui décide de vivre en pleine nature – bien évidemment, sans avoir vu le film ou lu le livre. Il faudrait penser à lui raconter la fin… car ça pourrait être utile pour sa transition puisqu’au final, le mec meurt quand même hein ! LOL. Bref le morceau était absolument génial. Le chant, l’interprétation et la puissance qui se dégage de cette chanson en live étaient incroyables ! L’un de mes moments préférés. Je ne m’attendais pas d’ailleurs à ce qu’elle ait une voix aussi « pleine », une agréable surprise. La fin du titre a capella avec les choristes est sublime.

Suivent « Elle Danse Seule »« C’est Une Ville » et « Quelque Part Ailleurs », autre moment de grâce ! J’en ai des frissons ! Un tonnerre d’applaudissements montre que les spectateurs sont d’accord avec moi ! Et ça ne s’arrête pas là, car dès que les premières notes de « Sensualité » résonnent dans le Trianon : la salle entière se lève. Axelle semble surprise : « Whou, déjà debout ?! ». C’est génial de pouvoir entendre le morceau dans sa version originale. Je ne m’en lasserai jamais, je pense ! Elle réussit même à caler deux-trois vibes dans les aiguës à la Mariah Carey (oui oui !) et c’est du plus bel effet ! En enchaîne ensuite sur « Temps Pour Nous » et « Si Tu Savais (Janelle) », dont les chœurs sont super sympas. Excellente ambiance soul sur ces deux titres. Grand moment d’émotion avec « Rester Femme », sans doute l’une de ses plus belles chansons. Je ne peux pas m’empêcher de penser au sketch de Sandrine Alexi que m’a fait découvrir Guillaume avec le fameux « Laisse-moi rire, Stéphane ! ». Haha ! Je suis bouche bée devant cette nouvelle version. Vous pourrez retrouver la vidéo à la fin de l’article pour vous faire une idée : vous ne pouvez pas passer à côté de ça ! La seule chose que j’ai trouvé dommage après coup, c’est qu’elle fasse participer le public de façon un peu « humoristique » sur le break, ce n’était peut-être pas la bonne chanson pour faire ça.

kekeLMB_Axelle_Red_Le_Trianon_Paris_2013_(2)

Elle continue avec « Je Te L’avais Dit » et « Ce Cœur En Or » qui met une super ambiance dans la salle ! J’adore le pont sur cette chanson « Tout me revient et dans tes mains, tu portais mon âme dans tes mains, peu m’importe, vais-je te revoir ? » – l’une de mes préférées du dernier album ! Elle en profite pour saluer l’une de ses choristes, avec laquelle elle a travaillé sur le disque « À Tâtons ». Elle attrape un tambourin pour « Jure ! » et là c’est le drame. Je ne sais pas ce qui s’est passé et ça reste un mystère… mais vous pouvez le voir sur les photos : une tâche apparait au bout de son nez. Je ne sais pas si c’est une trace de maquillage ou si elle s’est écorchée : je la vois se frotter 2-3 fois le nez et puis c’est comme si de rien n’était. Eh bien moi : ça m’a obsédé jusqu’à la fin du concert ! Quand elle est partie se changer pour le rappel, ma seule préoccupation était de savoir s’ils allaient lui enlever cette trace sur le nez ! Haha ! Bref, je ne sais pas ce qui s’est passé et si quelqu’un à la réponse qu’il la laisse en commentaire : je suis certain que la planète entière veut connaître la vérité ! 😀

Petite session acoustique ensuite avec : « Ce Matin »« Je T’attends » et « Manhattan-Kaboul », autant dire une péliade de tubes. C’est super sympa, mais peut-être pas autant que « Le Monde Tourne Mal », dont l’orchestration funky fait se lever toute la salle ! Un des meilleurs moments du concert avec « Ma Prière » la chanson suivante. Elle termine son set avec « De Mieux En Mieux », dont elle fait reprendre quelques extraits par le public : « TOUS LES JOURS ! DE MIEUX EN MIEUX ! » C’est hyper dynamique et super sympa. La pause est courte avant le rappel. Elle revient sur scène habillée avec une petite robe noire (et sa tâche sur le nez) pour « Rouge Ardent », LA chanson qui m’a fait me ré-intéresser à sa carrière ! C’était très bien – un blanc/oubli de paroles en plein milieu du titre, mais c’est tout à son honneur de n’avoir oublié QUE ça pendant les 1h50 de concert ! Elle continue avec « Parce Que C’est Toi » l’un de ses plus grands succès ici. J’aime beaucoup ce morceau. La grosse surprise pour terminer c’est… « Venez Vers Moi ». Assez incroyable de sa part de ressortir ce titre de l’album « Face A/Face B », mais c’est une idée géniale, la réorchestration un peu funky est parfaite ! Vraiment un très bon final.

kekeLMB_Axelle_Red_Le_Trianon_Paris_2013_(3)

J’ai vraiment passé une bonne soirée ! Je voulais être surpris et je l’ai été : par sa voix, pleine, mais aussi toute en nuance, par la setlist, parfait équilibre entre les succès de son répertoire (« Sensualité »« Ma Prière »« Rester Femme »« Parce Que C’est Toi », etc.) et les titres plus récents (« Rouge Ardent »« La Claque », etc.) et par les orchestrations dynamiques tout au long du concert. Belle mise en lumière également ! J’ai été soufflé par son interprétation sur plusieurs morceaux : notamment « Sur La Route Sablée »« Quelque Part Ailleurs » et « Rester Femme ». Elle assure sur les ballades, c’est assez incroyable. J’aurais bien aimé entendre « Je Me Fâche » dans ce cadre : je pense que ça aurait été magique. Bref, je ne regrette absolument pas d’avoir assisté à ce concert – c’était la tournée qu’il fallait que j’aille voir.

On termine comme d’habitude avec les photos et les vidéos de la soirée ! J’ai choisi l’extrait vidéo de « Sensualité », je pense que tout le monde apprécie cette chanson, et au cas où, il y en a d’autres dans la playlist. Je ne vous laisse pas sans rien ! Lol ! On va se retrouve assez vite et assez régulièrement jusqu’à la fin de l’année – j’espère que vous êtes prêts à tenir le rythme ! Pour me suivre, je vous propose de me rejoindre sur Facebook, Twitter et Instagram.

Setlist : Amour Profond (On The Way) / La Claque / À Tâtons / Sur La Route Sablée / Elle Danse Seule / C’est Une Ville / Quelque Part Ailleurs / Sensualité / Temps Pour Nous / Si Tu Savais (Janelle)  / Rester Femme / Je Te L’avais Dit / Ce Cœur En Or / Jure !  / Ce Matin / Je T’attends  / Manhattan-Kaboul / Le Monde Tourne Mal / Ma Prière / De Mieux En Mieux / Rouge Ardent / Parce Que C’est Toi / Venez Vers Moi

Également disponible en vidéo sur YouTube : Je T’attendsRouge ArdentSensualité

Partager cet article

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Articles en lien